[CLOS] Dans ses rêves ... ( Dream crew)

 :: Édimbourg :: Eastside :: Portobello :: Maison Kent-Carso Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 14 Sep 2018 - 14:11

Dans ses rêves...Tohum & Delight & Wairua & Dante
Finalement, les combats faisaient rage. Que ce soit sur le sol ou dans l'esprit de la belle rose des sables. Caleb se sentait tellement impuissant que cela le mettait hors de lui. Il ne pensait pas pouvoir se mettre autant en colère. Tarek était un cafard dont il fallait se débarrasser pour de bon. Alors aux côtés de son fils, il tranchait à tour de bras, sans plus réfléchir à autre chose qu'à attaquer la bête, à débarrasser Sveda, une bonne fois pour toute, de cette chose qui lui mangeait l'esprit. Il fallait qu'il disparaisse, qu'elle puisse enfin avoir la paix qu'elle avait le droit de vouloir. Que cela plaise ou pas, à cette entité qui n’avait plus rien à faire là. Cette fois-ci, ils y arriveraient, ils étaient plus nombreux, plus forts et bien déterminés à faire tomber cette tenue de l'esprit. Pour le bien de Sveda, ainsi que pour leur bien à tous.

Se battre aux côtés de son fils avait quelque chose d'assez irréel pour lui, il l'observait se défendre, donner les coups. Pour lui, Sam' n'était encore qu'un petit garçon, qui n'avait pas encore le besoin d'avoir toutes ces considérations. Mais il se sentait fier et cela lui donnait encore plus envie de voir s'il allait vraiment ressembler à cela, de le voir grandir encore, d'être à ses côtés. Oui, sa belle avait changé beaucoup de chose dans ce vieux loup. Ce qui lui donnait encore plus l'envie de gagner cette bataille. Au moins, le plus jeune semblait s'amuser, la guerre n'avait jamais rien eu de drôle aux yeux de Dante. Même dans un rêve. Mais il se laissait porter, parce que ce n'était pas le moment de penser.

Prêt à se défendre face à la masse qui leur arrivait dessus, plantant ses pieds parfaitement dans le sol, bouclier et épée levés dans sa direction, le choc allait être rude, mais il n'en fût rien, puisque l'autre tombait avant que les armes ne s'entrechoquent. Son regard capta alors celui du vieux combattant, haussant un sourcil, il n'eut guère le temps de trop y réfléchir qu'il retombait dans la mêlée. Tranchant les membres sans même y réfléchir, il ne comprit pas de qui parlait son fils. Il ne connaissait pas cette jeune femme, mais ce n'était pas le moment de s'en préoccuper.

Et soudain, tout s'arrêta, enfin... avaient-ils... gagnés? Il ne se sentait même pas essoufflé de tous ces combats, il regardait autour de lui, les sourires, la luminosité semblait lui crier que oui. Sveda avait mis un terme au règne de terreur de son ancien amant. Elle était libre. Son armure disparaissait peu à peu, il se retrouvait aux côtés de son fils et de la jeune femme, il posa doucement une main sur l'épaule du blond, avec un petit sourire en coin.

- Plutôt oui, t'es pas si mal avec une épée, Samy. Il l'observait, se demandant s'il ressemblerait vraiment à ça. Son regard resta surpris alors qu'il avait parfaitement capté les paroles de cette inconnue, bien que son fils tente de la faire taire. Mais ils se retrouvèrent bien vite revenus à la réalité.

Dante se redressait avec rapidité sur son siège, comme s'il sortait d'un mauvais rêve. Ce qui pouvait être un peu le cas. Mais un mauvais rêve qui avait bien fini, il se demandait encore comment il devait comprendre les paroles de ses... enfants. Oui parce que ça ne pouvait être que ça. Était-ce là une sorte d'envie cachée de sa compagne ou... devait-il comprendre plus? Son regard la chercha bien rapidement, il se leva sans attendre. Serrant chaleureusement les mains de ceux qui étaient sur son chemin, avant de prendre la main de Tohum qui était à sa portée et l'attirer à lui, sans se préoccuper de ceux qui se trouvaient autour d'eux, plongeant son regard dans le sien, il l'embrassait avec tout l'amour qu'il lui portait.

Le vieux loup ne voulait pas parler maintenant, il n'avait pas de mot pour décrire tout ce qu'il ressentait et toute l'affection et la reconnaissance qu'il avait pour tous ceux qui se trouvaient là aujourd'hui. Cela viendrait, pour le moment, il voulait juste retrouver celle qu'il aimait, pour de bon, la serrant contre lui ensuite, il lui murmurait quelques mots à l'oreille qu'elle seule pouvait entendre, avant de la relâcher tranquillement, un petit sourire aux lèvres, la laissant ensuite aux autres.

Lui allait prendre un peu l'air, pour réfléchir. Ils auraient tous le temps de discuter une fois qu'ils seraient seuls.

>> Entre amis

© Justayne
Caleb
Sphère Savoir
avatar

Messages : 207
Etat Civil : En couple avec Tohum
Pouvoirs : Empathie aiguë - Drainage de la force vitale des gens
Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Sep 2018 - 10:33



“ La vie seule compte. Et je veux vivre. ”
Hypnos


« Nous avons gagné. »

Quatre mots et rien de plus. La fille des sables laissait un sourire fleurir sur son visage. L'incertitude s'estompait pour une profonde, une grande, satisfaction. Elle partageait un regard avec Dream, lui communiquant toute son immense reconnaissance. Sans lui, ce prodige aurait été impossible à réaliser se disait-elle. Ce en quoi je la suis. Sveda avait su, pour une fois, s'entourer des bonnes personnes.

Alors son attention se focalisait sur Delight. Ses doigts fins se contractaient affectueux sur les siens. Même si Tohum n'avait pas pu tout voir, tout suivre, pendant la bataille, elle savait qu'Angie avait été formidable.

« C'est grâce à toi, à vous tous... Merci Angie. Merci mille fois. » Lui donnant à son tour le baiser de l'amitié. Et comme on pouvait s'y attendre, ses bras venaient tout naturellement enlacer l'Immortelle pour une accolade plus intime. Elle donnait à Dream un témoignage plus distant mais tout aussi sincère.

Tandis qu'elle gardait la serveuse dans ses bras, Sveda voyait Aurore parler à Dream. Elle l'observait. Sa fille s'était montrée d'un grand courage pendant toute la durée de cette épreuve. Pas un instant, elle n'avait plié. Aussi déterminée qu'avait pu l'être son père. Et qu'il l'était encore, nous le savons. Tohum en ressentait un fort sentiment d'admiration. Elle était sans cesse émerveillée par ses enfants. Toujours fascinée de voir les individus qu'ils devenaient. Quel soulagement, quel infini assurance, de savoir au moins Dawn, solide et sûre dans ce monde morcelée.

« Merci ma toute douce. » Criait tendrement la nomade, en voyant son rossignol aller en cuisine.

Alors Sveda rencontrait les yeux de l'archéologue. Il arrivait vers elle. Caleb... son partenaire de vie, et de rêves aussi. Il semblait aller bien ce qui maintenait son sourire. Elle attérissait bien vite contre lui, dans le creux des bras familiers. Là où elle se sentait le mieux au monde. Quelques soient les mondes. Son regard clair témoignait de sa complicité. Rappelons que Carso avait régulièrement proposé qu'ils viennent à bout d'Hypnos et ça d'une façon ou d'une autre. Sans aucun doute, sa façon de croire en leur victoire, avait inspiré la nomade. La fois de l'un s'était transmise à l'autre.

« Tu avais raison. On a... réussi. » Elle posait une main sur l'arrière du crâne. Ses doigts transmettant un message de tendresse, d'amour. « Je t'aime. » Pontuait-elle, dans la paix de cet instant.

Et elle le suivait des yeux, le vieux loup, pendant quelques secondes. Elle songeait à leur fils. Samy devait dormir à cette heure-ci. Sa sœur appellerait bientôt pour savoir où en était l'équipe. Ainsi Élias aussi serait informé par son biais. Le Viking s'était bien entendu proposé pour aider. Sa mère avait gentiment décliné. Elle n'était pas dupe. Le jeune homme avait bien d'autres choses en tête. Ces derniers temps il avait tous les traits de l'amoureux caché. Elle ne disait rien même si bien entendu elle était très curieuse. A cette pensée maternelle, elle se sentait attendrie. Quelle chance n'avait-elle pas...

Pendant que les autres réorganisaient la pièce pour prendre le thé, Tohum allait retrouver la benjamine. Riley s'était éveillée dans le silence. Elle prenait le temps, comme elle le faisait pour tout, de revenir sur la terre ferme. Sveda se demandait comment sa fille avait vécu ce rêve. De tous ses enfants, elle était celle qui était le plus liée au monde onirique. D'ailleurs, c'était elle qui avait parcouru les rêveries de sa mère la première.

« Je suis très fière de toi. Merci. Merci d'avoir été là. » Lui chuchotait-elle en posant une main sur la sienne. La rose venait poser un baiser d'amour sur le front de sa fille, puis se levait pour aller voir celle qui se trouvait dans l'autre pièce.



Sage
IDENTITE : Kussi Tenobi
GROUPE : VOYAGEUR
SPHERE : Soin
AGE : 43 ans
ETAT CIVIL : Polygame
PROFESSION : Médecin / Sage
POUVOIRS : Voyage dans les plans astraux / Empathie
ETAT DE SANTE : Bon
LIENS : Ami de Tohum, Sympathisant de la Potentiel Home



Kussi avait quitté le monde des rêves le dernier. Il aurait été curieux d'y demeurer encore un peu. Il avait beau être le Sage de son village il n'avait pas les dons de Dream ou de Dawn. Il en était même loin. Aussi l'expérience le laissait quelque peu sur sa faim.

Il s'était levé en silence. Son premier réflexe avait été de vérifier si tout le monde était bien revenu parmi les vivants. Ensuite, il avait cherché Riley des yeux. Comme il avait vu la petite enfilade sur sa joue, il avait été chercher de quoi la soigner. Un autre moment de complicité. Puis, il laissait la place à Tohum.

D'un sourire, il saluait la force de la Famille. Tout autant que la force de la famille qu'il avait sous les yeux. La Lignée de la Rose avait fait preuve d'une très belle alliance.

- Je suis impressionné part ce que l'on vient de réaliser les amis. Quelle... victoire.

En effet, c'en était une.




Tohum
Sphère Savoir
avatar

Messages : 1277
Etat Civil : En couple avec Caleb
Pouvoirs : Contrôle du sable, contrôle du sommeil



"Le bonheur c'est mieux quand on le partage."


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: Eastside :: Portobello :: Maison Kent-Carso-