Dans ses rêves ... ( Dream crew)

 :: Édimbourg :: Eastside :: Portobello Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 8 Mai 2018 - 21:27
PARTIE 1

DANS SES REVES

Dream, Delight, Dawn, Riley, Caleb & Sage




“ La vie seule compte. Et je veux vivre. ”
Hypnos


SON



La maison des nomades était plongée dans ce calme coutumier qui précède la journée bien remplie. Tout était encore immobile. La sacoche de travail de l'archéologue se trouvait encore prés du sofa. Dans l'évier la vaisselle du dîner trempait depuis la veille. Les jouets de Samuel était restés en plan, petits artefacts du bonheur, temporairement délaissés. Ils reprenaient des couleurs vives sous le soleil levant qui envahissait le salon. Les ombres diminuaient pour faire admirer tapis chatoyants et livres anciens un peu partout. La lumière se réverbérait sur les dizaines de bacs de sables, que Tohum avait tenu à installer dans chaque pièce, depuis l'annonce du trépas de Perceval Rose.

Oui. Tous les détails étaient là.

Le cri des goélands, remontait de la plage. Il accompagnait les premières pensées de notre amie. Comme chaque matin, depuis une semaine, elle s'arrachait à la tendresse de Dante, pour aller méditer dans le jardin. Un jardin en pleine renaissance, dont les bourgeons doublaient de nombre et les parfums chargeaient l'air de promesses ensoleillées. Sam y faisait ses premières excursions fantastiques. Sa mère retrouvait le plaisir d'entretenir la terre. Mais au matin, elle reprenait l'habit d'une novice, pour s'exercer à la concentration, en récitant les anciennes prières de son adolescence.

Telle celle qui se prépare à partir pour un long voyage.

Savoir que Perceval était parvenu à vaincre sa plus redoutable adversaire, j'ai nommé Marisa, ce malgré leur passé et les risques, avait produit un déclic chez Sveda. Une inspiration ! Celle qu'elle attendait depuis près d'un an. Elle avait expliqué son projet à Carso. L'occasion pour la rose, de parler du père de Joachim, avec son compagnon de façon un peu plus approfondie. Ensemble, ils avaient préparés convenablement les choses. Sur les conseils de Dream et de sa sœur ils avaient demandé de l'aide à tout ceux qu'ils avaient pu. Ensemble ils avaient organisé le plan de bataille.

Il avait semblé évident que cette maison soit le meilleur endroit pour agir. Sveda s'y sentait bien et les ressources indispensables n'étaient pas loin. Kussi Tenobi avait fait le voyage, de Centre-Afrik, pour venir assister la Famille. De leur côté, Sahar et Ava (Kim n'ayant pu confirmer sa présence avec assurance) s'étaient arrangées pour être disponibles le jour dit. Ce jour-ci. Par sécurité, Sammy avait été confié à sa marraine hier matin. Ni le loup, ni la lionne, ne tenaient à s'inquiéter pour leur fils pendant l'opération. Abygaël, bien qu'elle n'avait pas de moyen concret d'agir sur le terrain. Elle s'était proposée en renfort elle aussi. Il y aurait sans doute des coups de main à donner, ou seulement à patienter jusqu'à ce que le combat soit terminé.

C'était encore ce qu'ils espéraient le plus.

Sveda profitait des derniers instants de tranquillité pour préparer un repas frugal, qu'elle partagerait avec son complice. Elle rinçait des quartiers de poire sous un filet d'eau, tout en contemplant le paysage, de la fenêtre de la cuisine. Un sourire lui venait alors qu'elle croyait entendre la cymbale d'un minaret. A la place de la plage écossaise, la rive du Nil prenait forme, fleuve majestueux et scintillant. Les bateaux de bois et les corps sveltes cuits par le soleil oriental. Le souvenir était si net qu'elle pouvait sentir la chaleur contre sa peau claire. Par pure instinct elle inspirait l'air pour sentir le parfum du limon sacré.

_
Ils croyaient que cela les sauveraient. La voix de l'Arabe semblait proche. Si proche, que Tohum se demanda soudain si elle n'était pas en train de rêver. Il y a un moment que j'attends ça... Eda. L'évier sous les mains de la rose disparaissait, tout comme le reste du décor familier.

Hypnos se trouvait bien dans le dos de la Prodige. A présent, il riait à gorge déployé.

Dans la réalité, les traits de Tohum, se teintait de peur. Kussi levait les yeux sur les personnes rassemblées dans la chambre.

« Non... Nous n'avons... » La logique, le sens commun, s'opposait à ce qui se passait. Sveda ne se souvenait pas d'avoir accueilli ses enfants, ses proches, et encore moins d'avoir écouté les conseils de Dream, avant d'entrer dans le monde de Morpheus.

_
Ils se préparent pour te rejoindre. Sveda avait eu peur de la folie de Pietro, de la froideur de Jao... mais son cœur se tordait devant le regard démoniaque de Tarek, ou de ce qu'il en restait. Elle sentait la chaleur du soleil écraser ses épaules. Un sable brûlant brûler la plante de ses pieds. Ses yeux cherchaient désespérément une aide dans le désert onirique.

« Aidez-moi... » Suppliait-elle en voyant les d'étranges formes s'extirper du sable.



Sage
IDENTITE : Kussi Tenobi
GROUPE : VOYAGEUR
SPHERE : Soin
AGE : 43 ans
ETAT CIVIL : Polygame
PROFESSION : Médecin / Sage
POUVOIRS : Voyage dans les plans astraux / Empathie
ETAT DE SANTE : Bon
LIENS : Ami de Tohum, Sympathisant de la Potentiel Home



Kussi était arrivé la veille. Il avait ainsi été s'approvisionner des derniers éléments, dont il aurait besoin pour l'opération. L'herboriste lui avait recommandé un confrère dans la vieille ville pour les plantes les plus exotiques. Le Camournais n'avait pas caché sa surprise devant une telle expertise. Il s'était également fourni auprès d'un vieux boucher de sa connaissance pour préparer un plat de chez lui, une soupe à la viande de bœuf. Personne ne savait exactement combien de temps allat durer cet « exorcisme ». Ils auraient tous besoin de force pour tenir le combat.

Premier arrivé sur les lieux, il avait aidé le couple à finir l'installation de la chambre à couchée. Ils avaient ensuite attendu que le reste de la troupe se présente. Bien que curieux, il s'était abstenu de trop questionner Dream sur son savoir, que l'on eu pu dire encestrale. Il s'était montré beaucoup moins introverti envers les filles de Sveda. (Savaient-elles qu'à un moment de l'Histoire leurs familles n'en avaient fait qu'une ?) Quant au vieux catholique, il l'avait traité avec l'affection que l'on porte à l'ancien compère. Leur empathie les amenaient à voir les êtres humains avec un regard similaire.

La nervosité de la fille du des sables avait emprunt l'atmosphère jusqu'à la dernière seconde. Il l'avait sentit vaciller au moment de s'écarter de Dante. Mais c'était un regard vers Angie l'avait convaincue d'aller jusqu'au bout. Ils étaient tous venus avec l'intention de l'aider. Sveda devait s'en inspirer.

Ce qu'elle avait fait.



- « Aidez-moi... »

-... elle demande de l'aide. Envoyez-nous là-bas... Murmurait le Sage d'une voix sourde. Il fixait Dream avec insistance, le seul à pouvoir les envoyer dans l'inconscient de la nomade.




HRP:
 

Tohum
Sphère Savoir
avatar

Messages : 1088
Etat Civil : En couple avec Caleb
Pouvoirs : Contrôle du sable, contrôle du sommeil



"Le bonheur c'est mieux quand on le partage."


Revenir en haut Aller en bas
Mer 9 Mai 2018 - 11:13
Le moment était venu. Sveda avait demandé de l'aide et naturellement, j'avais répondu. Il y avait des affaires auxquelles j'évitais de me mêler, comme je le lui avais dit. Je n'étais pas de celles qui souhaitaient s'impliquer dans les événements charnières de ce monde, parce que j'avais peur de faire plus de mal que de bien. J'avais assez vécu, il pouvait continuer de tourner sans que je m'en mêle. Mais lorsqu'il s'agissait d'aider une amie, c'était différent. Je ne savais pas vraiment ce que j'allais pouvoir apporter à cette entreprise, mais j'étais déterminée à faire tout mon possible. D'autant que pour le coup, c'était sur mon frère que tout allait reposer. J'étais surprise qu'il ait décidé de donner un coup de main...et heureuse. Généralement, il ne s'intéressait guère au monde de la veille et à ceux qui le peuplaient quand ils avaient les yeux ouverts. Il se contentait du rôle de spectateur, parcourant les rêves sans les donner. Il prétendait ne pas pouvoir intervenir directement, mais il n'empêche qu'il avait répondu à la demande de Sveda. Assis dans un fauteuil, dans son costume noir, il observait autour de lui de cet air un peu décalé qu'il avait toujours éveillé.

Nous n'étions pas les seuls à avoir répondu présents, bien sûr. Plusieurs membre de la famille de Tohum étaient là, dont son compagnon Dante, que je rencontrais officiellement. Un homme nommé Kussi était venu des arches africaines pour l'occasion, un voyageur astral dont j'appréciai aussitôt de faire la connaissance. Une force tranquille émanait de sa personne, et il y avait de la sagesse dans son regard doux. Death n'avait pas pu être présente, mais ses pensées nous accompagnaient. A nous tous ici réunis allait revenir la tâche de guider Sveda dans ce voyage, et j'étais persuadée que nous saurions le mener à bien. Quels que soient les dangers qui nous attendaient, nous allions les braver. D'une manière ou d'une autre, Sveda serait libérée de l'esprit ancien qui la hantait.

« Sveda? » appelai-je la blonde. Elle avait soudain l'air absent, et je sentis aussitôt que quelque chose n'allait pas. Une odeur doucereuse se diffusait dans la pièce depuis que Dream avait fait allumer les encens rares qu'il avait apportés. Il en avait développés les composants au fil des siècles, et le résultat devait permettre une meilleure affinité avec le royaume des rêves.

« Elle est passée de l'autre côté. »
fit mon frère. « Installez-vous. » Il attendit que tout le monde prenne place, sur des fauteuils, des chaises, un canapé. Dormir debout n'était pas vraiment une option, après tout. Puis il se leva, nous intima de fermer les yeux et de nous détendre, et circula de l'un à l'autre en apposant ses doigts sur le front de chacun. Je ne savais pas exactement comment fonctionnait ses pouvoirs, même après tout ce temps, et je me demandais s'il le savait vraiment lui-même. Mais il pouvait donner le coup de pouce nécessaire pour permettre à quelqu'un de basculer dans les rêves...et dans le rêve de quelqu'un en particulier. Un véritable guide spirituel.

« Le reste dépendra de vous. Aide les au mieux, ma sœur. »
Le son de sa voix, le contact de ses doigts sur ma peau...et je me retrouvai ailleurs. C'était comme basculer d'une réalité à l'autre, sans avoir l'impression de m'être endormie. Le monde se troubla autour de moi pour devenir quelque chose d'autre, un désert aux dunes changeantes, le tout sous un soleil de plomb. Les odeurs, les sons, les sensations... Tout était incroyablement réel, à un point qui dépassait...et bien, la réalité, justement. La réalité d'un rêve pouvait s'avérer bien plus forte que la vie de tous les jours, voilà pourquoi certains étaient prêts à tout pour s'y abandonner. Voilà pourquoi ils pouvaient s'avérer plus dangereux qu'on ne le croyait. Et nous étions dans celui de Sveda, maintenant. Un rêve de sable, de chaleur, et de cadavres déformés par la peste. L'un après l'autre, nous apparûmes, accueillis par un déluge de sensations. Je retrouvai rapidement mes esprits ; ce n'était pas la première fois que je faisais un tel voyage, l'occasion s'était présentée plus d'une fois au fil des dernières centaines d'années. Je pouvais voir celui qui la taraudait tant : Tarek, qui voulait s'emparer d'elle pour de bon. Je me dirigeais droit sur eux, et me mit entre la rose et son tourmenteur, un air de défi sur le visage : « Je ne vous laisserai pas la prendre. Nous ne vous laisserons pas la prendre. » Puis, à Sveda : « Nous sommes là. »


Dream
Delight
Sphère Economique
avatar

Messages : 87
Etat Civil : célibataire
Pouvoirs : modifie la réalité autour d'elle à travers ses émotions
Revenir en haut Aller en bas
Lun 14 Mai 2018 - 17:58
DAWN
IDENTITE : Aurore De Villier - Sahar
GROUPE : Citoyens
SPHERE : Artistique
AGE : 580 ans
ETAT CIVIL : Célibataire
PROFESSION : Chanteuse, musicienne, professeure de musique
POUVOIRS : Immortalité, sommeil régénérant, influence la volonté des autres lorsqu’elle chante sur une note bien précise
ETAT DE SANTE : Bon
LIENS : Tohum : Mère. Wairua : Père. Fratrie de la Rose


Si le sommeil était un domaine que connaissait bien Sahar, les rêves lui étaient plus inconnus. Un royaume si vaste, et si hors de contrôle. Pas étonnant que Tarek s’y soit réfugié pour essayer d’emporter sa mère. Et il était près d’y réussir. Raison pour laquelle tout un petit groupe s’était formé autour d’un individu capable de les aider. Ou du moins, de donner l’impulsion, comme il semblait le dire. Aurore aurait aimé discuter avec Dream plus en détails, et surtout, dans d’autres circonstances. Cet homme, tout comme cette étrange Famille, était intriguant. D’autant qu’ils connaissaient bien mon père, mais c’était certainement un sujet trop délicat à relever. Surtout maintenant.

Ils étaient là pour aider Sveda, et la débarrasser une bonne fois pour toute de Tarek. Carso, Delight et Riley terminaient l’équipe, ainsi qu’une vieille connaissance de la Rose des sables. Kussi. Un nom connu, et une présence qui rassurait encore plus notre chanteuse. A les voir, elle sentait qu’ils allaient y arriver. Et elle ferait tout pour réussir à sauver sa mère de ce cauchemar qui la hantait depuis bien trop longtemps maintenant.

Le moment d’agir arriva bien trop vite au goût de Sahar. Néanmoins, dès que sa mère montra les signes d’une absence, elle bondit à ses côtés. Dream confirma que la Rose était désormais dans son rêve, et Kussi transmis son appel à aide. Il fut donc difficile d’obéir aux indications du Seigneur des rêves et de retourner s’asseoir, quittant ainsi Sveda dans sa détresse. Mais c’était toutefois nécessaire. Peu rassurée, Aurore ferma les yeux et laissa Dream la faire basculer dans le rêve de sa mère, murmurant un merci au frère de Delight avant de sombrer dans le sommeil.

Sahar sentit tout de suite que c’était différent, comme expérience. Son affilié avec le sommeil lui permettait de dire qu’elle n’était pas vraiment à sa place. Et les environs le lui confirmèrent. Elle se laissa une seconde submergée par un paysage désertique qui lui était familier, lointain souvenir d’un passé depuis longtemps terminé. Mais la puanteur de l’endroit n’avait rien à voir avec l’oasis de son enfance, et elle retrouva bien vite ses esprits. Sa mère était là. Les autres aussi. Et des figures inquiétantes sortaient du sable tout autour d’eux.

"Maman !" Elle s’élança dans la direction de Sveda. "Tout va bien se passer, nous sommes là." Malgré l’ambiance inquiétante et les ombres qui se transformèrent en cadavres que Sahar n’avaient que trop vu par le passé, la chanteuse s’arma de courage et ne flancha pas. Elle lança un regard noir à Tarek, l’ombre de ce qu’il avait été. Le même genre de regard puissant et fort dont elle avait hérité de Wairua et qui annonçait la tempête que le père et la fille pouvaient parfois déchainer.


Wairua
Sphère Savoir
avatar
Messages : 162
Etat Civil : Veuf
Pouvoirs : Réincarnation, illusions, prédictions
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: Eastside :: Portobello-