I want to have fun ( Junior)

 :: Édimbourg :: New Town :: Dean Village Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 10 Juil 2018 - 14:26
Tigress
IDENTITE : Jessica Keenan
GROUPE : Haute société
SPHERE : Juridique
AGE : 32 ans
ETAT CIVIL : Célibataire et sans enfant
PROFESSION : Avocate privée
POUVOIRS : Aucun
ETAT DE SANTE : Fumeuse, droguée, insomniaque
LIENS : Employée de Beleth, membre de l'Ordre, Amie de Junior, Adversaire d'Hellequin



Jessica était en entretien quand son smartphone vibrait sur le bois de cerisier laqué. La photographie de William attirait son regard une seconde. Voilà la première chose un tant soit peu intéressante qui se passait dans cette pièce depuis environ deux heures. Pour que cette chose se trouve être un SMS de Junior c'était dire l'ennuie de la rouquine...

Elle n'en prenait dûment connaissance qu'encore trois quart d'heure plus tard. Assise d'une fesse sur le bord du bureau, elle tirait son agenda jusqu'à elle et le tournait dans sa direction. Il se trouvait que son mardi soir était libre. Les soirs de semaine de Keenan était bien souvent aussi chargés que ses journées. Son métier impliquait certaines disponibilités nocturnes. Cela faisait partie des éléments qu'elle aimait.

« IT » ne la tentait que moyennement... Mais elle avait assez envie de voir Will et de passer un peu de bon temps. L'été débutait fort et elle savait que ça n'allait pas aller en s'arrangeant. Alors autant s'offrir une petite soirée sans prise de tête. Un sourire sur le coin de la bouche Jess répondait donc à l'affirmative. Voilà qui lui donnait un bon alibi personnel pour finir un peu plus tôt et aller se faire dorloter par son esthéticienne.

La journée se poursuivait ainsi mieux qu'elle n'avait commencée. Les rendez-vous étaient même moins ennuyeux. Keenan rêvassait pensant à la robe qu'elle allait pouvoir porter pour la soirée. Quel string elle avait envie de mettre pour s'amuser. Elle quittait le bureau à dix-huit heure pour filer faire ses soins en centre-ville. Elle revenait ensuite chez elle, dans son splendide appartement de riche, se prendre un bain et se préparer.

Un taxi la déposait devant chez le plus jeune des Franklin de début de soirée. Elle payait le chauffeur avec la désinvolture que lui permettait seulement son nom. Elle avait opté pour une robe noir moulante au possible et fendue au niveau des cotes. Les hauts talons aux lanières de cuire remontait sur ses chevilles. Ses cheveux roux étaient lâchés, cascadant sur ses épaules jusqu'au milieu de son dos. Elle bipait son cavalier de la soirée pour qu'il se tienne prêt. Ils prendraient un premier verre chez lui. Elle en avait envie.

Dans l’ascenseur l'avocate observait sa silhouette. La petite trentaine se devinait surtout à la forme de son corps. Elle était mince, encore attrayante et d'un sex-appeal indéniable pour son âge. Sans enfant, célibataire devant l'éternel, cette femme était l'une des héritières les plus scandaleuse de Los Angeles. Son nom était à la fois associées à ses frasques personnels et à sa carrière prestigieuse dans le monde du Droit. C'était ce qui faisait fantasmer pas mal des bons partis. Keenan était aussi vulgaire qu'elle était diplômée.

_ «  Tiens. »  Se moquait-elle d'entrée de jeu en tendant un cliché polaroïde au financier. Elle avait demandé à l'un de ses voisins de la prendre. On la voyait de dos, une main sur la poitrine, nue. Un sourire provocateur sur les lèvres elle pénétrait le lieu. «  IT hein... »  Jess avait cette capacité à reprendre des conversations comme si celles-ci avaient été interrompues la veille. Alors que cela faisait presque un mois qu'elle ne l'avait pas vu.

Elle faisait le tour du salon comme si elle cherchait des changements de décoration. Toujours avec cette démarche qui donnait l'impression de vous appeler pour jouir de la vie. Son sac, tombait négligemment sur l'un des sofa, avant qu'elle se mette en quête d'une bonne bouteille à consommer. Car oui, cette Tigress était la consommatrice de tous les vices cités dans la Bible.



Strega
Sphère Artistique
avatar

Messages : 387
Etat Civil : Mariée au Duc Lampeduza
Pouvoirs : Inibition du gène x chez autrui
Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Juil 2018 - 0:47
J'ai reçu son message avant mon téléphone. Cela m'arrivait de temps en temps, maintenant. Trop rarement à mon goût, et uniquement sur mon téléphone. Celui d'Ezekiel, une fois, si. Comme si cette manifestation de mon pouvoir nécessitait une vraie proximité. J'espère que rapidement, je pourrais faire pareil avec d'autres téléphones. Une petite voix dans ma tête serine qu'il y a peu de chance pour que ça arrive.

Jess a dit oui. Ça sonne très matrimonial, dit comme ça. Et pourtant, on en était presque à l'opposé. Une soirée en boîte de nuit, entre promiscuité et décadence. Sexe, drogue et électro. Mon trio préféré. Pas le genre de soirée qu'on propose à sa tendre épouse, donc. Quoique, tout bien considéré, si je devais me marier un jour (même si les scénarii dans lesquels cet évènement se produisaient n'avaient un rapport que d'1 sur 67), je pourrais faire bien pire que Jessica Keenan. Elle était délicieusement scandaleuse, et une véritable emmerdeuse. Une nana digne de moi. Probablement pour ça que je revenais toujours vers elle. De la même manière qu'elle revenait toujours vers moi, malgré tout. Oh, il n'était pas question d'amour, je ne me serais pas permis cette erreur grossière, et elle non plus.

J'ai un petit rire, et lui réponds, à mon tour. Puis, je repose mon téléphone, et me concentre de nouveau sur l'écran de mon ordinateur, où un homme grisonnant avec des petites lunettes à montures métalliques me regarde, interloqué. J'hausse les épaules alors qu'il grince:


- Je suppose que votre téléphone est plus important que notre discussion, malgré le fait que vous ayez insisté pour avoir de mes nouvelles le plus rapidement possible, et qu'il soit actuellement 7h du matin à New Victoria. Il faut croire que le sujet ne vous...

Je lève les yeux au ciel. Le Dr Gull a toujours été susceptible. Je le coupe avant le sermon. Je n'ai plus douze ans.

- Désolé, Doc. Je devais répondre à ça, c'était important. Vous disiez?

Le vieux se tait et me regarde, avec un air de reproche. Mais il finit par reprendre.


- Nous soupçonnons une croissance exponentielle.

Je me tais à mon tour et hoche doucement la tête.

- Comme prévu. Dites-moi quelques chose que je ne sais pas, Doc. Ça prendra longtemps?
- La détérioration totale devrait survenir d'ici un an et demie, deux, peut-être, selon l'évolution. Difficile de prévoir avec précision.
-Combien de temps?

Il marque une pause, gêné par mon ton direct. Il a toujours été professionnel, ce bon Dr Gull. Je balaie l'air de la main, l'invitant à s'activer. Je n'ai pas toute la journée.

- Trois ans. Au maximum.

Je clôture rapidement la conversation. J'ai ce qu'il me faut. Trois ans... C'est énorme, trois ans. Ça sera bien suffisant.

Je me rejette dans mon fauteuil, et regarde par la fenêtre. Ma vue est imprenable sur le château d'Edimbourg. Les touristes adorent ça... Rien de tel pour emballer une minette en mal de sensation. L'hôtel, la vue, le champagne... tout ça leur fait tourner la tête. C'était si simple. Trop, parfois. J'éteins mon ordinateur, et envoie distraitement un message à mon frère pour le prévenir que je bosserais de chez moi. A vrai dire, je commence à considérer les deux pièces de ma suite scandaleusement chère comme mon foyer. Tout y est immaculé, d'un goût impeccable et fait pour me faciliter la vie. Que demander de plus?

L'après-midi passe à toute vitesse. Il faut dire que j'ai à faire ... malgré ma réputation de petit con, je suis un bourreau de travail. Il faut, pour rester à la hauteur. Mais bientôt, je préfère penser à Jessica. Le sujet est plus plaisant. Elle m'avait manqué. Nous avons une relation particulière, elle et moi. Faite de pas mal de drogue, de baise, de jeux de dupe et de séduction. La Femme. Peut-être une des rares personnes que je respectais. J'aimais sortir en sa compagnie. Que ce soit quand on jouait solo ou en équipe, la soirée finissait toujours de manière agréable : avec elle ou une autre. Les deux, parfois.
Elle était définitivement une des rares personnes que j'avais envie de voir ce soir.

Lorsque je sors de la douche, mon costume m'attends sur mon lit. Parfait. Ezekiel a un goût irréprochable, et un don pour l'à-propos. Je me sais chanceux de l'avoir avec moi ici. Et chanceux qu'il soit aussi doué pour rester dans l'ombre tout en gardant un œil presque constant sur moi. Cela allait devenir de plus en plus indispensable, vu les projets que j'avais en tête.

Mon téléphone entame une sonnerie qu'il ne termine pas. La façon de Jessica de m'annoncer qu'elle attends l'ascenseur. Je sors deux verres à fonds épais que je pose sur la table basse. Puis je vais lui ouvrir, pour la trouver, un cliché entre les doigts qu'elle me tends, naturelle. Un coup d'œil voulu rapide, mais qui s'éternise quelques secondes de plus. Je ne suis pas homme à résister à des courbes comme les siennes.


- Tu es merveilleuse.

Je laisse ma main courir sur sa hanche, et l'attire à moi, rien qu'un instant, pour embrasser son cou. Puis je m'écarte, et vais nous servir deux verres. Lui tendant le sien, je m'assieds dans un fauteuil à bras et croise négligemment les jambes, regardant son va et viens.

- IT. Le propriétaire m'a a la bonne.

Je lui ai fait gagner un demi-million en un mois. Ça joue. Mais son club, flambant neuf ou pas, n'est pas à la moitié de son potentiel, et je prévois de le couler d'ici deux mois, maximum. Et quand il me l'aura cédé pour rien, je lui montrerais une boîte de nuit digne de ce nom. Je méprisais avec intensité ceux qui ne savaient pas reconnaître la beauté et gâchaient des opportunités. Felix Eisenstein était de ceux-là.

- Je te demande une heure. Et comme IT n'est définitivement pas un écrin suffisant pour ta beauté, Princesse, on s'éclipse et je t'emmène où tu veux. J'ai entendu dire que Keith Harrington organise une soirée au Palladium. T'auras peut-être de quoi te mettre sous la dent.

Un taxi-VAP, quelques minutes et on serait sur le dirigeable-appartement de ce bellâtre d'Harrington. Un artiste peintre surévalué, qui détestait l'ombre que je lui faisais et avait épinglé Jessica sur son tableau de chasse. Une autre option qui me tentait bien. IT, ça n'était que pour le business, rien de plus.
Junior
Sphère Economique
avatar

Messages : 32
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Détection et lecture de signaux électroniques
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Juil 2018 - 13:02
Tigress
IDENTITE : Jessica Keenan
GROUPE : Haute société
SPHERE : Juridique
AGE : 32 ans
ETAT CIVIL : Célibataire et sans enfant
PROFESSION : Avocate privée
POUVOIRS : Aucun
ETAT DE SANTE : Fumeuse, droguée, insomniaque
LIENS : Employée de Beleth, membre de l'Ordre, Amie de Junior, Adversaire d'Hellequin



Le sourire en coin demeurait un instant de plus. Elle n'en attendait pas moins de la part de son hôte qu'un « Tu es merveilleuse ». Et parce qu'il le disait sur ce ton et avec cette intention familière, il la mettait de bonne humeur. Jess se laissait alors happer sans résister. Elle offrait son cou, comme le reste de son corps d'ailleurs, à tous les plaisirs qui passaient. Ce qui contribuait à nourrir sa sulfureuse réputation.

_ «  Hum. »  Ponctuait-elle distraitement avant de porter le verre à ses lèvres.

Keenan connaissait très bien le milieu du divertissement qu'il soit Écossais ou Américain. Elle avait fait ses premières soirées à 13 ans comme toute enfant de riche qui se respecte. Commencé à fumer de la drogue la même année et poursuivit avec du lourd peu de temps après. Et elle ne se voyait pas vivre au-delà de quarante ans. Elle voyait donc vaguement qui était ce Félix Eisenstein. Et il ne l'intéressait pas. Mais le second...

_ «  D'accord. Une heure... » 

Ayant achevé sa ronde, et n'ayant rien trouvé d’intéressant, elle revenait vers la partie salon pour prendre le fauteuil face à Junior. Assise avec nonchalance, les coudes posés sur les accoudoirs, elle croisait ses jambes, tout en observant son vis-à-vis. Elle le détaillait du regard, notant quelques signaux de fatigue. Will était aussi fou qu'elle. Il lui semblait un peu plus vieux, mais toujours très attractif. Ce qu'elle ne manquait pas de souligner d'un regard.

_ «  Tu pars cet été ? »  Une façon de dire que Keenan n'avait encore aucun plan.

Tout comme sa famille les Franklin avaient des propriétés disséminées sur l'Archipel. Il n'était pas rare que la rouquine s'invite, préférablement dans un endroit avec du soleil et des plages. Car si elle était capable de faire des semaines de 70 heures, elle était aussi une déesse du farniente. Elle buvait une autre gorgée sans jamais le quitter des yeux. Avec cette façon très directe d'évaluer un individu sur la grille de ses désirs.

Elle s'était demandée oui, ce qui avait maintenu William loin de leurs soirées. Mais, elle ne posait pas de question sur ça. Elle lui laissait la liberté, de choisir, ce qu'elle devait savoir et inversement. Cela fonctionnait très bien comme ça. Le sourire à ses lèvres s'étirait avec une pointe narquoise.

_ «  Je devrais demander des conseils de mode à Ezekiel. » C'était un jeu entre eux. Le garde du corps de Will avait la sympathie de la rouquine. Elle regrettait un peu qu'il soit de l'autre bord. Mais, cela lui donnait aussi un petit côté charmant. Souvent les deux s'alliaient pour taquiner le financier. «  Quel effet veux-tu que je fasses sur ton Félix ?»

Ils étaient si accoutumés à ce genre de soirées, qu'elles n'avaient de l'intérêt qu'avec un jeu sous-jacent. Jess était extrêmement joueuse. Elle était capable d'aller très loin. Elle n'avait pour ainsi dire aucune retenue, si ce n'est quand elle risquait de mettre son travail en difficulté.

Être employée, par la famille Sicilienne la plus dangereuse d'Occident, n'était pas sans quelques contraintes. Pour autant cela allait très bien avec la façon qu'avait Jessica de passer sa vie à la brûler par les deux bouts. Il se pouvait qu'un jour, elle disparaisse, et que son cadavre soit jeté d'une arche. Mais c'était ce qui rendait ce poste si existant. Tout en reprenant un peu de sa boisson, elle cadençait ses hanches de gauche à droite, vraie tigresse au repos.



Strega
Sphère Artistique
avatar

Messages : 387
Etat Civil : Mariée au Duc Lampeduza
Pouvoirs : Inibition du gène x chez autrui
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: New Town :: Dean Village-