Et pour quelques nouveautés de plus...ft. Léopoldine

 :: Édimbourg :: Old Town :: Autres lieux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 3 Déc 2018 - 11:18


LE.OUN _ ET POUR QUELQUES...
Si la vie est un puzzle, comment en dénicher les pièces magiques ? Il faut du talent : audace et sagesse, un grain de folie, un zest de chance, beaucoup d'optimisme. de patience et de volonté de gagner. Rêver aussi ! Porter ses yeux au-delà de l'horizon. L'espace nous appartient, pour peu qu'on sache l'observer. __ Alain Ayache
Il y a peu de choses qui peuvent faire changer les habitudes d’Houroun mais recevoir un message de Miss Sheller pour l’inviter à découvrir en avant première les nouveaux puzzles de la boutique lui donne une parfaite occasion de se changer les idées. Dom et Erend ne sortant pas de la demeure il profite de ce moment de calme -rare en ce moment- pour passer son manteau et ses chaussures, récupérer son parapluie et sortir. L’homme aime particulièrement les échecs et tous jeux de logiques et casse-têtes. Il a passé un jour, par curiosité, la porte de la boutique de puzzle, se demandant un peu à quoi pouvait ressembler un puzzle avec beaucoup de pièces, si cela était vraiment un challenge ou pas. S’il avait pu penser que c’était facile c’était sans compter sur Miss Sheller qui avait rapidement compris l’homme qui était en face d’elle et avait tout de suite laissé tomber les puzzles de base pour passer à des choses bien plus complexes niveau couleurs, encastrements des pièces et ce genre de petits détails tout simple qui peuvent rendre un puzzle excessivement complexe. Cela avait tout de suite plu à Houroun qui était devenu un client régulier voir incontournable de la boutique. Quand il apprécie quelque chose il n’a aucun soucis à dépenser des sous et vu son travail et sa vie plutôt austère de l’avis de certains, il peut se permettre d’avoir des passions qui lui coutent de l’argent.

Ce jour là il est donc en route vers la boutique d’un bon pas, saluant de la tête les gens qu’il croise et qu’il reconnait. Ou pas d’ailleurs mais il trouve toujours cela plus poli de saluer les passants même s’il ne va pas aller leur parler et qu’il se moque bien de leur vie. Une habitude que son père lui a apprit, lui qui a la capacité de se faire aimer en quelques secondes d’un regard. Houroun a clairement le côté hautain et autoritaire de sa mère et pourtant il est loin d’avoir son caractère, heureusement pour le commun des mortels d’ailleurs... Deux Harrison comme ça, ça changerait certainement le cours de l’histoire… L’hiver va arriver, les couleurs de l’automne sont parties et il les regrette déjà parce qu’il les trouve bien plus agréables à regarder. Bientôt arrivera Noel… Il mentirait s’il disait qu’il n’aimait pas cette période et en même temps l’effervescence qu’elle créé le laisse toujours un peu froid parce qu’il aime faire plaisir aux siens sans forcément avoir besoin d’une raison mais cela faire ressortir quand même un petit côté « famillial » qui lui plait même s’il n’est jamais facile de passer plusieurs heures dans la même pièce que sa mère comme elle ne comprend pas son changement de carrière. C’est donc avec un sentiment mitigé qu’il voit arriver cette période comme tous les ans depuis la perte de Rhys.

Il arrive enfin devant la boutique et pousse la porte, laissant la jeune femme finir avec le client précédent, son regard parcourant les rayons et les puzzles même s’il en a déjà fait la plupart. Il se dit qu’il pourrait en offrir un à Lydia peut être, ce sera l’occasion de changer un peu. Et a Erend aussi tiens, ça l’occuperait un peu comme ça il serait tranquille. Toujours lui trouver des occupations… Même s’il est en train de faire le tour de la boutique, il reste à l’affut de ce qui se passe, habitude de garde du corps et de militaire aussi se retourne t’il sans que la jeune femme ait eu besoin de l’interpeler quand le client sort de la boutique et il s’approche d’elle. « Bonjour Miss Sheller. Comment allez-vous ? » A défaut d’être un homme très causant Houroun est un gentleman et un homme poli. Et il est aussi très curieux de voir ce qu’elle veut lui présenter.

code by bat'phanie
Houroun
Sphère Militaire
Houroun

Messages : 65
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Champ de protection
Revenir en haut Aller en bas
Ven 18 Jan 2019 - 23:46
Parmi les nombreuses personnes qui allaient et venaient dans la boutique, il est vrai que certains bénéficiaient de privilèges notoires. Il s’agissait de clients anciens et réguliers, qui connaissaient parfaitement le catalogue de la boutique et qui en faisaient souvent la promotion. On les repérait facilement car ils entraient dans la boutique avec aisance mais tout en gardant une attitude polie et respectueuse. Ils ne tripotaient pas les casse-têtes ou les secouaient, non, ils les contemplaient de loin. Ils ne déambulaient pas mais se dirigeaient avec précision vers leur rayon de prédilection. Pour ces êtres spéciaux, la famille Sheller accordait des privilèges qui faisaient d’eux une sorte de caste aristocrate des clients, des seigneurs du puzzle.
Parmi ces clients bien-aimés, on comptait Howard Garrison. C’est pourquoi Léo l’attendait ce jour avec une tasse de thé fumé, des petits gâteaux au citron et une brochure des nouveautés fraichement arrivée de chez l’imprimeur. Un client de cette stature méritait cet accueil sur mesure. De plus, Léo savait qu’elle pourrait compter sur sa franchise et son honnêteté. Elle comptait lui exposer les nouveaux modèles, et surtout le paon. Un connaisseur ne pourrait qu’admirer une telle pièce. Un puzzle en volume et en bois d’un paon faisant la roue. La lumière jouait sur les nuances de bleu et de vert tandis que les lignes de démarcation des différentes pièces se fondaient pour donner l’impression d’un objet décoratif et non d’un puzzle.
Oui, elle était fière de son travail.

Elle était en train de s’occuper d’un client quand il arriva. Elle le reconnu du coin de l’œil et après avoir fini s’avança vers lui.

-Bonjour Howard, comment allez-vous ?

Elle lui fit signe de la suivre vers le fond de la boutique où elle avait disposé une petite table avec deux chaises. D’ici, il était plus aisé de lui présenter les nouveaux modèles et il pourrait ensuite déambuler dans la boutique à sa guise. Elle l’invita à s’assoir et lui servit une tasse de thé.

- Je vous remercie d’avoir accepté mon invitation. Avez-vous une idée précise de ce que vous souhaitez regarder ou préférez-vous que je vous présente nos nouveaux modèles ? Je suppose que vous avez pu admirer le paon, que pensez-vous de cette proposition ?

Le dialogue avec les habitués permettait à Léo d’avoir une idée du succès ou non d’un projet, c’était un lien très précieux qu’elle devait entretenir avec soin.

- Les nouveautés se situent à la fois du côté puzzle et du côté casse-tête, pour les fêtes nous souhaitions proposer une palette complète afin de plaire à tous nos clients. En revanche, le premier trimestre va plutôt tourner autours des puzzles, surtout la reproduction des tableaux. Avez-vous des désidératas de ce côté ?
Léopoldine Sheller
Sphère Economique
Léopoldine Sheller
Messages : 82
Etat Civil : Célibataire avec un enfant à charge
Pouvoirs : Résolution des puzzles
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: Old Town :: Autres lieux-