Du rhum, des femmes etc. | Rackham

 :: Édimbourg :: Old Town :: Autres lieux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 6 Juil 2018 - 15:10
Leur rencontre sur l'arche d'Edimbourg s'était révélée être parfaitement fortuite ; une soirée -ou plutôt devrait-elle dire un rêve- pas tout à fait comme les autres, où les invités s'étaient retrouvés au Pays des Merveilles le temps d'un thé et d'une partie de coquet.
Non, une soirée définitivement pas comme les autres et à laquelle il lui arrivait de repenser avec un petit sourire aux lèvres.

C'était presque par hasard qu'elle y avait croisé son vieil ami et pirate, lorsqu'au réveil il lui avait semblé que le Roi Rouge lui est particulièrement familier. Sur le moment, elle avait eu du mal à y croire. Qu'est-ce qu'un vieux loup de mer comme son ami ferait à Edimbourg, alors qu'elle le connaissait pour voguer sur des cieux beaucoup plus méridionaux ? Mais si elle avait bien appris quelque chose, c'était que Rackham était une canaille pleine de surprise.
Leur échange à ce moment là avait été beaucoup trop rapide pour ne pas appeler à des retrouvailles en bonne et due forme.

Grace avait rapidement recontacté le flibustier pour aller boire un verre et échanger les dernières nouvelles comme les bons souvenir. Elle lui avait proposé un petit établissement, caché dans les ruelles étriquées de Old Town. C'était exactement ce que l'on pouvait imaginer d'un repaire de pirates, fréquenté par des habitués aux premiers abords peu commode et aux accents lointains. On y proposait cependant les meilleurs rhums de la capitale, breuvages que le patron allait lui-même chercher une fois par an sous le soleil de l'arche-ipel des Caraïbes.

La jeune nomade était légèrement anxieuse à l'idée de retrouver l'une des personnes qui lui rappellerait le plus sa vie au bout du monde. Elle se remémorait avec bonheur et nostalgie cette vie loin de la capitale écossaise et les aventures que lui avait réservé d'embarquer sur le bâtiment du capitaine.
Leur rencontre s'était pourtant faite un peu rudement. La demoiselle cherchait alors à embarquer à moindre coût sur un rafiot pour une traversée vers une autre arche - dont elle ne pouvait se souvenir - et on l'avait envoyé, peut être par inconscience ou alors par malice, vers le vieux briscard précédé par sa réputation. Une réputation que la jeunette qu'elle était à l'époque ne connaissait évidemment pas. Elle en riait maintenant, mais à l'époque, elle avait moins fait la fière.

Pour l'occasion, Grace portait une robe en laine de couleur vert bouteille. La coupe rappelait les années cinquante, dont elle affectionnait particulièrement le style et la paire de lunette de vue qu'elle portait avait également un côté rétro. C'était d'ailleurs rare de la voir délaisser ses lentilles.
Son style de petite minette avait de quoi détonner dans ce repère de loubards mais elle ne s'en souciait pas plus que cela. Elle avait suffisamment confiance en sa repartie affûtée pour ne pas craindre qu'on vienne la chahuter, et puis elle savait tenir le rhum mieux que quiconque dans sa catégorie poids plume et le patron la connaissait bien, il ne s'agissait pas de venir lui causer des ennuis.

La demoiselle s'installa au bar et salua le géant derrière le comptoir qui n'était autre que le propriétaire des lieux. Il la taquina doucement sur sa taille, alors qu'elle lui semblait encore avoir maigri et rapetisser si c'était possible, aussi, elle lui demanda à quand remontait la dernière fois qu'il avait mis les pieds à la salle de sport, car il semblait qu'un peu de graisse naissait à présents sur son ventre. Elle avait fait mouche et le barman s'avoua vaincu, déplorant la grossesse de sa femme, lui dont les muscles avaient toujours été si saillants.
Après ce court échange, il lui servit un premier verre pour la faire patienter tout en prenant de ses nouvelles.
Grace
Sphère Artistique
Grace
Messages : 78
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : /
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Juil 2018 - 18:48

Du rhum, des Femmes ...

Feat Grace & Rackham


Ah Grace, Grace, Grace. Qu'est ce que j'avais été content de la voir au Alice. Une vraie bouffée d'air frais. Et toujours aussi mignonne pour ne rien gâcher. On n'avait pas eu suffisamment de temps de palabrer. Elle était rentrée mais j'avais obtenu un rendez vous dans un petit bar sur un chemin peu fréquenté. Il fallait être initié pour connaitre le coin. Et en cela elle me fit bien plaisir la petite Grace.

Je pris soin de moi. Pas autant que pour le Alice fallait pas déconner non plus. Mais plus que d'habitude. J'étais rasé de frais. Oh pas au sabre... Je ne le maniais pas assez bien pour cela et je ne pouvais pas me permettre de me couper... Non j'avais pris le rasoir de sûreté pour être sûr de ne pas me couper. Les pattes , la moustache et la mouche étaient impeccables de même que le cou. J'étais content de moi, j'avais même sorti l'après rasage. Loco s'est gentiment foutue de moi en me disant que ce soir je cocotais autant que Banshee... Bah ça pouvait pas faire de mal de temps en temps de se rendre présentable.

Bon j'y allais en moto donc rien de trop contraignant comme tenue. Jeans noir droit, une tunique noire à col ouvert sur le torse avec un laçage lâche et les manches serrées aux poignets. Mon habituel cuir long, mes bottes hautes et mes bijoux de base complétaient la tenue. Que voulez vous un pirate sans bijoux n'est pas un pirate. Je mis mes lunettes avec verres sur les côtés. Total look noir jusqu'au crayon pour l'intérieur de mes yeux. Et voilà perfecto. On allait pouvoir lever l'ancre et se mettre à la voile.

J'arrive pile à l'heure. Une jolie circulation encore à cette heure-ci mais la moto a cet avantage de pouvoir circuler facilement. Quand j'arrive elle est déjà là. Rien d'étonnant. Le plus en retard des deux a toujours été moi. Pour l'occasion ma Dulcinée porte une jolie robe rétro de couleur vert bouteille. Les lunettes lui vont toujours aussi bien et lui donne un petit côté sérieux qu'on aimerait faire tomber.

Elle détonait un peu dans ce décor digne d'un bar de la Tortuga. Mais elle dégageait clairement une aura de "viens pas si t'es pas attendu". C'est clair que la petit Grace avait de quoi clouer le bec à Dom Juan lui même. Elle papotait avec le Barman un verre de rhum à la main. Je m'approche doucement mais avec assez de bruit pour qu'elle me remarque. Mon but n'est pas de lui faire peur non plus, juste de ne pas arriver comme un malpropre. Posant une main dans son dos et l'embrassant sur la joue, je lui demande.

Tu es là depuis longtemps Mi Querida?


Code par Heaven sur Epicode
Rackham
Sphère Savoir
Rackham
Messages : 89
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Immortalité, Énergie cinétique, Mémoire visuelle parfaite et Orientation infaillible
Revenir en haut Aller en bas
Dim 20 Jan 2019 - 16:37
L'odeur fraîche et puissante de l'après-rasage s'était glissée sans mal parmi les effluves d'alcool, jusqu'à son cou et elle sut que son rendez-vous était arrivé. Un petit sourire s'était dessiné sur les lèvres jeune femme accoudée au bar et elle avait posé avec douceur son verre maintenant vide sur le comptoir. En se retournant doucement tandis qu'un bras se glissait sur sa taille et un baiser sur sa joue, elle reconnue avec amusement :

-Voilà mon pirate préféré.
Pas qu'elle connaisse particulièrement d'autre pirate, ceci-dit. Un sourire éclairait son visage et elle répondit presque du tac-au-tac à sa question. Le temps d'un verre de rhum. Ce qui, en soit, voulait dire quelque chose comme « pas très longtemps », lorsque l'on connaissait la descente de la jeune baroudeuse. En fait, on pouvait même dire qu'il tombait à pic pour lui en offrir un deuxième.

-Comment vas-tu ?
Lui demanda-t-elle finalement en lui retournant son embrassade. Qu'est-ce qu'un loup des mers et des cieux comme toi fait à terre ? La question reprenait là où ils avaient été forcé de s'interrompre lors de leur dernière et brève rencontre.

Elle était curieuse. Retrouver Rackham dans une ville aussi policée qu'Edimbourg avait quelque chose de.... détonnant. Est-ce que la ville snob allait devenir un endroit où s'encanailler ? Grace en doutait fortement. Quoi qu'il en soit, elle était sincèrement heureuse de retrouver le flibustier, malgré le contexte, et les souvenirs affiliés. Dans cette gargote mal léchée, l'espace d'une soirée au moins, elle aurait l'impression d'être là bas, loin. L'odeur de l'alcool, la chaleur et le cosmopolitisme la transportait sur les arches caribéennes. Le temps d'une soirée, elle avait envie d'être dans le présent, et seulement le présent. En oubliant ce qu'elle traînait derrière elle. Elle n'était pas certaine d'y arriver, mais elle avait bien l'intention d'essayer et la présence de Jack l'y aiderait forcément.
Grace
Sphère Artistique
Grace
Messages : 78
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : /
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Fév 2019 - 21:49

Du rhum, des Femmes ...

Feat Grace & Rackham


Alors qu’elle se retourne vers moi, je vois son petit sourire en coin. Je lève la main vers le barman pour commander une tournée de ce que Grace buvait. Après le retour d’amabilité et le bisou sur la joue, je m’installe au bar. A côté d’elle, je défais mon manteau et l’accroche à l’arrière du siège.

Bien ma Belle. Je vais bien. Et toi ? Il réceptionna son verre et trinqua avec elle dans les règles de l’art, les yeux dans les yeux. Puis il posa sa main sur le dossier de la chaise de la jeune femme. Signifiant par-là aux autres habitués et non habitués du bar que la demoiselle était accompagnée et qu’il ne fallait pas approcher. Je rentre de mission. On a le droit à une petite semaine de pause. Faut dire qu’on l’a bien mérité. On a enchainé deux mois sur l’étendue des cieux à la recherche de nouvelles terres. On a trouvé quelques ruines plus au nord. On a pas poussé très loin. L’air commence à se geler en cette saison et les voiles n’auraient pas supporté la température. Et puis on était pas équipé pour. Mes vieux os sont devenus sensibles.

Ce n’était pas vrai. Enfin si je suis vieux. Mais je suis loin d’avoir les os fourbus. Mais je ne sais pas ce que j’ai en ce moment. Je me sens… mélancolique… Et je repense à un dessin animé que se passe Loco en boucle quand elle pense qu’on ne la regarde pas. « Dans mon vieux corps, il règne aujourd’hui, une bien étrange mélancolie […] Je traîne sans but mes vieux os fourbus. Je me languis de l’inconnu... » Ouais je crois que ce personnage de dessin animé me représente bien en ce moment. J’ai un gros passage à vide. Je crois que je suis rentré dans une routine et qu’il faut que j’en sorte. Faut que je me bouge.

Je tourne ma tête vers Grace lui fait un grand sourire pour faire bonne figure. La pauvre n’a pas à subir mon coup de blues de demi siècle. Et toi alors… Que fais-tu sur l’Arche d’Edimbourg ? Je t’ai tant manqué que tu es venu me chercher ? Ou c’est ce temps merveilleusement pluvieux qui te manquait tant ? Je termine mon verre et fais un signe de tête au barman de laisser la bouteille sur le comptoir. Je choppe le bol de douceurs salées qui traine et le pose entre Grace et moi. La revoir me fait beaucoup de bien au final.



Code par Heaven sur Epicode
Rackham
Sphère Savoir
Rackham
Messages : 89
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Immortalité, Énergie cinétique, Mémoire visuelle parfaite et Orientation infaillible
Revenir en haut Aller en bas
Dim 21 Avr 2019 - 18:28
Comme à son habitude, Rackham portait sur lui cette élégance légèrement désuète qui faisait son charme exotique. Chaque colliers, perles, bracelets et breloques apparaissait à la jeune comme comme étant autant de trésors et de trophées qu'arboraient son propriétaire. Objets porteurs de milles histoires passionnantes. Ou peut-être pas. Mais Grace se plaisait à le croire, car cela collait parfaitement avec l'image romanesque qu'elle avait du pirate. Elle était certaine que cette dent, autour de son cou, il l'avait arraché à une créature féroce qui avait failli avoir sa peau, et cette pièce, percée, monté sur ce bracelet, provenait forcément d'un trésor aztèque maudit.

La jeune femme pouffa intérieurement. Paradoxalement, elle ne se sentait jamais aussi enfant et femme à la fois qu'en présence du vieux loup de mer. Peut-être parce qu'elle retrouvait une imagination de petite fille en sa présence, que ses histoires la plongeaient dans un passé fabuleux et incroyable (principalement parce qu'elle le soupçonnait d'ajouter un peu de fantaisie à la vérité) et qu'elle n'était qu'une enfant pour cet immortel de plus de trois siècles. Mais dans ce qu'ils avaient pu partager dans leurs aventures sur des Arches lointaines, elle avait définitivement été une femme comblée.

Elle l'écoutait lui raconter brièvement une dernière mission avec un sourire ravi sur les lèvres, et pourtant, quelque chose dans son attitude la laissait pensive. Elle n'arrivait pas parfaitement à mettre le doigt sur ce qui la dérangeait et elle se laissa probablement facilement berné par la jovialité du marin. Il ne lui fallu d'ailleurs pas longtemps pour tourner la conversation vers elle et elle le gratifia d'un air narquois :

-Mais oui, bien sûre, tu sais bien que je ne sais pas quoi faire de mes dix doigts lorsque tu n'es pas là ! Je dirais même que c'est bien à cause de toi que je supporte ce temps de merde !

Elle bu une autre rasade pour suivre son ami, qui déjà faisait signe qu'il valait mieux que la bouteille de rhum reste à leur proximité si personne ne voulait qu'il y ait de chahut.

-Non, en réalité, j'étais en Bolivie, annonça-t-elle avec d'avantage de sérieux. J'étais là-bas quand... quand c'est arrivé. Et tu vois, cette putain de chute m'a ramené au bercail. [/color]

Grace jurait rarement, mais s'il y avait bien un moment où il était possible de se lâcher, s'était bien en présence d'un forban, non ?

-Alors peut-être bien que je ne sais vraiment plus quoi faire de mes dix doigts... avoua-t-elle finalement un brin pensive. Peut-être ça me ferait du bien de reprendre le ciel avec toi ? Je sais pas, le temps d'une nouvelle mission, si tu acceptes toujours les femmes et les appareils photos à bord ?
Grace
Sphère Artistique
Grace
Messages : 78
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : /
Revenir en haut Aller en bas
Mer 29 Mai 2019 - 13:54

Du rhum, des Femmes ...

Feat Grace & Rackham


Je suis à mon aise dans ce bar. Pratiquement 10 ans que je connais le gérant. On commence à se comprendre sans avoir besoin de parler. De temps en temps, je lui ramène des petites pépites de boissons des Arches que je visite. Alors la bouteille de rhum, c’est presque toute seule qu’elle atterrit près de ma pomme. Je reporte mon attention sur la jolie Grâce à coté de moi. Je sens qu’elle n’aime pas rester statique. C’est une voyageuse, une nomade. Comme moi. La terre ferme ça va un temps, mais notre tempérament fait de nous des aventuriers dans l’âme, des explorateurs. Alors rester coincé ici, je peux comprendre que ça la rende zinzin.

Je souris à sa taquinerie. Ouais je suis sûr qu'elle sais pas quoi faire de ses dix doigts actuellement ma redresseuse de tord. Elle termine son verre que je resserre. J'ai pas peur de l'enivrer, je sais qu'elle a une bonne descente pour avoir fait des concours de boisson avec Banshee. J'hoche la tête. Je vois très bien de quoi elle parle. On était à l'autre bout du globe quand c'est arrivé. Le temps de faire la route en sens inverse, il restait plus grand chose à sauver. Je pense que d'ici un an ou deux, il sera de bon ton d'aller fouiller sous l'horizon pour tenter de récupérer quelque chose. Là, le remue-ménage qu'a fait l'Arche en tombant a rendu l'air encore plus irrespirable là dessous. Fallait attendre que toutes les poussières retombent et on irait avec les masques fouiller le tout. Ca nous prendra sûrement des mois mais on trouvera des belles choses là bas.

Je passe ma main dans son dos. Doucement, légèrement, juste de quoi lui diffuser la chaleur de ma main pour essayer de la rassurer. J'aime pas la voir déprimée. «  Des appareils photos, des femmes et DU RHUM. Faut pas oublier le rhum, ça aide à supporter les femmes et ça donne de jolies têtes sur les photos! » Ca peut paraître sexiste mais ceux qui me connaissent savent que c'est de la pure taquinerie. J'ai toujours accueilli les femmes sur mon bâtiment. D'ailleurs j'en avais trois sous mes ordres.

Je tourne mon verre de rhum, je viens y rajouter une lichette de sucre de canne et du citron vert avec une généreuse tranche dans le rhum. «  Je sais pas... Je sais pas si je rempilerais pour Arkadia ma Belle... Je pense qu'il est temps que je me mette à mon compte. Ca fait plus de dix ans maintenant que je ne suis plus mon propre maitre... Et ca commence à être long dix ans... Tu auras toujours envie de voguer auprès du vieux loup que je suis si je ne suis plus entièrement du bon côté de la barrière ?  »

En vrai, Arkadia était en train d'imploser de l'intérieur. Il était temps que je mette les voiles. J'avais déjà consulté mon équipage, sans surprise, ils me suivraient où que j'allais, même dans la bouche même de l'enfer pour aller voir Iris. J'avais même été consulter la Blood Division. Je savais les gars trop instables pour être relâché comme ça dans la vie civile alors je leur avais proposé un deal... Se joindre à moi dans ma nouvelle entreprise. «  Je vais me mettre à mon compte Grace. Je vais pas forcément être très légal. Je reprends mon rôle de mercenaire. Armateur particulier. J'embarque la flotte d'Arkadia avec moi et la Blood Division. Je redeviens Jack le Corsaire. Me suivras tu encore en sachant que je prendrais les contrats des plus offrants? » Il ne l'avait pas quitté des yeux le temps qu'il avait dévoilé ses projets.


Code par Heaven sur Epicode
Rackham
Sphère Savoir
Rackham
Messages : 89
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Immortalité, Énergie cinétique, Mémoire visuelle parfaite et Orientation infaillible
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: Old Town :: Autres lieux-