Nine months later... [Mister Presitent]

 :: Édimbourg :: Old Town :: 10 Guthrie Street Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 23 Mai 2018 - 19:48
Nine months later...








La résidence du Président convenait à ce style écossais post guerre. Les pierres grises importées de carrières irlandaises. Le frontispice à la frontière du prétentieux. Avec son gaélique et son étendard. La signature scottish la plus forte se trouvait à l'intérieur.

«Bonjour Mrs Clark.  » Entonna le gardien, avant de presser sur un bouton. Un badge. Une fouille. Quatre agents de sécurité. Trois portes. Six étages. Deux couloirs. 1.2.4.3.6.2.

Le sas se dépressurisa pour laisser l'Américaine pénétrer dans le grand hall. La paire de solaire s'écarta de ses yeux bleus. Elle s'avança sur deux mètres, levant les bras en évidence, pour la fouille matinale.
Une délicieuse odeur de café italien montait du gobelet en carton qu'elle avait dans la main droite. Mauvais pour ses aigreurs d’estomacs. Indispensable pour son légendaire tonus.

- Bonjour Yvan. Répétait-elle comme l'avant-veille.

Le trench-coat entrouvert sur un tailleur blanc. Immaculé. Le col juste assez prononcé pour montrer une gorge fière. Une poitrine -encore ferme- soutenue par une lingerie, plus délicate que ne le faisait supposer ce style ultra classique. La veste élégante sur les hanches replètes. Des jambes nues impeccables. Aux mollets musclés par le sport. Des talons noirs de chez Rossi. Une folle coquetterie, encouragée par une après-midi de lèche-vitrine à la Française.
Head souriait à l'agent femme. Le Dragon avait peu à peu gagné le cœur des écossais.

Puis elle tendit la main pour récupérer son badge et sa sacoche. Elle obliqua pour le département commercial. Sur la gauche. Voilà trois semaines que le C.S.N. l'avait officiellement assignée à plein temps à la Commission parlementaire. Les dossiers avaient été transféré.
Amélia n'avait plus que deux bureaux sur Édimbourg. Trois en comptant celui à domicile. Elle pénétrait dans le deuxième de la matinée. L'heure matinale ne changeait rien à l'éfervésence du lieu. Pire que dans un journal.
Récupérer une chemise grise préparée la vieille. Deux post-it collés en évidence sur l'écran d'ordinateur la stoppèrent.

- Damed. Elle posa son café et s'installa dans le fauteuil. Le faisant avancer de la pointe des pieds. Sa main saisissant déjà le combiné de la ligne fixe. Sybil... appelez l'assistante du Président. Je vais avoir un peu de retard.

« Très bien. S'ils demandent le motif ?  » Du professionalisme. Le secrétariat était fait de perles. Même si ces perles mettaient parfois trop de perfection dans leur mission.

- Rien. En neuf mois de collaboration l'agent Head n'avait pour ainsi dire jamais fait attendre personne. Du monde professionnel. * Pam' c'est moi. Je viens d'avoir ton message. * Pamela était la première fille de la famille Clark. Elle conservait avec la benjamine des rapports très succincts. Aucune n'approuvant véritablement les choix de vie de l'autre. La situation c'était tout bonnement dégradée au cours des quatre dernières années. Pam avait toujours adoré le beau Georges. Et elle lui en avait toujours voulu. Pour ce qu'elle appelait « un caprice » d'enfant gâtée.

**

Le Parrain Sicilien était libre. L'accusation n'avait pas tenu le choc. Le camp adverse s’enorgueillit.
Clark devait faire un bilan avec Monsieur MacBeathag. Alastair. Une fois dans le bureau présidentiel Head alla d'un pas vif vers le chef. Apercevant Doug Averill et l'oubliant aussitôt.

- Bonjour Monsieur le Président. Toutes mes excuses. Introduisait l'employée avec zèle. Elle relâchait la poigne du lord. Alla immédiatement prendre en charge le rétroprojecteur disponible. En revenant vers la table, Amélia retirait sa veste, pour la glisser au dos de la chaise libre. La colère, qui imprégnait encore ses muscles, lui donnait chaud. Une copie a été transmise à votre secrétariat avant-hier. J'irais droit au but. Un slide s'afficha.

Droite, volontaire. Et maniant le pointeur électronique avec la dextérité d'une dague. Le ressentiment sororal donnait à son discours de l'autorité.
Quelle soit l'amante d'un parent de la mafia Sicilienne n'altérait ni son assurance, ni sa fois, en leur travail. Si bien que les commérages étaient moins nombreux que prévus. Plus ! A l'inverse de ceux de 2014, ils glissaient sur Clark comme sur les ailes d'un Dragon.
Amélia semblait s'être libérée de certaines chaînes. Elle n'en devenait que plus féroce. Et plus appétissante pour amis et ennemis.

La corruption souterraine a repris de deux pour cent au cours des trois derniers mois.
C'était un bilan mitigé. Clark ne pouvait nier. Car si le Duc Lampeduza était de retour parmi les siens... il n'inspirait pas que ses confrères les peintres.
Néanmoins nous observons une amélioration des transfères par voies terrestres de 7% depuis deux mois. La balance entre défaites et victoires. Là était tout l'intérêt de pareilles restitutuions.
Head
Sphère Economique
avatar

Messages : 241
Etat Civil : Divorcée
Pouvoirs : /
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: Old Town :: 10 Guthrie Street-