Sous bonne garde

 :: Édimbourg :: New Town :: New Scotland Yard Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 9 Juil 2018 - 21:04



J’étais d’une humeur d’ours, ce matin. Mon patron m’avait annoncé hier par téléphone que j’allais devoir me coltiner un garde du corps pour ma sécurité. Raisonnablement, il n’avait pas tort sur le besoin d’une protection. L’agression dont j’avais été victime n’était peut être pas le fruit du hasard. Mais d’avoir un petit toutou qui me suis partout, ça me déprimait.
L’enquête en cours démontrait que mon agresseur, un des frères de Vladimir Oussanov, le violeur tueur arrêté il y a un an, qui avait été surnommé le Strangulateur, avait bénéficié d’aides financières et autres. C'était l'une de mes premières affaires criminelles, une horreur. J'avais travaillé avec Gabrielle Kreizler, une profileuse sans doute la meilleure dans son domaine. J'étais très admirative de son job. Il n'était pas donné à n'importe qui de rentrer dans la tête ou la peau d'un serial killer pour l'arrêter. On pouvait facilement perdre la tête. Revenant sur l'enquête, plusieurs questions me vinrent à l'esprit. En effet alors qu’il est interdit d’accès à notre Arche, comment est-il arrivé de la Russie à mon domicile ? Mon intuition me soufflait qu’il y ait un lien avec le dossier sur la Mafia des docks sur lequel je bossais. Il fallait donc que je montre prudente.

J’avais depuis quelque temps aussi quelques difficultés à me concentrer. Qui l’aurait cru, mais je crois que je suis tombé sous le charme d’un homme, qui est mon voisin. Je suis assez troublée, car j’ai peur, c’est nouveau pour moi. Peur de quoi , en fait ? Tout simplement qu’il me jette comme une chaussette. J’ai beau paraître forte et sûre de ce que je veux, je sais qu’au fonds de moi mon cœur est fragile comme du cristal.

Allez au boulot ! J’avais plusieurs dossiers de candidats sur mon bureau pour choisir ce garde du corps. J’avais au moins pu obtenir de mon boss la possibilité de sélectionner qui je veux sur une liste de propositions. Le candidat que j’allais recevoir s’appelle Dominic O'Neill, célibataire, sergent agent à la Garde. Le dossier avait l’air pas mal.

Prenant mon téléphone, j’avertis l’accueil que le candidat pouvait rentrer. Une liste de questions était prête pour l’interrogatoire…mais non pour l’entretien, pardon déformation professionnelle !

Mon visage devint de marbre lorsqu’il rentra dans mon bureau. Il devait comprendre que j’allais lui mener la vie dure. J’examinai comme je le fais lors d’un interrogatoire, ses moindres gestes et signes corporelles, ainsi que sa tenue vestimentaire. On dit que l’habit ne fait pas le moine, pourtant on apprend beaucoup de choses en examinant comment les gens s’habillent, notamment ce qu’ils veulent laisser paraître ou pas. Je le trouvai un peu gringalet pour être garde du corps. Ce n’est pas l’image que je me fais de ce métier.

- Bonjour, je vous en prie , prenez place sur cette chaise. Le procureur a jugé que depuis ma dernière agression et compte tenue du dossier mafieux que je traite en cours, je devais avoir un garde du corps. Vous avez été préselectionné pour ce post mais je reste la dernière décideuse. C'est pourquoi j'ai demandé cet entretien. Je vous propose pour commencer de vous présenter.




Kali
Sphère Dirigeante
avatar
Messages : 91
Etat Civil : écossais
Pouvoirs : Mental d'acier et médium
Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Juil 2018 - 15:00
MISHA
IDENTITE :Dominic O'Neill
GROUPE : La Garde
SPHERE : Militaire
AGE : 36 ans
ETAT CIVIL : Célibataire
PROFESSION : Agent de La Garde
POUVOIRS : Professionnel Aguerri
ETAT DE SANTE : Excellente
LIENS : Fiche



En ce beau matin de Juillet, je me levais d'extrêmement mauvaise humeur. Mon chef m'avait averti la veille que j'allais servir de nounou pendant une durée indéterminée... Non mais sérieusement. Moi ? En nounou... J'avais eu beau lui démontrer par A+B que c'était une mauvaise idée, lui préciser que j'étais toujours sur une mission et que d'autres gars comme Edward, Fred ou même Michael se feraient un plaisir de lui rendre ce service mais non rien n'y fit. Quelle tête de pioche, il pouvait être son patron des fois. Complètement bouché.

Du coup, hier j'étais passé prendre le dossier de mon Baby à surveiller. Kalisté Stevens, Adjointe du procureur. J'avais bien évidemment déjà entendu parler d'elle. Une belle brunette, un vrai bulldozer dans le monde juridique. Elle avait du chien et un franc-parler bien à elle. J'avais bossé une partie de la journée et du début de soirée sur le dossier. Assez épais fallait le reconnaître. Elle en avait foutu des gens en taule la miss... Je me suis surtout intéressé à son agression.

L'agresseur avait été maîtrisé par son voisin. La photo jointe du dit voisin me renvoyait l'image d'un géant nordique qui aurait pu être Thor en personne. Pas étonnant que le Russe se soit retrouvé avec une tête digne d'un tableau de Picasso. C'étaient pas des mains qu'il avait le géant des Neiges mais des battoirs. Alors l'agresseur était un des frères Oussanov. J'avais suivi l'enquête. La fratrie de trois Russes sûrement complices dans plusieurs affaires sordides mais des preuves que pour Vladimir. Donc deux en prison et le p'tit dernier en liberté... C'était pas bon. Je comprenais pourquoi le Procureur avait exigé une protection rapprochée et personnalisée.

Sous la douche, je me souviens de ce que m'avait dit l'bigboss. « Attention Misha protection rapprochée oui mais pas touche ! C'est l'adjointe du Procureur pas l'une de tes conquêtes d'un soir entre deux pintes au café du coin ! » J'lui avais rétorqué que je faisais pas dans les robes noires. Trop de complication. Et puis mélanger le boulot et le plaisir c'était jamais une bonne idée. Au moins j'y allais pour un entretien de sélection. Y'avait d'autres candidats apparemment mais je devais faire honneur à mon bataillon. J'allais pas me laisser voler la place par un blanc-bec sorti de l'école et qui avait encore du lait sur le menton. J'étais du genre grand sec mais dans mon métier c'était pas le poids qui comptait. Ma carrure me suffisait, des épaules larges et carrées, de bons bras et de bonnes cuisses. Mes différents sports avaient bien entretenu la machine.

Je fis un tour rapide de ma garde-robe. Fallait un truc assez passe-partout. La demoiselle apprécierait sûrement une protection discrète. Exit le costard cravate imperméable noir et oreillettes. Trop criard. Non fallait un peu de style, de confort et surtout passe-partout pour l'effet de surprise. Genre de look avec lequel je pourrais me fondre dans la masse ou passer pour son coup de cœur du moment si besoin était.

Mon choix se porta sur un blue-jeans de bonne facture, d'une ceinture en cuir marron tannée, un t-shirt blanc sous un pull vert sombre et une veste d'un gris vert. Sous le pull ma plaque d'identification militaire qui ne me quittait jamais, à mon poignet droit, une montre, au gauche mes deux bracelets que j'avais depuis mon entrée dans l'armée. Ils avaient survécu à tout. J'les avais jamais enlevé. Et chaussures de ville noires évidemment. Le tout était passe-partout et pratique. Bon fallait peut être être un minimum présentable. Le style saut du lit devait pas convenir à la belle...

Une fois prêt, je filais en moto vers les bureaux où je devais être reçu. Le port du casque m'avait quelque peu décoiffé mais ça ferait l'affaire. J'étais en avance. Petite attente avant que je puisse rencontrer ma nouvelle Boss par intérim. Quand on m'introduit dans son bureau, l'ambiance était aussi glacial que le visage de la jeune femme que j'avais en face de moi. Elle me scruta de haut en bas. J'crois que je ne suis pas exactement comme elle m'avait imaginé. Je retiens un sourire en coin. Si elle attendait un gros bodybuildé elle devait être surprise. Pas de main tendue mais un premier ordre. Ca donnait le ton.

Je me suis donc exécuté. Le pas souple et silencieux. La démarche militaire. Je m'installe en occupant l'espace du siège, le dos bien droit prêt à faire face au cas où. C'est des choses qui reste ça. La démarche, la posture, le corps en attente d'action, la capacité à suivre des ordres. Y 'a des trucs que l'armée vous laisse et qui s'efface jamais. Elle me demande de me présenter... Allez va pour le curriculum vitae... Bon okay j'ai la voix un peu ironique malgré mon ton grave et professionnel. Elle avait toutes les infos sous les yeux, tout comme le détail de ma famille mais bon...

Je me nomme Dominic O'Neill. 36 ans. Célibataire. Sans enfant. Ancien des Commandos Britanniques d'où je suis sorti décoré après 12 ans de service. J'ai rejoins la Garde en 2014 où j'exerce actuellement. On vous a joint ma candidature pour mes états de services et mes capacités au combat. Et si je puis me permettre, vous avez quelques ennemis qui sont pas piqués des vers.

Je lui montrais par là que je m'étais renseigné avant de venir et que je savais exactement dans quoi mon patron m'avait entraîné. Si pendant l'entretien, mes mains étaient libres de bouger, quand je me suis tu , j'ai croisé les jambes et posé mes mains sur mes genoux, en évidence pour qu'elle puisse voir qu'elles ne tremblaient nullement. D'après ma frangine, cacher ses mains est un signe qu'on ne peut pas vous faire confiance alors autant lui montrer que je n'avais rien à cacher

Lydia O'Neill
Sphère Militaire
avatar

Messages : 83
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Apaisement
Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Juil 2018 - 20:01



Qu'il soit célibataire était un bon point. Mais non je vous vois venir, les coquins ! Certes, il est plutôt mignon mais j'ai mon homme à moi, un beau viking. Je n'ai donc aucune vue sur lui, je vous rassure. Je disais qu'il soit célibataire soit un bon point, car je ne voulais pas me retrouver dans la situation où je dois annoncer son décès à sa femme et ses enfants.

Il avait l'air assez sûr de lui. Je comprenais mieux lorsqu'il annonça son curriculum vitae qui inspirait le respect. J'avais beau être de mauvais poil , avoir envie de râler après mon patron, l'homme qui se tenait en face de moi n'y était pour rien. De plus, je portais en haute estime ceux qui ont servi la loi ou leur arche. J'avais lu le dossier trop vite, et pourtant ce n'était pas mon genre. Mon visage s'éclaircit d'un sourire pour détendre l'atmosphère.

- L'entretien officiel est donc clos.Vous êtes retenu. Il n'y a aucun doute sur vos qualités. Avoir été dans les commandos et obtenu des décorations sont à votre honneur. Je respecte cela. Pourtant, je pense que cela reste du gâchis qu'un homme de votre qualité soit consacré à ma personne. Vous avez sans doute des missions bien plus importantes à vous consacrer. Vous ne trouvez pas ?

Une petite grimace de douleur s'exprima sur mon visage lorsque je me redressai de mon siège. Depuis que je m'étais fait agresser, j'avais cette douleur persistante derrière la nuque. J'aurai du voir le médecin. Entre les dossiers et Elias, il faut dire que je ne sais plus où donner de la tête ! J'avais envoyé un message à Elias pour le prévenir et je m'inquiétais aussi pour lui.

- En effet, comme vous le dîtes, j'ai quelques ennemis qui ne sont pas piqués des vers. La mafia russe est connue pour sa violence , et les frères psychopathes sont des monstres. mais bon, c'est le risque du métier. Comment vous voyez votre mission se réaliser ? En journée, je suis ici. Le lieu est déjà bien gardé, je ne risque pas grand chose. La nuit et le week end comment ça va se passer ? Vous comprenez que je tiens à ce que ma vie privée le reste et qu'on me laisse respirer. Enfin, j'aimerai surtout que vous assuriez que mes parents seront également sous bonne garde. C'est le plus important pour moi et mes ennemis le savent. D'ailleurs mon agresseur les a menacés. Vous pourrez faire cela pour moi ?





Kali
Sphère Dirigeante
avatar
Messages : 91
Etat Civil : écossais
Pouvoirs : Mental d'acier et médium
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Juil 2018 - 20:57
MISHA
IDENTITE :Dominic O'Neill
GROUPE : La Garde
SPHERE : Militaire
AGE : 36 ans
ETAT CIVIL : Célibataire
PROFESSION : Agent de La Garde
POUVOIRS : Professionnel Aguerri
ETAT DE SANTE : Excellente
LIENS : Fiche



J'haussais un sourcil quand elle me dit que j'étais retenu. Pourtant à voir les dossiers sous le mien, elle n'avait pas reçu tout le monde ou alors j'étais le dernier. Je devrais me sentir flatté mais je sais que j'ai devant moi quelqu'un d'exigent et qui va me mener la vie dure. J'écoutais ses demandes.

oh vous savez les missions vont et viennent et apparemment vous êtes prioritaire. Donc en effet, celle sur laquelle j'étais a été transmise à une autre unité.

Elle grimaça quand elle bougea sur son siège. Il devait lui rester des séquelles de l'agression. J'avais vu les photos du compte rendu, c'était pas joli joli. Elle avait eu de la chance de s'en tirer. Elle finit par me demander comment je voyais ma mission. J'devais être parfaitement honnête avec elle. Elle allait m'avoir dans les pattes un petit moment.

En ce qui concerne vos parents, je vais contacter le boss en sortant pour qu'il détache deux de mes hommes à leur domicile. Ils seront sous bonne garde. Pour la journée je pense que tant que vous ne bougez pas de votre bureau, vous êtes en sécurité. Par contre pour les déplacements extérieurs et chez vous je serais là. Je lève la main pour stopper une éventuelle protestation habituelle des clients soucieux de leur intimité. Je sais me faire discret. Votre compagnon ne remarquera même pas que je suis là. Je me contente d'un canapé et d'une valise pour mes effets. J'ai plusieurs casquettes en terme de rôle j'adopterai celui qui vous convient

Je mets ma main dans ma poche intérieure et m'avance sur mon siège. J'en sors une carte que je pose sur son bureau. C'est la carte de visite de ma soeur Kiné.

Si je puis me permettre, vous devriez lui rendre visite. Elle fait des miracles.



Lydia O'Neill
Sphère Militaire
avatar

Messages : 83
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Apaisement
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Juil 2018 - 18:42



Je lâchai un grand soupir. Je sentis tout de suite que ce mec allait être un chieur et qui allait tout le temps me coller au basque. Et tout cela alors que je commençais une aventure amoureuse.

Sa réponse concernant la protection de mes parents ne me convainquit pas, ce que j'allais tout de suite exprimer.

- Non mais c'est bien insuffisant. Aujourd'hui on ne peut plus concevoir la sécurité comme avant. Il suffit de tomber sur un prodige qui contrôle les esprits pour faire de vous une menace directe à mon égard. Je vais demander à mes parents de prendre des vacances dans un endroit inconnu, le temps que les affaires se tassent. Je serais plus rassurée.

Je me levais pour prendre mon manteau, signe que j'allais sortir. Bien sûr, j'en profitai pour surveiller sa réaction. La carte en main, je regardais l'adresse qui y figurait.

- Bien, alors nous allons directement nous rendre à son cabinet. Appelez là s'il vous plaît pour prendre un rendez-vous. Je pense qu'elle ne vous refusera rien. Cette douleur me met de mauvais poil et je pense que pour vous il ne vaut mieux pas que vous soyez mon souffre douleur...

En plus j'allais pouvoir discuter avec sa soeur pour en connaître plus sur lui. Ça pourrait toujours me servir au moment opportun. Oui je peux être mesquine quand je veux ! En fait, non. Je lui donnai aussi l'opportunité de lui rendre visite. Et pour une soeur que j'étais avant la mort de mon frère, je trouvais cela important. Et maintenant, je commençais à regretter mon choix de l'avoir choisi car je ne voulais pas qu'une autre soeur perde un frère.

- Alors ? quelles sont les instructions ? Par quel moyen de transports préconisez vous pour y aller ? Vous allez devenir mon chauffeur ?






Kali
Sphère Dirigeante
avatar
Messages : 91
Etat Civil : écossais
Pouvoirs : Mental d'acier et médium
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Aoû 2018 - 22:15
MISHA
IDENTITE :Dominic O'Neill
GROUPE : La Garde
SPHERE : Militaire
AGE : 36 ans
ETAT CIVIL : Célibataire
PROFESSION : Agent de La Garde
POUVOIRS : Professionnel Aguerri
ETAT DE SANTE : Excellente
LIENS : Fiche



Ca faisait pas dix minutes que j'étais embauché qu'elle essayait déjà d'imposer sa vision de mon métier. Bon les parents auraient au moins un joli voyage payé aux frais de la princesse. Je dois lui dire ou pas qu'on a subit un entrainement pour blinder notre mental face à ce genre de prodige ou pas? Vu la réaction que j'ai en face de moi, je préfère la laisser faire à son idée.

Je me lève en même temps qu'elle. Près à prendre la tête de la sortie. Mais ses propos sur les prodiges me firent m'interroger sur sa position envers eux. Avais je bien fait de lui donner les coordonnées de ma soeur? Après tout elle était un prodige et je ne n'accepterai pas qu'un anti-prodige l'approche. Elle exigea de se rendre tout de suite à son cabinet. Je la regarde droit dans les yeux.

Être votre souffre douleur? Ce n'est pas tacite dans ce genre de contrat? Ne vous inquiétez pas pour moi, vous ne serez jamais aussi terrible que mon boss. Par contre, je tiens à revenir sur vos propos sur les prodiges. Ma soeur est un prodige reconnue donc si vous ne pouvez pas les voir en peinture, je vous conseille de vous trouver quelqu'un d'autre. Et par la même occasion de vous trouver un autre garde du corps.

Il me fallait poser les bases directement. Depuis l'agression de Castiel, je surveillais de près les clients qui approchaient ma soeur. Oh j'avais bien entendu le discours de ma cliente après l'agression et c'est en partie pour cela que j'avais accepté d'en assurer la protection. Après avoir obtenu une réponse satisfaisante, j'envoie un SMS à ma soeur pour lui bloquer le créneau suivant. Elle savait que ce type de SMS était une urgence. La réponse ne se fait pas attendre.

Vous avez votre rendez vous. Par contre j'espère que vous aimez la moto. Mon patron m'avait assuré une prise de service demain. Donc il vous faudra vous contenter d'une balade en moto. Pour répondre à vos questions nous regarderons après votre séance avec ma soeur comment vous souhaitez vous déplacer. Personnellement, je préfère me fondre dans la masse. Mais j'écouterai vos observations. Je serai non seulement votre chauffeur mais ce dont vous aurez besoin au moment où vous aurez besoin: Cousin, ami, petit ami... Cela dépendra grandement de votre emploi du temps. Le cabinet n'est qu'à 5 minutes de moto. J'ai un deuxième casque dans le coffre de ma moto. Il nous faudra passer chez moi après votre rendez vous que je prenne mes effets. Y allons nous?

Je n'attendais que son assentiment pour passer devant et récupérer mon casque auprès de la charmante secrétaire.





Lydia O'Neill
Sphère Militaire
avatar

Messages : 83
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Apaisement
Revenir en haut Aller en bas
Lun 27 Aoû 2018 - 20:37



Non mais quel con ! Comment il peut laisser croire que j'aurai des préjugés vis à vis des prodiges. J'ai envie de le virer illico.

Jetant un regard par dessus la fenêtre, je vis que mon visage était passé au rouge. L'énervement en plus ne faisait qu'amplifier ma douleur à la nuque. Je pris sur moi d'inspirer très fortement avant que l'irréparable ne soit commis. Après réflexion, je retrouvai un certain calme car un frangin qui défend sa soeurette c'était quelque part touchant.

Mais j'avais tout de même envie de clarifier les choses et de le remettre à sa place.

- Je ne vous permets pas d'insinuer que je serai raciste ou anti prodige. Je défends la justice et l'égalité des droits. Ce sont des convictions fortes pour lesquelles je ne transige pas. Et trouver un autre garde du corps, je n'aurai aucun mal à en trouver un meilleur...et surtout moins british dandy...

Je n'attendis pas sa réaction. Je passai mon manteau en cuir, avertissant ma secrétaire de mon rendez vous. Je ne pus m'empêcher de lever les yeux au ciel lorsque le british lui fit sa petit cour qui en plus avait l'air de faire son effet. Je remis toute de suite les choses au clair.

- Sarah, n'oubliez pas svp de taper le compte rendu des réunions sur l'affaire en cours. Il me les faut pour 17 heures pétantes.

Il y avait au moins une bonne nouvelle ! Nous allions voyager en moto, transport que j'affectionne. Il y avait peu de chance qu'il me laisse conduire mais je pouvais au moins tenter le coup.

- Etes vous misogyne ?

S'il me répondait par non, je lui demanderai de le prouver en me laissant conduire. Dans le cas contraire, je ferais avec, la tête boudeuse cachée dans le casque. Et puis le souvenir de la route avec Elias me remit de la baume au coeur. C'est peut être cela qui m'énervait plus : me retrouver avec une tierce personne dans une relation qui ne fait qu'éclore. J'imaginais d'ailleurs comment Elias allait percevoir ce garde du corps.






Kali
Sphère Dirigeante
avatar
Messages : 91
Etat Civil : écossais
Pouvoirs : Mental d'acier et médium
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Sep 2018 - 20:04
MISHA
IDENTITE :Dominic O'Neill
GROUPE : La Garde
SPHERE : Militaire
AGE : 36 ans
ETAT CIVIL : Célibataire
PROFESSION : Agent de La Garde
POUVOIRS : Professionnel Aguerri
ETAT DE SANTE : Excellente
LIENS : Fiche


Je vois bien que je l'ai énervé un tantinet la madame. Mais j'm'en contre-fous royal. Je suis pas là pour que le client m'aime. Je suis là pour qu'il survive. Mais on parlait de ma soeur là. Hors de question que je lui amène quelqu'un dont je n'étais pas sûr. Mais à ses paroles je suis rassuré. Elle a du mordant la p'tite. J'ai même un large sourire quant elle me traite de British Dandy. Ma soeur serait fière. En vrai je me retiens de rire. Elle passe son manteau et sort. Très bien je la suis. Je m'arrête devant la petite secrétaire toute mignonne et lui fais rapidement la causette en récupérant mon casque et mon blouson. Quand j'entends ma cliente parler à sa secrétaire, je fais un clin d'oeil à Sarah, puis qu'elle s'appelait ainsi, en lui disant à l'oreille que décidément sa patronne était charmante.


J'apprends par la même occasion qu'on va devoir remettre les pieds ici à 17heures. Okay bon va falloir s'organiser. On sort du Palais et direction le sous sol où est garée ma Beauté, mon Bébé, mon Trésor. A défaut d'avoir une histoire durable avec un être humain, j'en avais un avec ma moto. Alors quand la cliente me demande si je suis misogyne, je la vois venir avec ses gros sabots.

Alors non je ne suis pas misogyne mais vous ne conduirez pas ma Betsy. Surtout pas dans cette tenue qui n'est pas du tout adapter. Ne vous vexer pas. Même ma soeur et mes frères qui sont d'excellents pilotes, surtout Oliver le p'tit dernier, ne posent pas une main sur le volant. Personne ne la conduit à part moi et son mécano pour les réglages. Bon je vous emmènes au cabinet de ma soeur et après on passe chez moi que je récupère mon packtage. Et enfin je vous ramène ici un peu avant 17h00 pour que Sarah vous donne vos dossiers. Il me faudrait votre emploi du temps très détailler. Aussi bien personnel que professionnel bien évidemment ainsi qu'une liste de tous les proches et moins proches susceptibles de vous rendre visites ou inversement.

Le temps que je lui parle, je sors un casque du coffre situé sous l'assise de Betsy. Je lui tends puis enfourche ma bécane. Une fois qu'elle a mis son casque, je lui tends la main pour l'aider à s'installer. Une fois sûre qu'elle est bien arrimée, je démarre et me mets en route pour le cabinet de Lydia. La circulation est moins dense qu'aux heures de pointe mais je me plais à zigzaguer entre les voitures bouchonnées.




Lydia O'Neill
Sphère Militaire
avatar

Messages : 83
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Apaisement
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Sep 2018 - 20:46



Je ne pus m'empêcher d'éclater de rire lorsqu'il m'exposa la raison pour laquelle je ne pourrais pas conduire sa Betsy. C'était bien un mec ! Remarquez ça lui donnait un petit côté touchant et sentimental.

- Enfin bon ce n'est pas avec Betsy que vous pourrez avoir un enfant...

Quoique...Des idées érotiques me traversèrent l'esprit en s'imaginant avec mon Viking sur la moto. Décidément cet homme m'obsédait ! Je ne pouvais plus se nier que je suis folle amoureuse de lui. D'ailleurs, je lui avais dit, un peu à la sauvage. Je me demandais comment se passerait notre prochaine rencontre surtout en la présence de sa mère.

Le voyage en moto se passa très vite. Mon garde du corps avait l'air d'être un très bon conducteur. Un bon point pour lui ! J'avais hâte de rencontrer la soeur du dandy british. Personne n'attendait. Tant mieux ! La Kiné avait l'air sympa. Je reconnus un petit air de famille.

- Madame, heureuse de faire votre connaissance. Votre frère a vanté vos mérites. Il est assez fier de vous.

Au palier, je me retournai pour bloquer le passage à Misha.

- Je sais que vous tenez beaucoup à ma protection. Mais nous resterons entre filles. Il y a des bouquins là bas pour passer le temps.

Je rentrai dans son cabinet, refermant la porte derrière moi. Je m’assis en face d'elle, la laissant me poser les questions. Bien sûr, elle me demanda la raison de ma venue et où j'avais mal. Je ne sais pas pourquoi je me sentis fébrile. Les images de l'agression me revinrent à l'esprit, en discutant avec elle. Tout était encore très récent. J'étais devenue pâle comme un linge, et transpirante. Je n'en avais plus parlé avec personne, sauf pour l'enquête policière. Je me rendais compte qu'il y avait plus de séquelles que je ne croyais : pas seulement physique mais psychique. Je me déshabillais, lui faisant voir les bleus derrière ma nuque et l'endroit de ma douleur. Il valait mieux que je change de sujet car je ne pourrais pas lutter longtemps contre ce malaise.

- Votre frère a l'air de vous apprécier beaucoup. Je suis désolée de l'avoir embauché car si j'avais su qu'il avait une soeur, mon jugement aurait été tout autre. Enfin bon je peux toujours le virer...Mais mon petit ami le connait...

Petit ami ? .... Mais l'est-il vraiment ? Pour moi, c'était évident. Mais si jamais je me trompais et que ce n'était pas réciproque ? Tant pis je m'aventurais à l'aveugle et à l'instinct. Je n'avais plus rien à perdre.



Kali
Sphère Dirigeante
avatar
Messages : 91
Etat Civil : écossais
Pouvoirs : Mental d'acier et médium
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: New Town :: New Scotland Yard-