[CLOS] Yeah ! Welcome back lady ! Feat. Hellequin

 :: Édimbourg :: New Town :: New Scotland Yard Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 1 Juil 2018 - 16:40


Yeah ! Welcome back lady ! WATCHMAN & HELLEQUIN

Pas moyen. Mec je vais t'avoir. Salopard... Avec ta signature de merde. Je te jure. Je vais te laminer.

- «  On l'a encore perdu. »

No Way. On est sur son dos depuis quatre mois. Je veux lui refaire son portrait binaire. Je vais y arriver.

- «  C'est bon Miller lâche... » Ta gueule Sanders. Je peux encore l'avoir. Mon traqueur est toujours sur son dos. Je peux y arriver. Arggh. Il est bon ma parole.

_ Non je peux l'avoir. J'ai cogité toute la nuit. J'ai trouvé le truc pour ses par-feux. Il me faut seulement une fênêt... _ PUTAIIIIINNNNN !

Bon ce sera que le troisième clavier que je casse dans le mois. Et l'autre qui clignote. Ouais c'est bon. Connexion coupée. On a tous vu. L'écran central est grisé. Septième fois. SEPTIEME FOIS. Mais comment il fait ? Ah putain ça me met sur les nerfs. Calme, calme. J'attrape la balle anti-stress que ma mère m'a filé dimanche dernier. Au bout de trois pressions je la balance sur le bureau. Non ce truc ça ne marche pas avec moi. Bon, il me faut un truc à boire. Sinon je ne vais jamais redescendre.

Ah ! Mais qui voilà ! Kreizler. Surprenant ça. J'étais persuadé qu'elle avait demandé une mut'. Ou une dispo. Depuis quand elle est de retour ? Kyllian n'a rien dit. C'est son équipier. Il aurait su un truc comme ça. Quoique, elle joue pas mal en roue libre à ce qu'il paraît. Je ne sais pas. J'aide ponctuellement sur des affaires. À part « le tueur d'anges » , on a jamais eu un cas ensemble. Bon, en tous les cas, c'est sympa de la revoir ici. Sa réputation n'est plus à faire. C'est un bon agent de terrain. Son déapart avait laissé un vide à la Crim'. Même Lemoine avait un peu boudé au début.

_ Une revenante ! Yeah ! Salut Gabrielle ! T'as décidé de passer voir comment on s'en sortait ? Je la taquine. Entre collègue c'est une monnaie courante. C'est un truc qui me reste aussi de l'Armée. Je souris.

C'est peut-être pas une réintégration après tout. Qu'est-ce qu'on n'en sait. J'imagine que le chef éclairera les choses bientôt. Il aime que ça file droit. Elle a l'air en forme. Plus reposée que la dernière fois que je l'ai vu. Pourtant j'ai comme un doute sur le fait que ce soit une année sabbatique qu'elle se soit pris. Ce n'est pas vraiment le genre de nana à prendre des vacances. De ce que j'en vois.

Je penses à l'autre salopard qui va bientôt me narguer sur le réseau. Tu ne perd rien pour attendre. Je finirais par t'avoir. D'ailleurs, je viens d'avoir une nouvelle idée pour le coincer. Pourquoi je n'y ai pas pensé avant ? Mais non, vue comment il m'a mis en rogne... autant que je profite de la diversion dans le service. Ça me fait une pause. Je laisse là le PC et les emmerdes. Je tourne « T » dans la direction de l'ancienne collègue.

_ Comment tu vas ? Elle et moi ne sommes pas les plus grands bavards de l'étage. Mais bon après avoir disparu autant de temps elle a sans doute deux trois trucs à raconter. J'imagine. Je me gratte la barbe. La sueur me démange. Il commence à faire trop chaud pour ça. Bon c'est décidé, demain je coupe tout. J'en connais qui seront content(e)s.

Concentration sur la dame. Qu'est-ce qu'elle a pu faire pendant tout ce temps ? Les hypothèses ont pas mal circulé au début. Il y a eu de tout. Je ne suis pas entré dans ce délire. Maintenant que je la vois en chair et en os, je suis assez curieux.

© CRIMSON DAY
Watchman
Sphère Militaire
avatar
Messages : 139
Etat Civil : /
Pouvoirs : Magnétisme
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Juil 2018 - 20:48
Yeah !
Welcome back lady !
Sean & Gabrielle
<< Nouvelle directrice
Repasser la porte de Scotland Yard, après cette année presque de disparition, c'était... spécial. Parce que Gabrielle revenait en ces lieux avec un poids en moins. Le Chuchoteur n'était plus, la paix intérieur n'était pas revenue, n'abusons pas, mais une sorte de paix s'était quand même installée, sans doute que l'homme du nord n'y était pas étranger non plus, mais elle n'était pas malheureuse, bien au contraire. Elle se rendait compte à quel point cela lui avait fait du bien. Si l'on oubliait les nouvelles cicatrices qui marquaient sa peau, mais elle s'en moquait, elles racontaient son histoire, ses drames et ses victoires, elle avait fini par les accepter, tardivement, mais c'était enfin fait.

Elle saluait sans problème les collègues qui s'arrêtaient pour lui parler, sans pour autant répondre à aucune question. Elle gardait sans doute le mystère, mais ce qui lui était arrivé, elle ne souhaitait pas le partager. Bien entendu, George et le grand patron, avaient été mis au courant, mais c'était tout. Pour le reste, ils liraient le rapport, qui serait concis et précis, mais ce serait bien tout. Elle, devait prendre acte des diverses enquêtes qui s'étaient déroulées sans elle, est-ce que le tueur d'anges avait finalement été appréhendé? C'était une question à se poser, elle verrait bien en temps voulu.

Passant dans un couloir qui menait à son département, elle entendait quelques gueulantes poussées par des hommes qui - si on n'était pas dans un commissariat - pouvaient faire penser à des supporters d'un match quelconque. Un arrêt à la cuisine pour un café, la voix d'un collègue se fit à nouveau entendre. Sean, un type qui malgré son handicap, se débrouillait plutôt bien, de plus, le pourquoi de sa mise en chaise roulante demandait un certains respect, surtout à l'ancienne caporal. Elle se disait qu'elle avait eu un poil plus de chance que lui, au moins, elle, était revenue de là-bas avec une violente commotion et un début de don insupportable, mais au moins, pouvait-elle encore tenir sur ses deux jambes.

- A voir comment tu hurles comme un putois, Sean, je me dis que je fais bien de revenir dans les parages.

S'il taquinait, il n'était pas le seul capable de le faire. Bon, Hell' était plutôt du genre à balancer des mots plus cassants, mais ça c'était avant. Aujourd'hui, elle était encore plutôt de bonne humeur. Finalement, c'était presque plaisant de retrouver tout ce petit monde. Peut-être que tout ce petit monde lui avait manqué, au moins un peu.

- Café? Vu qu'il semblait être prêt à prendre une pause. Il était sans doute pire qu'elle, après tout, en général, si elle quittait le bureau tard, lui profitait de rester jusqu'à des heures indéfinissables. En bon geek, il devait profiter de la puissance des pcs pour ses jeux. Entre autre... tasses dans les mains, elle versait le café dégueulasse de la maison, un pour lui, un pour elle. Elle haussa légèrement un sourcil à sa question. Ça va. Et toi? Ça bouge un peu par ici? Des nouvelles intéressantes? Quelques potins que j'aurai ratés?

C'était sans doute plus pour la conversation que réellement par intérêt. Quoique... en ce qui concernait les vraies nouvelles touchant aux enquêtes ça oui, ça pouvait provoquer un réel intérêt chez notre inspectrice.

En attendant une réponse de son interlocuteur, Kreizler prenait alors une gorgée de son café, l'avalant avec une légère grimace.

- B****l ça m'avait pas manqué.... Avant de rire un peu, c'était critiquer ce café chaussette qui lui avait manqué.
© 2981 12289 0
Hellequin
Sphère Militaire
avatar

Messages : 561
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Connexion aux esprits psychopathes



Tu ne t'intéresses aux gens
qu'une fois qu'ils sont morts!
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 5 Juil 2018 - 9:57

Yeah ! Welcome back lady ! WATCHMAN & HELLEQUIN

Ah ça elle a bien fait de rentrer au bercail. Pas qu’on est  en sous effectif. Mais y a jamais trop de mains fortes pour faire le boulot. Édimbourg est quand même une putain de place forte pour les voyons de la face occidentale de l’Archipel. Avec les Siciliens qui viennent de retrouver leur leader. Les scandinaves qui descendent des gamins en pleine rue. La liste est longue. Depuis l'ouverture de l'expo l'an dernier... c'est pire.

On est bien…

Elle n’a pas tort. Même temps, mon adversaire est un putain de pervers du codage. Je souris avec l’air de lui dire : bah ouais, on ne se refait pas ma vieille. C'est vrai que je peux facile péter des câbles au bureau. Mais c'est toujours le matos qui prend. Pas les gens. Depuis que je suis rentré, je ne touche plus aux humains. Ni pour leur faire du mal. Ni pour leur faire du bien.

Le Corbeau s’est envolé avant qu’il le chope. Encore. Mais quel con ce mec.

_Ta gueule Sanders. Voilà. Je t’emmerde. Il dit ça.

Avec tout son matos il perd la cible au bout de trois minutes. Qu’il ne me la fasse pas à l’envers… Je lance un regard entendu vers notre collègue. Parfois l’escadron me manque pour ça. Au moins là-bas quand il y a un différent on règle ça en deux deux. Une mise au tapis et on n’en parle pas. Chez les civils ça ne se fait pas. C'est tout dans la mesquinerie. L'hypocrisie. Dans mes pies jours, je leur ferais bien faire un petit stage à Beyrouth, histoire de les faire grandir.

_ Il hack les comptes épargne des petits vieux. Il a été repéré sur les réseaux de plusieurs îlots. Now il est chez nous…

Même Interpol n’a pas réussi à l’avoir. Quand je dis que le type est doué.

J’accepte volontiers l’idée du café. C’est ma deuxième boisson favorite, depuis que je bosse ici. Enfin le café ici ressemble plus à un jus de chaussette qu’à du café. Un peu comme ce que nous donnait l'armée. Quand on en avait. « Les apports avant le goût. » Je ne sais pas où l’intendance se fourni. Ni pourquoi personne n’a exigé un truc meilleur. On s’habitue à tout, même quand on n'y est pas forcé. Faut croire.

_Houla. Si je dois te faire un récap’. T’étais encore là pour la victime 4 du Tueur d’Ange ? Je ne suis pas sûre pour le coup. Me semble que Sigrid s’est retrouvée en solo sur ce cas. Mais bon ma mémoire n’est pas la plus fiable du ciel.

Disons que j’ai eu un hiver compliqué. Ouais, voilà. Le genre de mot passe partout. Ça va un peu mieux. Du côté physique.

_ On l’a coincé le mois dernier. Il était entrain d’enterrer un gamin. Le procès a commencé la semaine dernière. Couverture médiatique et tout. C’était chaud. C’est une Amerloque qui gère la défense. Je crois bien que c’est la perso des Lampeduza. Je prend une rasade de jus. Je pose la tasse. En deux clic j'ouvre le calendrier général que je projette sur l'écran géant. Comme ça, elle peut voir tous les dossiers qui ont circulé dans le service.

Une fenêtre s’ouvre sur le coin inférieur droit de mon écran. Je n’ai pas besoin de regarder. Un gars du me réseau qui me prévient que mon Connard vient de piquer du fric dans un petit fond de pension indépendant.

Je grogne. Allez, ça sert à rien de ruminer. Je reprend ma tasse pour avoir les mains occupées.

_Pour les potins… Vimes saura sûrement plus te dire. Ouais, les potins, histoires de culs et compagnie. Ça me passe carrément au-dessus. D'autant que perso, j'en ai rien à battre depuis des lustres. Je la lorgne. Des potins y en a eu sur elle. Et-ce qu'elle est au courant ?

© CRIMSON DAY
Watchman
Sphère Militaire
avatar
Messages : 139
Etat Civil : /
Pouvoirs : Magnétisme
Revenir en haut Aller en bas
Ven 6 Juil 2018 - 14:50
Yeah !
Welcome back lady !
Sean & GabrielleHellequin écoutait l'échange entre les deux flics avec un sourire, oui c'était une façon de se chercher sans méchanceté, même si ça pouvait parfaitement finir par taper sur les nerfs, quand on courait après un fantôme. Elle pouvait comprendre que Sean envoie son collègue se faire voir avec ses remarques. Elle haussa légèrement les épaules.

- C'est tout le plaisir de la chasse Sanders, si on les serre trop rapidement, y aura plus de plaisir à leur courir après. Façon comme une autre de prendre la défense de l'informaticien à roulette.

Et puis, ils avaient fait l'armée tous les deux, même s'ils n'avaient pas été dans le même bataillon, à la même époque, voir même servit pour le même pays, ça créait automatiquement des liens. Elle l'écoutait lui expliquer ce que faisait le type après qui il courrait. Un voleur à la petite semaine, suffisamment lâche pour s'attaquer à ceux qui ne pouvaient pas faire grand-chose contre lui. La solution de facilité, un petit con qui méritera de se faire mettre les menottes aux poignets. Gabrielle n'avait plus de patience pour ces gens, plus aucune... ni compassion. Qu'on ne l'envoie pas elle, l'attraper, il risquerait de tomber dans les escaliers.

Ses deux mains tenaient la tasse, réchauffant lentement ses doigts, même s'il ne faisait guère froid à l'extérieur, mais en général, ses extrémités avaient du mal à garder la chaleur. Cela ne la dérangeait pas outre mesure, c'était souvent les amants qui pouvaient en frissonner, mais ça rajoutait une petite touche à l'aventure. Un simple mouvement de la tête répondait à la question de Sean, ouais, elle avait vu la 4ème victime, ensuite, elle avait disparue. Parce que sa priorité avait été le Chuchoteur, elle était à moitié désolée d'avoir laissé tomber sa nouvelle collègue, mais c'était ainsi. C'était donc un soulagement de savoir que le mec avait quand même fini par être trouvé. Ses sourcils se froncèrent en apprenant que c'était Keenan qui s'occupait de sa défense.

- Elle a vraiment que ça à foutre, aider la lie de l'humanité... tout en grognant. Elle ne supportait pas cette avocate, toujours là où il ne fallait pas. A défendre les pires ordures possible et réussissant souvent à les faire sortir des griffes de la justice. Ce qui ne lui convenait pas, surtout quand c'était des types comme ce tueur d'enfants. Il était surprenant, d'ailleurs, que Lampeduza l'acceptait. J'espère que les meurtres seront suffisamment traumatisants pour que le jury condamne quand même cette ordure.

Et à perpet' espérait-elle. Ces mecs ne devaient plus jamais sortir de taule. Il devait y vivre et y crever. On vous l'avait dit pourtant, qu'elle n'avait plus de patience. Gabrielle suivait des yeux les mouvements de l'homme, avant d'hausser quelque peu un sourcil à sa remarque.

- Vimes? C'est qui lui?

La profileuse avait quitté le Yard pendant de longs mois, si des petits nouveaux avaient débarqués depuis, elle ne les connaissait clairement pas. Le regard que lui lançait Sean la fit légèrement tiquer.

- Quoi? On a dit des horreurs sur mon dos pendant que j'étais loin? Balance, t'en as déjà trop dit.

On ne la lui faisait pas, elle pouvait lire sur les visages certaines émotions, certaines pensées, c'était ça la problématique, quand on faisait face à une flic.
© 2981 12289 0
Hellequin
Sphère Militaire
avatar

Messages : 561
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Connexion aux esprits psychopathes



Tu ne t'intéresses aux gens
qu'une fois qu'ils sont morts!
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juil 2018 - 17:22

Yeah ! Welcome back lady ! WATCHMAN & HELLEQUIN

Ouais peut-être bien. En attendant, le patron veut le voir derrière les barreaux. Ouais. Ouais. Ouais. En même temps c'est ce que veut n'importe quel patron Ben. Gars... T'es con. Des fois je me demande comment vous faites pour vous trouver quelqu'un qui vous supporte les gars.

J'hausse des épaules. A part que cette fille nous pourris nos affaires... Mais bon, à notre niveau, il n'y a pas grand chose à faire. La pousser à une faute professionnelle ? Même ça, elle arriverait à le tourner à son avantage a priori. Y en a qui sont doués pour jouer avec les règles. Généralement, je m'en tiens éloigné. Parce qu'il y a toujours un moment où c'est toi qui deviens le dindon de la farce.

_ Faut croire... Ça et puis se taper tout ce qui a un compte en banque garni. Enfin je dis ça, c'est ce qu'on m'a dit. Je lis pas la presse dans laquelle elle passe. Vu le sujet... au pire y aura l'autre Justice.

Une justice qui n'a pas besoin de tribunal et de mecs en robes noires. Quelle justice ils rendent de toute façon ? En théorie je ne dois pas dire ça. Je suis là pour la combattre même, la vendetta. Mais comme je disais. J'ai une vision différente du boulot. Je viens d'ailleurs. De là où on ne se base sur aucun texte pour dire qu'un salaud est un salaud. Et que la peine de mort est décrétée avec la même aisance que le choix des produits à rationner.

Ah oui. C'est vrai que Vimes c'est un petit Schproum dans le service. Pas sûr qu'il soit déjà repéré dans l'équipe actuelle c'est vrai. Il était de Nuit avant. Elle verra que l'équipe n'a pas si tant bougé que ça en un an. Quand on entre à Yard on y reste un moment. Un peu comme à l'armée. On entre et on ressort les pieds devant. Enfin quand on réfléchi comme Hell' ou moins.

_ C'est un petit nouveau dans l'équipe de jour. Un dresseur de cabots.

Enfin bon, je disais ça comme ça. Sinon, il y a bien Betty de l'accueil. Elle doit en savoir pas mal. Elle a l'oreille qui traîne partout.

Je bois une autre gorgée de café. Je la regarde un peu. Elle a l'air d'être en bonne forme physique. Elle a toujours été en bonne condition physique.

Sa remarque ne me surprend pas tellement. Tout le monde a envie de savoir ce qui se dit derrière son dos. Même ceux qui disent que non. C'est un truc que partage notre espèce. J' hausse de nouveau des épaules.

_ Mouais, je suis pas sûre que ça ait un grand intérêt. Il n'y a pas forcément eu que des remarques positives dans le lot. M'enfin, Gabrielle est une grande fille. Une nana qui sait faire la part des choses. De ce que je connais d'elle. Tu aurais été embrigadé par un mouvement survivaliste. Ou tu te serais retirée dans un Temple pour faire la paix avec tes démons. … des trucs à la con.

Je tends la main pour choper le pot de bonbons. En ce moment je suis dans une période fraises tagada. Le sucre rapide est devenu une drogue. C'est venu après l'opération. J'ai commencé à en bouffé par ennui. Maintenant, rare que je me fasse un repas complet d'une traite. Je grignote non-stop. J'en attrape une et me prépare à un lancé.

_ T'en veux ? J'en gobe deux vite fait. Il y a une rumeur comme quoi ils vont supprimer la Brigade. Ça fait râler. Des bruits sur le réseau, depuis quelques temps. Il y en a à prendre et à laisser. Ce qui est sûr c'est que la Présidence nous a bien à l’œil. Je ne sais pas à quel point. Mais perso, je n'aime pas tellement l'idée d'être surveillé. Ils feraient mieux de se concentrer sur les troufions qui mettent les jeunes à la drogue, par exemple.

© CRIMSON DAY
Watchman
Sphère Militaire
avatar
Messages : 139
Etat Civil : /
Pouvoirs : Magnétisme
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Juil 2018 - 9:59
Yeah !
Welcome back lady !
Sean & Gabrielle- Ouais comme nous tous, mais c'est avec de la patience qu'on les chope, ils commettent tous, toujours, une erreur.

Et elle parlait d'expérience. Même si comme beaucoup, elle était souvent pressée d'attraper les criminels, elle savait aussi qu'elle ne pouvait pas aller plus vite que la musique et se devait d'attendre son heure. Même si cela pouvait s'avérer frustrant, même si cela mettait des vies en danger. Mais dès que l'os était tenu, il ne fallait plus hésiter et foncer dans le tas. Enfin, ça, c'était sa façon de voir les choses et ça ne convenait clairement pas à tout le monde. Elle s'en moquait. Son efficacité n'était plus à prouver et mieux valait qu'elle soit blessée qu'un nouvel innocent, voilà tout.

Keenan était une vraie plaie. Gabrielle avait une vraie aversion pour cette femme qui ne manquait pas de lui pourrir ses enquêtes. Elle débarquait toujours au mauvais moment, avait ce talent de retourner n'importe quel jury, quand le mec était plus que coupable. C'était à vomir. Tout ça pour se faire encore plus de fric, alors qu'elle en avait déjà suffisamment. Comment pouvait-on protéger des ordures pareilles en son âme et conscience? Voilà bien une chose que notre agent ne comprendrait jamais. Voilà pourquoi entre les deux femmes, ça pouvait toujours finir assez mal. Les noms d'oiseaux pleuvaient et il en avait fallu de peu pour qu'Hell' finisse par lui mettre son poing dans le nez. Heureusement que l'Irlandais l'avait arrêté à temps. Elle soupira, avant de froncer les sourcils.

- Justice? C'est qui encore celui-là?

Décidément, notre agent en avait raté des choses depuis son départ. Tout comme ce Vimes donc. Bon un maître-chien, ok, elle prenait note. Il n'était clairement pas dans son département. Tant mieux, elle n'avait pas envie de devoir faire ami-ami avec les petits nouveaux. Oui, ce n'était pas parce qu'elle allait mieux, que tout son caractère avait changé pour autant. Fallait pas rêver non plus.

- Ok. Ce fût donc tout ce qu'elle avait à dire dessus.

On en revenait à elle, à ce qui avait pu se dire sur son compte. Si Kreizler se foutait complètement de ce que les autres pouvaient dire ou penser, elle ne pouvait s'empêcher d'être curieuse sur le point de savoir ce que les collègues avaient pu dire sur son départ. Quelles étaient les rumeurs sur son compte, pour s'en amuser ou au moins savoir quoi dire si quelqu'un se permettait un commentaire déplacé et pleins de sous-entendu. Tout en reprenant une gorgée de son café, elle haussa un sourcil en entendant ce que Watchman avait pu capter. C'était vraiment du gros n'importe quoi. Elle ne manqua pas d'en rire quelque peu.

- L'imagination des collègues me surprendra toujours.

Ce fût d'un non de la tête qu'elle refusa les bonbons proposer par son interlocuteur. Elle n'était pas tant pour le sucre que cela. Contrairement à lui qui n'en manquait jamais une pour grignoter. C'était assez impressionnant à observer et il devait avoir un métabolisme de fou, vu qu'il n'avait pas l'air de prendre un kilo avec tout ce qu'il mangeait.

- Supprimer la Brigade? Laquelle?

Il y en avait plusieurs et elle trouvait cela étrange que l'on veuille mettre un terme à des équipes qui faisaient leur maximum pour maintenir la sécurité de la population. Ça ne correspondait guère à la politique d'un homme comme MacBeathag.
© 2981 12289 0
Hellequin
Sphère Militaire
avatar

Messages : 561
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Connexion aux esprits psychopathes



Tu ne t'intéresses aux gens
qu'une fois qu'ils sont morts!
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Juil 2018 - 16:03

Yeah ! Welcome back lady ! WATCHMAN & HELLEQUIN

Une erreur, je n'attends que ça. Je suis impatient qu'il soit collé dans la salle d’interrogatoire. Même si les méthodes sont différentes dans le civil, j'aurais au moins le plaisir à le voir se décomposer. Je vais tout faire pour que tu prennes perpète, mec. Tu peux compter sur Miller. Non, je ne suis pas plus revanchard qu'un autre en réalité. Mais quand on me cherche comme ça. Personne ne peut rester indifférent. Personne. J'en ai trop vu gagner là-bas...

_ Oh, je ne sais pas trop. Comme Jésus. Tout le monde dit qu'il existe... J'espère que Gabrielle n'est pas une croyante de la Trinité. Je m'en bat les steck de la Religion. Mais ça m'ennuierais de l'avoir vexé, alors qu'elle vient à peine de revenir. Pas cool. Ceci dit, ça me fait penser à un autre truc. Je tend la main pour attraper l'un des dossiers « en cours » sur la pile de gauche. Oui, un jour, je vais me décider à faire du rangement... Ou pas.

Je le lui file. Je la fixe l'air de dire, jette un œil, tu verra par toi-même. Je profite pour reprendre ma tasse avant de m'expliquer un peu plus.

Mais, y en a un qui se prend pour un grand Justicier. Le dossier n'est pas très rempli. C'est qu'on a du mal à le choper lui aussi. Il est bien caché l'homme masqué. Rien à dire, il sait y faire. Mais comme elle dit la collègue, tout le monde fini par faire une erreur, tôt ou tard. Il joue les Zorro. Il est assez populaire. En fait, de plus en plus. A mon avis ? Le gars a lu trop de comics. En mode DC c'est la vie. Bah non mon gars. Même si moi aussi j'aimerais bien parfois. Mais nop !

Je sais bien que celle-ci ce n'est pas la plus sociable de Yard. Kyllian fait pour deux comme on dit. Moi ça me va. On sait bien que je suis plus à l'aise avec les mecs derrière l'écran. A vrai dire, à part Ian le voisin, il y en a pas beaucoup qui me cherchent des noises. Ils savent. Jambes ou pas, je peux leur enlever l'envie de rire. Je crois bien que les gars l'ont compris depuis le temps.

Au moins, les racontars font rire l'agent. Tant mieux. Je ne vais pas aller jusqu'à lui donner les noms des parieurs. Ça ne lui servirait pas à grand chose. Et puis, il y en a un ici qui s'est chargé de préserver la réputation de l'absente. Ça l'Irlandais n'y ait pas allé avec le dos de la cuillère. Je l'aime assez lui. On sait à quoi s'attendre. Je pense que si le cas de figure s'était présenté, moi aussi j'aurais ouvert ma gueule. J'aime les personnes franches. Elle en fait partie. M'en faut pas plus dans ce Bureau.

Je reprend une poignée de bonbons avant de reposer le pot. Ouais, je bouffe pas mal. C'est prouvé que le sucre ça compense (un peu) les traits dépressifs. On ne va pas se leurrer. Entre ce que j'ai vu au front et l'ablation de la moitié de mon corps, bah disons que je fais comme je peux. Mais de toute façon, je suis opérationnel ici, donc ça suffit.

_ La spéciale. Celle qu'à coincé le Sicilien. Pour peu de temps, on est d'accord. Mais tout de même, ça avait fait du bien ici. Ne plus voir les affaires louches se tramer juste sous notre nez. Oh, on est pas dupe. Ils ont été faire leur bizness ailleurs. Au moins Édimbourg a eu un peu la paix.

Tiens, si j'y pense, peut-être bien que je diffuserais l'info dans le bâtiment. Ça m'arrive de faire ça. Balancer des infos sensées être confidentielles. Attention, j’envoie pas n'importe quoi, hein. Ce sont toujours, des trucs qui peuvent jouer sur l'organisation interne. En gros des trucs que tout le monde devrait savoir. Histoire de se préparer. Je n'ai pas encore été choppé par le service. Je considère ça comme un exploit personnel.

Qu'est-ce que je peux lui dire d'autre dans notre petite Maj matinal. Y a pleins d'autres trucs. Mais, pour le principal ? Bois un coup Miller. Ah, ouais, ça y est, je sais.

_ Bon y a ça, et puis, of course les Aoliens qui s'excitent le ciboulot. Ça leur fait ça à la sortie du printemps, chaque fois. Depuis Ayo, ici, ils se lâchent les cocos. Ah ça, ils nous font bien chier les fanatiques. Pas un pour rattraper l'autre. Pas une semaine sans emmerde. Perso, je leur ferais bien une tête au carré.

© CRIMSON DAY
Watchman
Sphère Militaire
avatar
Messages : 139
Etat Civil : /
Pouvoirs : Magnétisme
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Aoû 2018 - 18:24
Yeah !
Welcome back lady !
Sean & GabrielleGabrielle ne croyait plus en grand-chose depuis longtemps, alors c'était pas les paroles de Sean qui allait vraiment lui poser un problème. Elle s'en foutait bien, de Jésus, Dieu, Aeolus, ou d'un autre être qui devait gérer leurs vies. Vu la merde que ça pouvait être souvent, elle ne pouvait que penser que c'était tous des putains d'enfoirés, qui feraient mieux d'avoir disparu de leurs cieux, sinon il leur faudrait trouver de bonnes excuses pour ne rien faire et laisser les problèmes continuer à empirer. Bref, ouais, elle était athée et ça lui convenait parfaitement.

Qu'un mec se prenne, par contre, pour un grand justicier... elle en soupirait d'avance. C'était le genre de mec qui aidait certes pas mal la police. Mais qui pouvait aussi leur foutre de sacrés batons dans les roues. Elle ne savait pas vraiment quelle pensée avoir envers ces gens. En tous les cas, elle conniassait parfaitement la prise de position de Kylian à ce sujet et se rappelait alors d'une conversation avec Eileen qui lui avait dit que leur collègue s'était foutu sur la tronche avec un mec masqué... sacré Irlandais. Elle attrapa le dossier et jeta un coup d'oeil aux maigres papiers qui s'y trouvaient.

- Et on doit faire quoi avec lui? Le laisser tranquille? L'arrêter? Être populaire auprès des gens, ne le mettait pourtant pas à l'abri d'un mandat d'arrêt, si les autorités l'exigeaient. Toi qu'est geek, je suis certaine que tu kiffes.

Olalala, les gros préjugés, mais elle s'en foutait. Elle le taquinait, au moins un peu. Et si on ne pouvait plus le faire et bien... tant pis. Par contre, elle riait moins sur le fait qu'ils voulaient supprimer la brigade de JB, c'était quoi ce bordel? Ils avaient fumés du crack ou quoi?!

- Attends, attends, tu parles de la brigade d'intervention? T'es sûr de ce que t'avance là? Tu te plantes pas? Non parce que c'est grave si on la perd. Et j'ai pas encore entendu JB gueuler... ce qui ne serait pas normal, connaissant le frenchy.

C'était pas le genre de rumeur à balancer n'importe comment au sein de Scotland Yard. Si ça s'avérait être faux finalement et que ça venait aux mauvaises oreilles avant, pouvait tous risquer d'avoir un peu de casse. Ce qui n'était franchement pas le moment. Quant aux tarés fanatiques...

- Ouais alors eux... s'ils pouvaient se faire foudroyer pour de bon, on aurait la paix, je suis d'accord.

Les deux flics semblaient être sur une même longueur d'onde pour pas mal de chose en tous les cas. Gabrielle terminait son café lentement.

- T'as ton écran qui clignote... fit-elle en pointant du doigt l'ordinateur de Miller qu'elle voyait depuis la cuisine. S'il voulait attraper son mec, c'était peut-être le moment.
© 2981 12289 0
Hellequin
Sphère Militaire
avatar

Messages : 561
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Connexion aux esprits psychopathes



Tu ne t'intéresses aux gens
qu'une fois qu'ils sont morts!
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Aoû 2018 - 12:09

Yeah ! Welcome back lady ! WATCHMAN & HELLEQUIN

Je me penche en arrière pour changer la position de mon dos. Il ne faut pas qu'il reste immobile trop longtemps. Sinon je peux douiller. J'aime autant éviter les docs. J'en ai assez vus. Donc le mieux c'est d'anticiper.

J'avoue que le raisonnement de Gabrielle à propos de « Justice » me fait marrer. Elle n'a pas tort dans l'idée. Je porte bien la casquette du Geek. C'est comme ça que je suis repéré dans les Services. Je contribue aussi à entretenir cette réputation. C'est déjà arrivé que je lance des parties avec des gars d'ici. Perso j'assume totalement.

_ Le recruter ? Non, je plaisante.

Ça ne se fait pas comme ça dans la réalité. Enfin pas sur une arche qui est en paix et qui n'a pas besoin de sang neuf. On n'est pas en situation de crise. Ça recrute en continu, entre les départs en retraite et les mut', il y a du mouvement. Les gens peuvent tenter leur chance. Après faut être sur de soi. C'est clairement pas un job pour n'importe qui.

On n'est pas représentant de la loi d'un claquement de doigt. A moins d'être au service du Président et de profiter de son statu. Il y a eu le cas sur l'Arche parisienne il y a un moment. Un truc de fou. Enfin, bref. La formation prépare pas trop mal. Mais c'est le terrain qui vous apprend à retenir la bile et les poings. Je ne fais pas de terrain. Ce n'est pas à cause du handicap. Ça je sais faire avec. C'est parce que je sais que mes troubles m'amèneraient à faire de la merde...

Je comprend bien la surprise de la dame. J'ai eu la même réaction quand un pote m'a lâché l'info. C'est un truc qui a pas mal agité la toile ces dernières semaines. Il y a des sons de cors différents de tous les côtés. C'est aussi pour ça que rien n'a filtré encore. Personne ne veut se lourder.

_ En tous cas ça a été mis dans un CR d'une réunion générale ce mois-ci. Après le dirlo n'a rien lancé.

On en vient au gros point noir de l'arche. Il y a pas mal de monde dans le Bureau qui serait ravie de s'occuper des fanatiques. Ils pourrissent l'ambiance.

_ Clair...

Je me contorsionne pour tecker la salle d'opération. En effet, elle a raison. Le salopard prend définitivement trop la confiance. Deux fois dans la journée !Je vais le faire danser !

_ Pu'tain ! Je me débarrasse fissa de la tasse. Je désenchante les freins de « T ». Faut qu'on le chope. Now ! SANDERS ! ACTIONNE L'ESPION BORDEL ! Ian fait déjà rouler son fauteuil de bureau devant le PC. Je fais un trois-quart de tour sur les roues. Ouais, il est con sur certains trucs. Mais, il veut autant que moi avoir le type. Think pour l'info Gabrielle. Bon retour à la maison m'dame.

C'est cool de la savoir là. Ce petit café était cool aussi. Comme quoi, je m'améliore en skilles sociales. C'est Capt'ain Jack qui va rire. C'est aussi parce qu'Hell n'est pas compliquée à gérer dans le rapport à l'autre. Je lui offre un clin d’œil. L'idée d'attraper le voleur m'excite pas mal. Je me sens prêt à la capture ce coup-ci.

Je pique un sprint pour aller devant le PC le dérapage contrôlé fait un peu de bruit. Pile devant l'écran. Il y en a deux trois qui lancent des regards. Ouais, je fais du bruit, et donc ? J'attrape le casque-audio. Avant d'être coupé du reste de la salle, je m'adresse une dernière fois à la revenante. Je lui gueule sérieux :

_ Hésites pas, si t'as besoin d'un geek ! Un salut de la main. Je place le casque. Les sons sont réduits à néant.

A nous deux le Corbeau.

© CRIMSON DAY
Watchman
Sphère Militaire
avatar
Messages : 139
Etat Civil : /
Pouvoirs : Magnétisme
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Aoû 2018 - 22:03
Yeah !
Welcome back lady !
Sean & GabrielleBras croisés devant sa poitrine, un sourcil se haussait aux paroles de son interlocuteur. Le recruter, bah voyons, il en avait d'autres d'idées à la con comme ça? Pas de doute que personne ici, ou presque, ne voudrait d'un mec pareil dans les rangs. Déjà qu'avec elle c'était le bordel, alors un type qui se croyait au-dessus de tout... ce serait le pompon. Gabrielle savait à quel point les justiciers pouvaient être mal vu dans la police. Elle n'avait pas d'avis vraiment défini là-dessus, parce qu'elle n'avait jamais eu de mailles à parti avec eux, mais n'empêche qu'elle entendait les discussions. Heureusement que finalement, il y en avait peu dans les parages. Non et puis bon, le mec se faisait quand même appeler "Justice", genre niveau gros melon on ne faisait pas mieux. Elle secoua légèrement la tête avec un sourire.

- On te laissera aller faire la proposition au patron.

Et quand elle parlait du patron, elle ne parlait ni du sien, ni de celui de Sean, mais bien de celui qui était encore au-dessus, le divisionnaire de Scotland Yard quoi, pas d'un des chefs de département. Elle ne lui avait jamais parlé plus que nécessaire, mais elle savait que le mec pouvait ne pas être ultra commode. Parce qu'il devait gérer la police de l'Etat et que ce n'était pas une mince affaire.

Quant à ce qui concernait la brigade, franchement elle avait un doute. Pourquoi la direction déciderait de se débarrasser d'une équipe efficace? Non il devait y avoir un bug et qu'est-ce que Sean se permettait de foutre son nez dans des papiers qu'il n'était pas censé voir? Ouais c'était elle qui pensait cela. Ouais, elle n'était pas mieux. Mais vous connaissez le dicton "faites ce que je dis, pas ce que je fais?" Bah voilà.

- Mmmm... si j'étais toi, je m'assurerai de mes sources, avant de le balancer à tout va à n'importe qui. Je pense qu'on a pas besoin de plus de problème au sein du Bureau...

Ce serait con de balancer une rumeur qui était on ne peut plus fausse. Il y avait bien assez de problème à gérer en ce moment, entre les arches, les aeoliens qui foutaient le bordel. Comme le soulignait d'ailleurs bien son interlocuteur. Elle prenait encore une gorgée de ce café plutôt dégueulasse, mais qui avait ce goût de familiarité qui lui plaisait, parce qu'elle reprenait peu à peu ses marques. Sans vouloir oublier le Nord, elle avait besoin de revenir à quelque chose de concret et il n'y avait rien de plus réel que Scotland Yard, son mauvais café et ses meurtres en série. Et cette excitation générale dès qu'une affaire bouillonnait, comme à l'instant.

L'inspecteur oubliait sa discussion pour foncer sur son ordinateur. Lui aussi avait du boulot et il sa façon d'appréhender les suspects n'était pas plus stupide que celle des inspecteurs de terrain. De toutes les façons, il faudrait lui passer les bracelets physiquements et malheureusement, Sean et son fauteuil ne pouvait pas vraiment participer à ce genre d'action. Peut-être qu'un jour... elle eut un petit sourire et hocha de la tête en le laissant partir, terminant sa tasse, pour se diriger à son tour vers les bureaux de son équipe.

- Bonne chance les mecs.

D'un petit mouvement de la main elle montrait un pouce, pointé vers le haut, oui si elle avait besoin d'un geek, elle savait parfaitement où le trouver.

>> Un psy et un flic dans un ascenseur
© 2981 12289 0
Hellequin
Sphère Militaire
avatar

Messages : 561
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Connexion aux esprits psychopathes



Tu ne t'intéresses aux gens
qu'une fois qu'ils sont morts!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: New Town :: New Scotland Yard-