Sous l'océan [Persona]

 :: Édimbourg :: Eastside :: Portobello Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 1 Sep 2018 - 15:13
<<

Zenon avait donc promis à Dalhia de la surprendre encore une fois, ailleurs. Les glissades sur la neige avaient été marquantes pour la jeune femme, autant continuer dans le thème. Mais sur l'eau cette fois-ci. Il n'était pas allé la chercher pour la peine, il lui avait juste donné rendez-vous. Sans qu'elle n'oublie son maillot et sa crème solaire. Sans en dire plus. Elle s'attendait peut-être à ce qu'ils glandent sur la plage, mais le comte, sachant que ce n'était sans doute pas la chose préféré de son invitée, avait prévu une ou deux activités d'eau, sympas et pas prise de tête.

Installé sur un bateau à moteur, lunette de soleil noir sur le nez, short de bain et torse nu, il attendait donc que son invitée veuille bien lui faire le plaisir de sa présence. Tout en espérant qu'elle ne lui pose pas un lapin au dernier moment, parce que son emploi du temps l'obligeait à faire autre chose. S'ils avaient mis autant de temps à pouvoir refaire une activité à deux, c'était aussi dû à leurs agendas, enfin surtout celui de la dame. C'était elle qui était le plus souvent occupée. Ils avaient fini par trouver un créneau, il fallait espérer que cela ne changerait pas de suite.

La silhouette de Persona fit alors son apparition sur le ponton qui menait au bateau et l'homme se redressa, passa les jambes par-dessus bord, pour se poser sur le bois, afin de l'accueillir comme il se devant.

- Dalhia! Je suis ravi de voir que vous avez pu finalement venir. L'accueillant toujours avec chaleur. J'espère que vous n'avez rien oublié. Taquin. Lui montrant alors le bateau. Ce sera notre véhicule pour la journée, j'espère que vous n'avez pas le mal de mer. Lui tendant alors la main pour l'aider à monter sur le pont, si seulement elle avait besoin de son aide bien évidement. Comment allez-vous?
Zenon de Lascelle
Sphère Dirigeante
Zenon de Lascelle
Sous l'océan [Persona] Zenoni10
Messages : 122
Etat Civil : Divorcé
Revenir en haut Aller en bas
Dim 2 Sep 2018 - 12:41
Il avait été difficile de trouver un moment pour concrétiser le prochain rendez-vous prévu lors de notre dernière sortie enneigée. Et pour cause. Je n’avais pas prévu que mon père soit assassiné par mon ex-belle-mère sous nos yeux, et que l’on soit soumis à un sortilège qui nous empêchait mutuellement de nous faire du mal. Ainsi que de tout ce qui pouvait en découler. Si on ajoutait le boulot, je devais avouer que cela n’avait pas été ma priorité. Pourtant, maintenant que les mois s’étaient écoulés et que j’étais en train de préparer un plan de revanche, le besoin de sortir prendre l’air était devenu essentiel. Amelia avait eu la gentillesse de proposer plusieurs sorties, et j’avais pu discuter un peu avec quelques connaissances. La perspective d’une journée loin de mes problèmes avec Zenon était donc plus que bienvenue.

D’autant que cela promettait son nouveau lot de surprises. L’invitation précisait de le retrouver vers la plage. Je doutais que cela ne serait sans doute pas pour une baignade ou pour lézarder sur le sable avec une glace. J’avais cependant suivi les instructions à la lettre, mon maillot sous ma tenue d’été, et un sac avec quoi se sécher, ainsi que des habits plus chauds. L’été d’ici n’était pas toujours clément, si un nuage décidait de passer dans le ciel. Mais cela ne semblait pas être le cas aujourd’hui. Je ne fus qu’à moitié surprise de le voir sur un bateau, m’approchant de lui pour retirer mes lunettes de soleil et le saluer avec un sourire.

"Moi aussi. Navrée pour le retard, ces derniers mois ont été… chargés."

Mon expression se figea un peu, avant de se détendre à nouveau. Je ne savais pas trop encore jusqu’où dans les détails je pouvais aller pour expliquer ma situation. Premièrement, parce que c’était déjà assez compliqué comme ça. Deuxièmement, parce que je ne voulais pas gâcher cette journée. Mais, malgré cela, une petite voix dans ma tête me disait que je pourrais peut-être trouver un allié de plus. C’était un peu mon problème ces temps, penser en termes d’alliés et d’ennemis à abattre. Même dans ma vie privée, que j’avais toujours tenue éloigné de ma vie professionnelle. Mais les deux s’étaient mélangées dernièrement, merci Marisa…

"Tout dépend de ce que vous avez prévu. Je n’ai pas pris mon équipement de plongée, ou mes drapeaux Sea Sheperd." Je lui rendu son expression, joueuse. "Cela devrait aller. Vous pouvez naviguer à votre rythme."

J’attrapai sa main pour monter à bord, déposant mon sac dans un compartiment prévu à cet effet. Je détaillais le bateau un instant, avant de reporter mon attention sur mon interlocuteur, haussant les épaules.

"On fait aller. Mais cette sortie va me faire du bien." J’entrepris d’attacher mes cheveux, prévoyant que la navigation serait plus agréable sans des mèches folles qui me fouettaient le visage. Je n’avais pas eu beaucoup l’occasion de sortir sur l’eau, mais assez pour savoir que j’appréciais la liberté que cela offrait. Surtout en termes de vitesse. "Et toi ? Je ne savais pas que tu avais un bateau. Ou le permis de naviguer."

On pouvait bien se tutoyer maintenant, depuis le temps, non ?
Persona
Sphère Artistique
Persona
Messages : 179
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : /
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Sep 2018 - 20:21
Zenon, même s'il ne ferait pas de remarque à ce sujet, à moins que la conversation s'y prête, remarqua rapidement que quelque chose avait changé dans le regard de la jeune femme. Il ne pouvait pas encore dire quoi, mais il sentait que quelques nuages semblaient avoir assombris quelque peu son regard. Elle l'avait sans doute regardé ainsi à une époque, mais il savait qu'aujourd'hui, entre eux, la hache de guerre avait été enterrée et sans doute, pour de bon. Alors qu'est-ce qui pouvait bien la rendre ainsi? Sans doute des mauvaises nouvelles... ou une situation qui ne lui plaisait pas. Le comte était un homme curieux, mais il savait quand ce n'était pas encore le temps de poser des questions. Cela viendrait sans doute au fil de la journée. Il fallait se montrer patient. Pour le moment, il gardait son sourire et se montrait avenant, comme il savait si bien le faire.

Honnêtement, il était vraiment content de pouvoir passer cette journée en sa compagnie. Il appréciait sa compagnie. Même si elle se permettait parfois de lui rentrer dans le lard, il en riait. Elle n'avait pas peur de ses paroles ou de ses croyances et c'était tout à son honneur. Et puis, il fallait bien dire que la sortie à la neige avait été agréable. Il s'était même retrouvé charmé d'être en sa compagnie, alors avouons-le, il s'était réjoui de refaire pareil. Il ne savait pas si ce qu'il avait pu prévoir l'amuserait autant que les bouées, mais.... si elle restait cette grande enfant qu'il avait vu, pas de doute qu'il saurait l'amuser à nouveau.

- Aucun problème, tant que nous trouvons finalement un temps pour nous. Avec un petit sourire. Oh qui vous dit qu'il n'y a pas déjà des équipements tout prêts de plongée dans ce beau vaisseau, mmm?
Taquin toujours, mystérieux aussi.

De Lascelle pouvait être parfaitement capable de l'emmener faire une petite plongée, comme ça pour le plaisir. Enfin, seulement si elle savait le faire. Si lui pouvait en avoir fait quelques-unes, il n'était pas non plus un pro en la matière et mieux valait être bien accompagné pour ne pas se mettre en danger.

- Ai-je une tête à vouloir accoster des bateaux de pêche, illégalement?

Prenant doucement sa main pour la laisse prendre appuie et qu'elle monte finalement à bord, tout en passant ensuite à son tour ses jambes par-dessus le bord, pour monter sur le bon. "On fait aller", voilà bien une réponse qui marquait un peu plus ce qu'il pensait en la voyant arriver.

- Mmm... si vous voulez en parler, je sais aussi écouter. Si elle avait besoin d'une épaule sur laquelle s'appuyer un moment, il pouvait l'être. Il n'aurait rien contre en tous les cas. Mais lui faisait-elle assez confiance pour cela, là était toute la question? J'espère que je réussirai donc à vous faire changer les idées.

Et le comte allait s'en faire un devoir. Le tutoiement ne le dérangea pas plus que cela. Ce n'était pas tellement habituel dans sa façon de faire, mais il allait dans le sens que les dames souhaitaient. Il eut un nouveau sourire, tout en allant allumer le moteur.

- Oh, j'ai beaucoup de talents cachés tu sais. Mais le bateau n'est pas à moi. Je ne possède pas tout sur cette Arche et heureusement.

Certes, le noble avait un pécule qui n'était pas misérable, mais quand même. Il ne venait pas assez souvent au bord de mer pour réellement vouloir investir dans un bateau qui lui couterait plus cher à l'entretien qu'à l'utilisation. Se mettant au volant après avoir défait tous les cordages qui retenait le bateau, il les fit quitter le port assez rapidement.

- Une envie de voir une île en particulier pendant que nous y sommes?

Une petite balade sur l'eau, quoi de mieux pour changer un peu d'air?
Zenon de Lascelle
Sphère Dirigeante
Zenon de Lascelle
Sous l'océan [Persona] Zenoni10
Messages : 122
Etat Civil : Divorcé
Revenir en haut Aller en bas
Dim 14 Oct 2018 - 20:32
Difficile sans doute de manquer les changements dans mon attitude. Pourtant, Zenon ne fit aucune remarque, ce qui faisait toujours un bon point pour lui. Pour ce genre de choses, et en général, je préférais avoir l’initiative. Surtout si la sortie était faite pour le divertissement, et non pour ramener le drama familiale. Du moins, pas tout de suite. Et j’étais aussi contente de pouvoir faire autre chose, pour me changer les idées. Et la perspective d’une activité comme la plongée ne pouvait donc qu’amener un sourire ravi sur mon visage.

"Je ne serais pas contre. Cela fait quelques temps que je n’ai pas eu l’occasion d’en faire." Edimbourg n’était pas non plus réputé pour ça, et cela faisait longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de partir pour ce genre d’escapade. Je battis des cils, jouant l’innocente. Et moi ? Pourtant, vous pourriez être surpris… J’ai vraiment un tel drapeau chez moi.

A mon tour de me montrer espiègle. Disons qu’en matière associative, je travaillais dans de nombreux domaines. Plus ou moins de manière anonyme. Mais cela faisait partie de mon combat de soutenir différentes associations. J’attrapais sa main pour monter à bord, adaptant le poids de mon corps et l’équilibre aux bercements des flots sur le bateau. Cela faisait aussi un moment que je n’étais pas allée sur l’eau, je réalisais.

Devant ma réponse plutôt éloquente, il se montra encore poli. Je lui souris en réponse, hochant la tête, reconnaissante.

"Merci. Je prends bien note." Je traversais le pont pour me pencher légèrement et admirer la mer, ainsi que les reflets du soleil qui ondulaient à sa surface. Mon sourire s’agrandit un peu plus. "C’est déjà bien le cas."

Je m’assis à un des endroits prévus à cet effet, en profitant pour l’observer préparer le bateau et les cordages pour partir. J’étais plutôt engins roulants ou volant, mais restais fascinée par tout véhicule, et la navigation sur eau en faisait également partie. J’avais quelques notions, mais quand on le connaissait pas le bateau, c’était effectivement différent.

"Je n’en doute pas. J’ai déjà pu le constater." Je me levai, m’accrochant au rebord en cas d’imprévus, pour regarder avec curiosité comment il s’y prenait. "Ah bon ? Dommage. Mais tu as de bons contacts. C’est pour ça qu’on s’est croisés à la base, non ?"

Cela semblait il y a une éternité. J’observais le rivage s’éloigner, et les vagues laissées derrière nous. Je me sentais déjà un peu plus légère, et traversai le pont pour admirer la vue, encore un peu plus souriante. L'appel du large, comme certains disaient. A sa question, je me retournai vers lui, le vent balayant quelques mèches rebelles devant mon visage, sans que cela n’entame ma bonne humeur.

"Je me fie à tes bons conseils. Surprend moi." Il semblait doué pour ça, après tout. Je m’installais près de lui, observant ses mouvements sur le gouvernail avec intérêt. "Tu sais naviguer autant les bateaux à voiles qu’à moteur ?"

Et rien à voir avec à voiles et à vapeur. Quoique…
Persona
Sphère Artistique
Persona
Messages : 179
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : /
Revenir en haut Aller en bas
Sam 20 Oct 2018 - 21:42
Zenon notait donc qu'il avait intérêt à faire un arrêt plongée à un moment donné ou un autre pendant la petite virée sur l'eau. Heureusement qu'il avait ses brevets. On ne plongeait pas comme ça, à l'arrache, sans savoir ce que l'on faisait. Mais il était suffisamment confirmé pour le faire avec quelqu'un. Ce qui n'était pas rien. Il l'avait taquinée, mais il y avait dans l'une des cales, de quoi aller faire un tour sous l'eau. Plus tard. Pour le moment, il voulait surtout qu'ils profitent tous les deux de naviguer.

Son regard se fixait sur elle et il gardait son petit sourire en coin. Quelque chose lui disait qu'elle pouvait parfaitement avoir le pavillon à tête de mort de l'association et d'attaquer des bateaux qui seraient dans les mauvaises eaux. L'imaginer ainsi, étirait un peu plus ses lèvres. Il y avait de quoi s'amuser. Cette femme portait plusieurs masques, plus le temps passait, plus il s'en rendait compte et plus il trouvait cela intéressant et curieux.

- En fait, je n'ai aucun doute là-dessus. Mais je ne suis pas autant porté sur la protection des autres que vous.

Au moins était-il honnête. Il s'inquiétait d'abord de sa propre personne et de ceux qui faisaient partie de son cercle. Ensuite, il pouvait voir à voir plus loin, mais pas trop. S'il se retrouvait à faire le "bon samaritain", en donnant un peu d'argent aux associations, c'était surtout quand il participait à des galas de charités. Il n'était pas homme à être proche de ses sous, pendant ces soirées, il sortait son chéquiers et versait ce qu'il estimait raisonnable. Mais c'était bien tout. On ne le verrait pas venir en tant que bénévole pour défendre une cause. Ce n'était pas trop son genre. On pouvait le critiquer là-dessus, il s'en moquait. Chacun vivait sa vie comme bon leur semblait, même son sang, il ne le donnait pas...

- Tant mieux alors.

S'il réussissait à avoir cet effet sur elle, de Lascelle était déjà gagnant. Et il continuerait donc dans cette lancée. Elle avait pris note qu'il pouvait être une oreille attentive, elle en profiterait si elle le souhaitait. Il ne se montrerait pas curieux. Pour lui foutre simplement la paix. Qu'elle profite du moment et oublie un temps ses soucis. Tout le monde en avait besoin. Le comte aimait bien être à la base de ce genre de réussite. Après tout, n'était-ce pas ce qu'il prônait en général? Sa façon de vivre même.

- Pourquoi dommage? Quelque part, on en profite quand même. Hochant de la tête. Oui, mes contacts. Tout le monde veut me rencontrer pour cela. On a toujours besoin d'une personne qui a le bras long.

Il ne s'en offusquait pas. C'était aussi son métier. Son carnet d'adresse était aussi fait pour ça. Mais tout le monde ne pouvait pas se permettre de s'octroyer ses services à ce niveau. Ils étaient finalement peu nombreux, ceux qui pouvaient accéder à ceux qu'il connaissait. Vu ce qu'il permettait, il fallait être prêt à en mettre le prix. C'était ainsi que cela marchait sur le marché.

Ahh les femmes... elles aimaient être surprises, Zenon avait presque développé un talent pour cela. Découvrir ce qu'elles aimaient et amener les sorties, les rencontres, dans leurs sens. Sans doute pour s'attirer leurs faveurs, aussi pour simplement leur faire plaisir. Il aimait cela, c'était un peu comme un travail de détective, mais en plus plaisant. Surtout que les récompenses pouvaient s'avérer plutôt agréable. Même si ce n'était pas totalement ce qu'il visait en compagnie de Dalhia. Non, avec elle, il voulait simplement profiter du moment, la découvrir peu à peu, la laisser se dévoiler comme elle l'entendait. Faire la paix en quelque sorte.

- Bien, je vais donc voir où nous mènent les courants. Avec un petit sourire, mettant ses lunettes de soleil sur le nez, naviguant avec aisance sur les flots. Disons que je les maîtrise tous les deux suffisamment pour savoir me conduire moi-même. Je n'aime pas coller à tous les clichés de la noblesse. Au moins je sais me déplacer comme un grand garçon, sans qu'on m'ouvre la porte une fois arrivé. D'un ton taquin, même s'il savait qu'une partie de la population pouvait réellement penser que tous les gens de sa caste étaient des putains d'arrivistes et assistés en plus de cela. D'autres, dans son cas, diraient qu'ils faisaient au moins tourner un peu l'économie et offrait du boulot aux plus démunis, un peu débrouillards. Chacun avait sa vision de la chose. Et toi? Tu sais naviguer? Tournant la tête pour la regarder, son petit sourire en coin, toujours. Ou même si tu as un drapeau de Sea Shepperd, je dois t'apprendre les bases?

Elle ne pensait quand même pas qu'elle ne ferait rien de sa journée et qu'il serait son guide, n'est-ce pas?

- Surtout que je me souviens de ton plaisir à conduire ma voiture à notre retour... c'est pareil sur l'eau?

Elle avait apprécié d'appuyer sur le champignon, à voir si elle était autant casse-cou sur un plan d'eau. Non?
Zenon de Lascelle
Sphère Dirigeante
Zenon de Lascelle
Sous l'océan [Persona] Zenoni10
Messages : 122
Etat Civil : Divorcé
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Nov 2018 - 17:14
Quelque chose me disait qu'il y avait de quoi passer une belle journée sur ce bateau. Déjà, rien qu'une sortie sur l'eau était dépaysant, surtout par ce temps. Quoique, une mer plus agitée n'était pas pour me déplaire non plus. Je n'avais pas le mal de mer, ni n'était contre quelques sensations fortes. Mais peut-être cela plairait moins à Zenon, en particulier si le bateau de lui appartenait pas. Enfin, poser le pied sur le pont me suffisait bien assez pour le moment. Et mon interlocuteur suffisait largement pour passer un bon moment.

Il connaissait à bien me connaître, en tous cas. Sa remarque me fit rire, et je croisais innocemment les mains derrière mon dos pour lui adresser un sourire espiègle.

"Vous avez une trop haute opinion de moi. Je ne protège pas n'importe qui..."

Et il était certain que les animaux passaient avant certaines personnes, pour moi... Enfin, c'était un autre sujet. Nous étions au moins honnête là-dessus, ce qui montrait que notre relation avait évolué. Et il était vrai que je ne le voyais pas en sauveur ou travailler dans le caritatif. Sans que cela veuille dire qu'il soit égoïste. C'était une vocation, et lui devait agir d'une autre manière. Comme moi.

Dans tous les cas, venir ici me faisait du bien, et prendre le large, au propre comme au figuré, était une bonne idée. Surtout avec une personne comme Zenon, qui me connaissait assez tout en étant étrangère à ce qui m'était arrivé récemment. Je réalisais que j'en avais plus besoin que ce que j'aurais pu penser. Encore un joli coup de sa part, mais le sourire sur mon visage le signifiait bien assez pour qu'il le comprenne.

"Tu vas être plus prudent parce que ce n'est pas ton bateau ?" répondis-je pour le taquiner. Avant de lui offrir un sourire plus sincère. "Tu es plus que tes contacts. Sinon, je ne serais pas ici aujourd'hui."

Et c'était la vérité. Des gens qui avaient le bras long et s'en vantaient, j'en croisais tous les jours. Et étaient tous oubliables, interchangeables. Pas Zenon. J'en étais la première surprise, mais les choses étaient simples avec lui. On allait au fast-food, faire de la luge, naviguer. Et je m'amusais beaucoup, avec lui. Chose que je n'avais pas fait depuis... trop longtemps.

J'observais les flots s'ouvrir devant nous, levant mon pouce vers le navigateur pour lui signifier que nous laisser guider par les courants me convenait à merveilles. Encore une chose que je faisais trop peu souvent. Je me rapprochais de lui, pour ne pas avoir à crier durant la conversation.

"Je comprends le besoin de liberté Et ça fait longtemps que je sais que tu n'es pas qu'un cliché. Une telle personne m'aurait-elle accompagné au McDo ? Je ne suis pas sûre." Je ris doucement, réfléchissant ensuite à sa question. "On m'a peut-être montré une ou deux fois comment marche un bateau à moteur."

Mais c'était une chose de savoir comment fonctionnait l'engin, et le conduire. Sans parler des règles de conduite, et de la navigation par voile. A sa remarque, je lui rendis un sourire malicieux.

"J'aime aller vite, c'est vrai. Et j'ai toujours eu envie d'apprendre. Tu le ferais ? Peut-être que je pourrais passer mon permis de navigation, ça pourrait servir... Et les bases, pour gréer les voiles et naviguer avec le vent."

L'idée était plaisante, dans tous les cas. Et quelque chose me disait qu'apprendre avec Zenon ajouterait un peu de fun à l'apprentissage. Je fermais un instant les yeux, pour profiter du soleil et du vent contre ma peau. C'était un peu comme en moto, mais en mieux. Du moins, pour profiter pleinement de la vue.

"Et je suppose qu'il y a encore des courses organisées..." Un sourire s'étira sur mon visage. La compétition, j'adorais ça. "Tu en fais ? Dans d'autres domaines ?"
Persona
Sphère Artistique
Persona
Messages : 179
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : /
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Nov 2018 - 20:18
Que l'on protège des animaux ou des humains, finalement, c'était du pareil au même pour lui. Ce n'était pas sa tasse de thé. Même si quelque part, il le faisait de temps en temps, en de rares occasions, mais il n'allait pas s'engager bénévolement pour ce genre de choses. Chacun sa façon de faire, n'est-ce pas. Il eut un petit sourire à la remarque de Dalhia. Cette jeune femme savait parfaitement ce qu'elle voulait et ce qu'elle faisait. Un petit rire marquait la fin de la phrase.

- De cela aussi, je n'en ai aucun doute.

Elle choisissait, elle en prenait le temps. Elle avait sans doute raison. C'était ainsi qu'il fallait procéder, pour éviter de se faire utiliser. Surtout dans son cas à elle. Après tout, elle était une figure publique, une vraie. Contrairement à lui qui était surtout prit en chasse pour les ragots et autres petites rumeurs que l'on prenait plaisir à lancer. Ce n'était pas tout à fait la même renommée. Le commun des mortels ne savait guère qui il était, il avait cette possibilité de marcher dans la rue, sans se cacher derrière d'épais verres de lunettes noires.

- J'éviterai de le lui rendre éventré, oui. Sinon jamais plus il ne me prêtera ses affaires, ce qui serait dommage quand même, non? Fit-il avec un petit sourire. Mais la prudence... c'est pas non plus mon deuxième prénom. Zenon était connu pour aimer prendre des risques. Enfin, il ne mettrait pas leurs vies en danger, il n'en voyait pas l'intérêt, ni le plaisir. Après tout, je t'ai avec moi sur ce bateau, rajouta-t-il avec un ton on ne peut plus taquin. Oh, je prends cela pour un compliment.

Après tout, de Lascelle savait que s'en était un. Surtout venu de cette femme. Elle qui ne l'appréciait guère au départ. Ils en avaient fait du chemin depuis. A croire qu'ils étaient finalement faits pour s'entendre. Sans doute parce que notre homme savait, aussi, se mettre au diapason et qu'il n'avait pas de raison qu'elle le déteste profondément. Il préférait les relations amicales aux conflits. Surtout avec les femmes, en fait. Même s'il prenait du plaisir aux joutes verbales, il y en avait d'autres beaucoup plus agréables et qui valaient la peine de mettre de l'eau dans son vin.

- C'est vrai qu'un tel cliché n'aurait pas mis les pieds dans un endroit pareil. Comme quoi... regardant devant lui, l'étendue d'eau, tout en écoutant ce que lui disait son invitée. Elle avait donc déjà touché aux bateaux à moteur, parfait, il pourrait donc lui laisser le volant une fois ou deux. Il haussa un peu les sourcils. T'apprendre à naviguer? Pourquoi pas. Se déplaçant légèrement. Commence donc par prendre la barre, matelot. C'est toujours utile de savoir naviguer, oui, enfin, je ne sais faire qu'avec ceux qui ont un moteur. Je n'ai jamais pris le temps de le faire avec un bateau à voile.

En homme occupé, il ne pouvait malheureusement pas tout faire. Il avait donc fallu qu'il fasse des choix. Même s'il appréciait de passer du temps sur le pont d'un bateau dont les mâts tentaient de toucher le ciel. Il laissait faire les professionnels ou les amateurs éclairés et profitait des voyages.

- Oh non, pas de courses pour moi. Je préfère regarder. Et toi? Voiture, moto... vélo peut-être?

Ils apprenaient à se connaître à chaque rencontre et il fallait bien le dire, Zenon se voyait de plus en plus apprécier la compagnie de Dalhia. Qui malgré ses airs, était une personne plutôt intéressante, quand on se permettait de creuser la carapace. Intéressante et agréable, avec qui il passait le plus souvent un bon moment. Le premier partage de Big Mac, en souvenir, l'amusait bien souvent. La une qu'ils avaient faites le lendemain, encore plus.
Zenon de Lascelle
Sphère Dirigeante
Zenon de Lascelle
Sous l'océan [Persona] Zenoni10
Messages : 122
Etat Civil : Divorcé
Revenir en haut Aller en bas
Lun 10 Déc 2018 - 18:02
Peu m'importait ce que pouvaient penser les autres. J'avais été élevée dans l'idée que j'étais seule maîtresse de ma destinée, et que personne n'avait à me dicter ma conduite. J'avais des opinions arrêtées sur bien des sujets, et les défendais toujours, même si je n'étais pas non plus obtue au point de ne jamais les remettre en question. Et il me semblait que mon interlocuteur était semblable, tout en me comprenant. C'était agréable, pour une fois. Je n'essayais pas de penser au fait que cela ne continuerait peut-être pas, s'il venait à me connaître vraiment. Pour l'heure, je me satisfaisais pleinement de cette ignorance volontaire pour apprécier le moment.

Surtout que le contact passait bien, et que les sourires échangés étaient nombreux. Et qu'il aurait été dommage que cela change. Ou que cette sortie tourne court à cause d'un naufrage. Même si l'idée n'était pas aussi déplaisante qu'elle aurait été pour certain. Un peu d'action pourrait peut-être me faire dépenser tout ce que je gardais en moi depuis quelques semaines.

"Une bonne excuse pour vous acheter ton propre bateau, pourtant... " répondis-je en m'installant non loin de lui, un sourire amusé sur les lèvres. Et je suis ravie de l'apprendre. Mais de cela, je n'en doute pas non plus. L'expérience de la luge et du fast-food l'avait prouvé. Je laissai échapper un petit rire, avant de répondre sur le même ton amusé: "Tu peux. Mais savoure-le bien, je n'en donne pas beaucoup."

Seulement quand ils étaient mérités. Ce qui n'arrivait pas souvent, dans mon entourage, hélas. D'où une certaine lassitude et ennui, quand je devais fréquenter des personnes insipides ou qui se ressemblaient toutes. Ces temps encore plus qu'avant, je le supportais encore moins. Ce qui rendait ce genre de sorties encore plus attrayant, il fallait l'admettre.

"Tu es plus intéressant que prévu." dis-je en lui donnant un léger coup de poing sur le bras, amusée et espiègle. Je n'avais pas caché l'agacement qu'il m'inspirait au début, ni le fait que ce n'était plus le cas désormais. J'admettais mes erreurs de jugement quand ils arrivaient, encore heureux. Ma proposition fut accueillie favorablement, et je n'attendis pas plus longtemps pour me placer à ses côtés et poser une main sur la barre. Quelques souvenirs me revinrent en tête, ainsi que l'instinct qui me guidait toujours dans ce genre de situations nouvelles. Je levai le regard vers Zenon. "Commençons par les moteurs, ce sera déjà très bien. Alors, capitaine ? J'attends vos instructions..."

Le moteur semblait avoir quelques chevaux dans le ventre, ce qui titillait déjà mon envie de vitesse. Je pris cependant sur moi pour attendre sagement la suite, ne souhaitant pas non plus perdre le contrôle tout de suite. Et ma dignité avec. Quoique, j'avais une bonne capacité d'adaptation avec ce genre d'engins, et me faisais assez confiance pour gérer. Comme pour tout ce qui avait un moteur, j'y allais avec les tripes, et cela avait toujours fonctionné.

"Il en faut aussi, pour nous admirer." répondis-je avec un sourire en coin, avant de rire à nouveau. "Tout ce qui a des roues et va vite. Donc le vélo aussi, oui. Mais quand ça a un moteur à bidouiller, je préfère. Ma moto a tout de même mes faveurs. Je te ferai faire un tour à l'occasion, pour te rendre la pareille."

Je me rapprochais un peu plus de lui et montais sur la pointe de mes pieds pour observer l'horizon devant nous. Dire qu'un peu plus loin, c'était le vite. On ne pourrait pas y tomber, bien sûr, mais cela me fit penser à cette croyance ancienne que la terre était plate et que l'on pouvait sombre à son bord si on allait trop loin. Ou s'envoler dans les étoiles, avec un peu de chance. L'idée me plaisait, en tous cas.

"Est-ce que tu crois que la fin justifie les moyens ?" demandai-je soudainement, un peu plus sérieuse et concentrée. Une question que je ne me posais pas souvent, mais, depuis l'apparition de Marisa dans nos vies, elle s'insinuait de plus en plus dans mon esprit. Et avec elle, tout ce que j'étais capable de faire pour l'arrêter.
Persona
Sphère Artistique
Persona
Messages : 179
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : /
Revenir en haut Aller en bas
Dim 30 Déc 2018 - 17:26
- Y a toujours une bonne excuse à tout. Mais je n'ai vraiment pas besoin d'un bateau. A moins que tu en veuilles un, peut-être que je pourrais faire un effort à ce moment. Toujours amusé. Zenon était parfaitement capable de lui en faire cadeau, juste pour le délire et parce que, bien entendu, il pouvait se le permettre. Mais pas pour lui, non, il avait déjà suffisamment de choses. Je savoure tous les compliments que tu me fais, ne t'en fais pas.

Quoi? Il taquinait oui, mais elle le cherchait aussi. Ils s'étaient bien trouvés finalement. Et dire que tout aurait pu tourner au vinaigre entre eux. Car à la base, rien vraiment, ne les rassemblait. Mais finalement, le proverbe avait bien raison, ne jamais se fier aux apparences. C'était, en tous les cas pour le comte, un conseil qu'il suivait au mieux. Il aimait découvrir ce que cachaient les carapaces, comme celle de Dalhia ou d'Amélia d'ailleurs. Ces dames avaient plus à montrer, que la bile qu'elles pouvaient lui cracher au visage, parce qu'elles n'aimaient pas sa façon première de faire. Et ce n'était pas les seules d'ailleurs, mais elles étaient des exemples parfait.

- Oh je savais que tu craquer... outch! Dans un rire alors qu'il se frottait le bras qu'elle venait de frapper. Bon ok, il exagérait un poil, mais c'était plus drôle ainsi. Ça m'apprendra à vouloir faire de l'humour. Toujours taquin.

De Lascelle restait près de Dalhia pour s'assurer que tout irait bien, même s'il avait suffisamment confiance en elle pour se dire que ça ne serait pas un problème. Elle attendait les instructions pour la conduite d'un bateau à moteur, il se mit donc à lui expliquer les bases, finalement c'était presque comme une voiture, il fallait juste faire attention aux vagues, ne pas vouloir jouer à plus fort que l'eau. Mais ce n'était pas avec le temps qu'ils avaient pour la journée, qu'ils risquaient de se faire prendre dans une tempête, même si cela pouvait arriver plus vite que prévu. Il avait fait ses devoirs et avait pris connaissance de la météo pour toute la journée, avant de faire quoi que ce soit. Se retrouver coincé en mer, ce n’était pas ce qu'il y avait de plus cool pour une sortir pas prise de tête.

C'était plutôt sympathique de la voir rire. Il y avait quelque chose d'agréable à cela. En fait, notre homme avait toujours trouvé le rire des femmes agréables. La preuve qu'elles étaient bien en sa compagnie. Mais c'était encore plus flagrant quand ces dernières, ne l'avaient clairement pas eu à la bonne à la base. Cette dernière avait de l'humour en tous les cas.

- J'adore admirer. Avec un petit sourire, avant de l'écouter tranquille, reprenant peu à peu la barre, pour la laisser se balader sur le pont. Oh mais pourquoi pas! Je serai curieux de te voir maîtriser le cheval de fer! Et il était sérieux, même si sa façon de formuler la phrase ne l'était pas vraiment.

Il remarquait le regard perdu vers l'horizon de la jeune femme. Voulait-elle aller voir de plus près la chute des eaux sur les restes de ce qui avait été, un jour, la Terre? Il savait que ce n'était guère possible. Des protections avaient, bien entendu, étaient mises en place pour éviter que des inconscients ne s'en approche trop et ne tombent mais... cela pouvait être intéressant à voir. La question le prit un peu par surprise et il prit son temps pour répondre. Il avait senti que c'était plus sérieux, que ce n'était pas aussi lancé en l'air que ça en avait l'air.

- Tout dépend quelle fin et quels moyens, je dirai... mais je ne pense pas non. Il y a toujours d'autres manières de procéder. Enfin... il faut l'espérer. Pourquoi? Qu'est-ce qui te tracasse comme ça?

Bien entendu, elle pouvait choisir de ne pas lui répondre et changer de sujet, il s'en accommoderait, même si à force, elle allait finir par réellement titiller sa curiosité.
Zenon de Lascelle
Sphère Dirigeante
Zenon de Lascelle
Sous l'océan [Persona] Zenoni10
Messages : 122
Etat Civil : Divorcé
Revenir en haut Aller en bas
Lun 21 Jan 2019 - 19:23
C’est que Monsieur avait de l’humour… Bon, je n’en doutais pas vraiment, il avait prouvé qu’il pouvait s’amuser. C’était tout de même plus quand c’était avec moi, plutôt que de moi. Même si je devais admettre partir parfois au quart de tour, ce qui devait être me rendre très tentante à embêter. Sans rancune désormais.

"C’est à toi de voir si tu en aurais l’utilité. Si comptes me sortir en promenade plusieurs fois par semaine, ou pour pêcher, ça peut finir par être rentable. Tu devrais y penser." Plaisanterie à part, il faisait ce qu’il voulait. Je n’allais certainement pas lui demander d’acheter un bateau par caprice. Je n’étais pas matérialiste pour un sou. Quoique, c’était en possédant ce genre d’engins qu’on pouvait commencer à s’y intéresser et à naviguer. "Bien, ça me rassure. Je sais que tu es un homme qui sait apprécier la rareté et la qualité."

Je lui tirai la langue, avant de rire doucement. Je pouvais m’amuser aussi, après tout. Et reconnaître que je pouvais parfois partir du mauvais pied avec quelqu’un. Toutefois, ma fierté m’empêchait tout de même de trop en faire, et le léger coup de poing fut un peu plus précis que prévu. Mais toujours sur le ton de la rigolade. Je secouais doucement la tête en le voyant grimacer de manière exagérée.

"Je t’apprendrai à encaisser les coups si tu veux. Ça peut servir avec moi. Et si tu veux continuer à faire de l’humour."

Je lui adressai un clin d’œil, avant de retrouver mon sérieux pour le laisser m’expliquer les bases de la navigation. Quelques subtilités, mais c’était comme n’importe quel véhicule en gros. J’hochai la tête, et me concentrai sur le bateau et les réactions sur l’eau. Le temps était clément, ce qui était bien pour une débutante comme moi. Même si je n’étais pas du genre à avoir peur de l’adversité, je savais aussi pertinemment que je n’avais pas les connaissances pour gérer un bateau en pleine tempête. Pas tout de suite du moins. Mais c’était ça la vie : des obstacles et objectifs à surmonter.

Et ce, même si Zenon n’était pas trop courses visiblement. Qu’à cela ne tienne, c’était mon cas, et si cela l’intéressait, il pouvait venir me voir. Ou même être mon passager. Ce qui semblait également le tenter.

"Parfait, nous avons notre prochain rendez-vous alors !"

On ne faisait pas dans le consensuel dans la matière, mais cela me convenait parfaitement. La perspective me rappela cependant l’avenir, et ce dont il semblait être fait dans mon cas. De quoi me rendre songeuse, l’espace d’un instant. M’amuser était bien, mais en attendant, Marisa était toujours vivante. Arcadia et Lotte avait besoin de moi. Les choses ne pouvaient pas continuer éternellement non plus.

La réponse de mon interlocuteur me tira un petit sourire. Il n’avait pas tort, et j’avais toujours eu horreur d’avoir l’impression d’être contrainte à quelque chose. Comme avec cette malédiction. Je voulais jouer avec mes règles du jeu. Mais le fait était que je n’étais pas la seule concernée.

"Oui, il y a toujours un moyen de s’en sortir différemment." Reprendre les rennes, selon ses propres termes. Je reportai mon attention sur Zenon pour lui sourire. "Il se peut que je sois… différente, bientôt. Je ne sais pas encore ce que ça va donner… Mais je sais que c’est ce que je veux faire. Et que je suis prête à y mettre le prix nécessaire."

Je me rapprochai de lui pour planter mon regard dans le sien, à la fois souriante et sérieuse.

"Tu crois que tu m’apprécieras toujours si ça devait être le cas ?"

Jusqu’où était-il prêt à me supporter, ou à me suivre ?
Persona
Sphère Artistique
Persona
Messages : 179
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : /
Revenir en haut Aller en bas
Lun 21 Jan 2019 - 22:45
Bien entendu que Zenon avait de l'humour. Sauf qu'il fallait l'apprécier. Comme souvent en fait. Mais il ne se moquait pas des gens... ou si peu. Seulement quand ils le méritaient. Sinon, c'était plutôt de la taquinerie. Parce que cela permettait de rappeler qu'avec lui, tout pouvait être pris à la légère. Ou presque. Mais sa façon de voir les choses se basait sur le fait de ne surtout pas se prendre la tête ou le moins possible. Une philosophie de vie dont il tentait de maintenir le cap au mieux. Enfin, quand la vie lui demandait de redevenir sérieux, de faire attention, d'être à l'écoute, il arrête d'être aussi nonchalant. Il était capable de passer de l'un à l'autre sans trop de difficulté. Parce qu'il était ambivalent et capable de surprendre son prochain, là où on l'attendait le moins.

- Plusieurs fois par semaine? Il notait le fait qu'elle parlait de la sortir. Est-ce qu'il devait commencer à y voir quelques sous-entendus? Pouvait-il vraiment se poser la question? Oui, il le faisait, parce qu'elle ne le laissait pas totalement indifférent. Mais comme beaucoup de femmes ne le laissaient pas indifférent. Il était ainsi, notre comte. J'y réfléchirai, si la pêche commence à devenir ton hobby. Mais il n'avait toujours pas dans l'idée de faire l'acquisition d'un tel engin. Parfait, au moins nous sommes sur la même longueur d'onde.

Mais cela faisait un petit moment qu'il ne doutait plus de cela. Depuis les pistes de luge en tous les cas. Ils avaient trouvés un terrain d'entente, ils pouvaient construire quelque chose. Rien de plus solide qu'une forte affection l'un pour l'autre au meilleur des cas, notre n'étant pas disposé à se faire ravir son cœur, mais... pour un temps, pourquoi pas. Juste le temps de la passion. Ensuite... ensuite il risquait toujours de passer à autre chose. Mais ce n'était pas pour autant que son interlocutrice cherchait cela. Etre copains lui suffisait aussi.

- Mmm... oui tu m'apprendras. Parce que si tu me mets au tapis, alors que je ne fais qu'un trait d'humour, notre relation risque de se retrouver dans une impasse. Toujours avec cet humour qui le caractérisait.

Oui une fois lancée, difficile d'arrêter la machine. Mais puisque Dalhia n'en était pas saoulée, il se permettait de le faire. Décidément, cette jeune femme tenait à le côtoyer. Cela ne manquait toujours pas de le surprendre et de l'amuser. Alors qu'au départ, elle avait donné tous les signes de vouloir l'émasculer. Comme quoi, il fallait parfois creuser un peu, pour découvrir que l'on pouvait apprécier celui qui représentait tout ce que l'on pouvait détester. Enfin, cet homme n'était pas un sale macho sans aucun respect, bien au contraire, il se savait être un allié pour toutes. Même si son côté libertin et appréciateur de la chaire, pouvait fausser très clairement ce qu'il était vraiment.

- Parfait, tu me donneras le jour et l'heure et je serai là.

Les choses semblaient s'assombrir un peu, tout comme il avait remarqué son regard quand elle était arrivée sur le ponton. Ses paroles pouvaient potentiellement être inquiétantes. Surtout que de Lascelle ne pouvait guère savoir de quoi elle parlait, ce qu'elle entendait par là. Il arrêtait un instant le moteur du bateau, pour pouvoir porter toute son attention sur elle, ses sourcils légèrement froncés.

- Différente comment? Pourquoi? Il la fixait, cherchant quelques réponses sur son visage, sans avoir le pouvoir de lire dans ses pensées. Elle pouvait devenir tout aussi sérieuse qu'Amélia parfois, s'en était troublant. N'importe quel prix, vraiment? Si cela voulait dire avoir du sang sur les mains... il n'était pas certains que cela l'aide plus. Doucement, il posait alors ses mains sur ses joues, sans calcul, sans y réfléchir, plantant son regard dans le sien. Si tu me disais ce qu'il t'arrive? Parce qu'il ne pouvait guère répondre à une telle question comme ça et qu'elle lui donnait envie de comprendre, pour voir s'il était capable d'aider, d'une façon ou d'une autre.
Zenon de Lascelle
Sphère Dirigeante
Zenon de Lascelle
Sous l'océan [Persona] Zenoni10
Messages : 122
Etat Civil : Divorcé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: Eastside :: Portobello-