[Oneshot] Retisser des liens -Un nouvel ordre- Deuxième Partie

 :: Édimbourg :: Eastside :: Portobello Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 24 Mar 2018 - 19:09
Retisser des liens




Nikiya & Persona


La Sorcière avait donné rendez-vous à son ancienne amante sur l'une des nombreuses jetées qui bordaient la capitale au nord. Cette avancée de roche grise s'enfonçait dans l'improbable mer réduite depuis l'élévation des arches à l'état de lac. D'ici, il était impossible de deviner qu'elle se déversait dans le vide quelques dizaines de kilomètres plus loin.
La brise légère renvoyait les embruns salés des vagues qui se brisaient avec mollesse sur les rochers artificiels. L'odeur marine invitait au voyage et fermant les yeux, la ballerine imaginait sans mal les hommes d'un autre temps pourfendant les flots avant de pourfendre les cieux.
La mer avait ce don de réveiller de vieux fantasmes et l'étoile se sentait nostalgique, en présence de cette étendue tour à tour calme, tumultueuse, nourricière et traîtresse. Et puis il y avait l'impression de cet horizon sans fin qui la rappelait à cette place infime dans l'univers, la recentrait dans le cosmos et dans son corps. Elle avait la sensation de pouvait sentir chaque particules de son être s'agiter à sa fonction, sa conscience décuplée par son don et son appréhension nouvelle des tissus qui composaient l'univers.
Elle avait besoin d'un besoin paysage aussi captivant pour oublier ses angoisses les plus profondes.

Dahlia avait répondu à son appel et c'était un soulagement. Cependant, elle n'avait pas la moindre idée des dispositions dans lesquelles cette dernière allait se trouver ; plus d'une année s'était écoulée depuis leur dernière discussion sérieuse et Nikiya avait l'impression de ne plus rien avoir en commun avec la jeune femme qu'elle était à cette époque. Elle faisait alors face à la maladie et à sa peur de perdre le contrôle, elle était mise au pied d'un mur, seule avec ses faiblesses et son impuissance contre le mal. Aujourd'hui, elle avait la pleine conscience de jouer plus gros encore, son dernier entretien avec la Duchesse ne laissait plus de place au doute quant aux risques. Sa vie ne tenait plus qu'à la réussite totale de son entreprise, elle n'en portait pas moins cette confiance et cette détermination à survivre, plus ancrée en elle que jamais... gravé jusque dans sa peau. Ses capacités nouvelles lui donnait les atouts nécessaire et elle ne reculerait plus devant rien.

En dépit de cela, Lotte n'en redoutait pas moins l'entretien à venir. Rien n'en transparaissait cependant sur son visage et elle usait de son don pour calmer les battement de son cœur.
La révolution était en marche.

Le bruit paisible du roulement des vagues fut peu à peu couvert par l'arrivée d'une moto au moteur rugissant. Après un dernier virage maîtrisé, l'engin arrêta sa course non loin, encore fumant. Dahlia enleva son casque pour libérer sa chevelure, et le posa avec un geste habitué sous le siège de la moto. Elle ouvrit ensuite sa veste en cuir noir pour dévoiler un simple t-shirt sur un jeans et s'avança en direction de Lotte sur la jetée d'une démarche calme, le visage impassible. A bien y regarder, ses mains eurent un bref tremblement, très vite maîtrisé. "Lotte." dit-elle simplement en sortant un paquet de cigarettes et de s'en allumer une. "Ou alors, Sorcière, c'est un titre ?"

Au vrombissement de l'engin, Nikiya avait détaché son regard perdu à la surface les flots pour venir fixer la silhouette de celle qui avait su faire battre son cœur plus fort que les autres. Le détachement de Dahlia ne l'étonnait guère. Égale à elle-même, pensait la française sans savoir si le constat était amusé ou teinté de regret. Aussi, elle s'était contentée de sourire en retour ; l'une de ces expressions un peu figée et transparente qui ne voulait trop en révéler sur son état d'esprit. Elle ne se donna pas la peine de relever le sarcasme et se contenta de constater avec douceur :

-- " Tu as l'air de te porter au mieux.

Elle avait toujours trouvé Dahlia être de ces jeunes femmes rayonnantes et magnétiques en toute circonstance. Elle respirait calmement en la dévisageait. Elle appréciait voir un visage ami en de telle circonstances. Du moins. Elle l'espérait. Dans l'air neutre qu'elle affichait, se retrouvaient plus que jamais des traits commun son son aîné ; cette pâleur qui chez elle prenait des allures de porcelaine, la hauteur de leurs pommettes la même lueur sombre et impénétrable de leur regard.

- " [color=#cc9999]Je suis contente de te voir. Ajouta-t-elle après un temps.

Dahlia s'était arrêtée à une courte distance de la danseuse. Conservant son expression neutre, elle fixait Lotte, comme pour essayer de trouver quelque chose. Un visage connu, un sourire qui la faisait chavirer, un souvenir du passé. Ou au contraire, une toute autre personne. Ce fut plutôt un mélange des deux, et la ressemblance avec Alexander ne lui échappa pas. Elle se rappela des paroles du milliardaire sur sa sœur. Elle tira sur sa cigarette. "Toi aussi, Lotte" Le ton était égal, et pourtant, il était lourd de sens. Durant leur dernière rencontre, la santé de la ballerine n'avait pas été ainsi. Et Dahlia ne l'oubliait pas. "Tu étais aussi ravie de me voir au vernissage de ton mécène ?" La pique était acérée. Mais peut-être un peu trop mesquine. Persona poussa un soupir et ajouta, un peu plus doucement: "Moi aussi. Alors, qu'est-ce que je peux faire pour toi ?"

La danseuse avait essayé de ne pas trop réagir à la remarque de son amie au sujet de son cavalier asiatique au vernissage quelques mois plus tôt, mais la placidité de Verstand était plus naturelle chez lui que chez elle. Elle ravalait la rancœur qu'elle avait eut sur le moment. Plus que la rancœur, la jalousie. Voir les deux personnes qui avait jamais vraiment compté dans sa vie ensemble lui avait fait voir rouge. Elle n'en voulait pourtant pas à Persona de se comporter de cette façon à son égard, probablement le méritaient-elle, au moins pour la distance qu'elle avait instauré entre elles et le manque de nouvelles qu'elle avait donné.
En d'autres circonstances, la jeune femme qu'elle avait été lui aurait demandé pardon pour les décisions qu'elle avait prise. Celle d'aujourd'hui estimait qu'elle n'avait pas eu d'autre choix et espérait que Dahlia le verrait aussi.

L'égérie avait finalement quitté le masque du sarcasme d'elle-même et Lotte reprenait un peu espoir. Perdre sa plus précieuse... amie, lui aurait été pénible. Mais rien n'était gagné.

-- " J'aimerais que tu rejoignes l'ordre. Fit-elle de but en blanc avant de faire une pause succincte pour réfléchir à ses paroles.

-- " J'ai l'intention de prendre la place de Cnossos. L'information était lâchée sans détour.

Le sérieux de Lotte intrigua Dahlia. Elle se reprit et tâcha de garder toutes les autres remarques cyniques et caustiques qui lui venaient en tête. Pour ça, elle était bien la digne fille de sa mère. Cependant, la remarque de Lotte fit échapper un léger rire entre ses lèvres. "Des mois de silence et d'un seul coup, te voilà bien directe..." Elle écrasa sa cigarette contre un muret, avant de ranger le mégot. "Pourquoi je devrais dire oui ?" Elle la fixa dans les yeux. "Donne moi une bonne raison pour laquelle je devrais faire passer une personne qui rejette mon aide et me coupe de sa vie avant ma famille et mes amis de confiance ?" Puisqu'il fallait être direct, elle l'était.

- " J'en suis désolée, rétorqua-t-elle avec une neutralité qui rivalisait avec celle de son interlocutrice. Elle soutenait le regard de cette dernière, non pas en par défi mais pour chercher dans ses yeux les indices des prédispositions de son cœur. Elle priait surtout pour ne pas y trouver trop d'animosité mais finit par baisser la tête en soupirant d'une lassitude contenue depuis trop long temps. Les dernières paroles de son ex amante, volontairement blessante ou non, firent leur effet

- " Je n'en ai pas... Déplora t elle. Je n'ai pas de bonne raison. Que tu me crois ou non, je n'ai que l'affection que j'ai pour toi. La même affection qui m'a poussé à mettre de la distance entre nous et qui m'incite aujourd'hui à revenir vers toi. Cela et la certitude que j'ai d'avoir le pouvoir de le faire, de destituer Nikolas, de m'affranchir de son influence sans plus craindre de vous mettre en danger.

Dahlia croisa les bras pour la fixer, et attendit une explication. Elle écouta la danseuse avec attention, les yeux plissés. "Avec ou sans toi, je suis en danger. C'est comme ça alors pas besoin de protection supplémentaire." Elle poussa un long soupire avant de se prendre l'arrête du nez entre deux doigts. "Qu'est-ce que tu attends de moi ? Dis-le clairement. Elle la regarde directement et laisse quelques secondes de silence. "Je t'ai proposé mon aide il y a plusieurs mois, et tu l'as refusée. J'ai fait ma vie de mon côté. Maintenant tu débarques comme une fleur après avoir obtenu ce que tu voulais de Nikolas. Qui me dit que tu ne feras pas pareil avec moi ? Donne-moi au moins une raison de considérer que je peux éventuellement te faire confiance."

Au sujet de cette conversation, Lotte n'avait pas nourrit beaucoup d'illusions. Elle savait que ce serait tout sauf simple, mais il s'avérait que c'était plus pénible encore que ce qu'elle avait imaginé. Car en dépit de toute la force de caractère qu'elle s'était forgée, miss Anderson était l'une des cordes sensibles de la française.

- " Je n'attends rien de toi, répondit-elle les dents légèrement serrées. Je veux juste t'offrir une possibilité de faire ce qui est juste, d'intégrer une cause qui l'est tout autant. L'Ordre nous offre un champ des possibles inimaginable pour faire bouger les choses, avoir un impact positif sur le monde. Rien que parce que c'est une honte qu'il soit entre les mains d'une femme comme la Lampeduza devrait d'inciter à agir.

Cette fois la ballerine ne pu cacher la blessure que venait de lui infliger son ex-amante. Amer, son visage s'était fermé.

- " C'est donc ainsi que tu me vois ? Les ténèbres en son âme se firent un peu plus prégnant autour de l'étoile. La fréquentation de Cnossos avait altéré son aura et le double jeu qu'elle avait dû mener ne l'avait pas laissé indemne. Les lèvres pincées, elle avait du mal à ouvrir la bouche pour contenir sa contrariété. Elle n'avait pas de réponse à toutes les questions de la belle parce qu'elle les jugeait injustes.

- " e t'ai toujours été dévouée, cela n'a jamais changé, dit elle avec un calme qui contrastait avec l'agitation sous son crâne. Demande moi ce que tu veux, affirma-t-elle finalement avec l'accent de la conviction.

Dahlia la dévisageait, aussi impassible qu'elle puisse l'être. Cela aurait été une autre personne que la danseuse, elle ne serait tout simplement pas venue. Sa vie était déjà assez chargée comme ça pour s'attirer davantage d'ennuis. Mais c'était Lotte, et quelque chose la ramenait toujours vers elle. Même si Persona ne l'admettra jamais. "Vu que tu la fréquentes cette Lampeduza, et de près, permet-moi de me montrer méfiante..." Elle vit bien que ses paroles avaient blessé la ballerine. Mais c'était ses propres blessures à elle qui la faisait agir avec autant de colère. Et elle était évidemment bien trop fière pour s'en excuser. "Comment devrais-je te voir alors ?" répondit-elle sans détourner le regard. Un nouveau silence, et duel en chien de faïence. Puis, l'actrice brisa le silence: "Donne-moi les rênes de l'Ordre une fois Nikolas hors-jeu. Si tu penses que j'y ai ma place, alors ce sera ma seule condition. Et pour te faire confiance à nouveau."

- " Comme ton amie... Murmura la jeune femme qui, au fond d'elle et malgré tout ce qu'elle avait traversé, n'avait jamais vu la danoise autrement.

Sa demande laissa cependant la Sorcière profondément silencieuse. Sa requête était particulièrement inattendue, et Lotte était prise au dépourvu.

- " D'accord. Accepta-t-elle après un temps. Il ne s'agissait pas d'une hésitation. Seulement, elle doutait que l'égérie soit consciente de ce qui allait m'attendre. Si c'est le seul moyen...

Après un moment d'hésitation, sa voix se fit un peu plus douce pour répondre : "Tu sauras alors à l'avenir que mes amis ne me mettent pas de côté du jour au lendemain pour partir avec une sorcière sans me donner le moindre signe de vie." Dahlia continua à soutenir le regard de son interlocutrice, inflexible. L'accord la détendit un peu, et elle hocha la tête. "Entendu alors. Je t'aiderai." Elle lui tendit la main. Un premier pas, mais c'était mieux que rien, pour commencer.

Nikiya se radoucis à la mise en garde de son ancienne amante.

- " [color=#cc9999]Si j'avais eu le choix, je l'aurais fait... Déplora-t-elle à mi-voix. Mais elle avait dû faire en sorte de n'éveiler aucun soupçon quant à son engagement. Il avait dû être total et définitif. A son tour la ballerine hocha du chef.

- " Merci. Elle prit la main avec douceur. Ce contact la fit frissonner. Elle n'avait pas touché la peau de la belle depuis si longtemps qu'il ravivait des souvenirs.

- " As-tu rapporté ce que je t'avais demandé ?

Dahlia afficha une légère moue, et murmura, presque pour elle-même : "On a toujours le choix..." Elle remarqua le frisson de la ballerine et ne pus s'empêcher d'en ressentir un le long de son échine. Elle retira sa main de manière un peu trop rapide pour être calme comme elle essaie de l'afficher. Persona en profita pour sortir l'objet demandé et de le tendre à Lotte. "Bien sûr."

- " Merci, murmura-t-elle en prenant l'objet sans quitter Dahlia des yeux. Elle n'avait rien répondu d'autre, faisant mine de ne pas remarquer le comportement de la fleur. Elle ouvrit la boîte avec facilité et en retira la pierre qu'elle tendit à son amie. Elle retourna la boîte et en démonta le fond... Pour récupérer une page visiblement arrachée d'un grimoire.

Un peu intriguée, Dahlia se permit de quitter Lotte des yeux pour fixer la pierre que la danseuse lui tendait. Elle la prit, et observa son amie démonter la boîte. "... Laisse-moi deviner, c'était pour me mettre en sécurité que tu m'as envoyé ce coffret ? Ou pour mettre ce bout de papier à l'abri ?" Son cynisme laissa cependant vite placé à de la curiosité. "Qu'est-ce que c'est ?"

Lotte leva les yeux au ciel, mais elle devait se reconnaître un peu coupable :

" J'avais besoin de la faire sortir en toute confiance de la villa..

C'est une page du codex qui va nous permettre de destituer la Duchesse de sa position au sein de l'Ordre
Dahlia la fixa en croisant les bras, puis soupira en hochant la tête. "Si tu le dis." Malgré son expression la plus désintéressée que possible, elle ne put s'empêcher de se pencher pour observer la page et froncer les sourcils. "Vraiment ? Ce vieux bout de papier ?"

Nikiya eut un sourire en coin et percevant l'intérêt mal dissimulé de la fleur.

- " Ce vieux bout de papier... Entre autre, répondit elle en gardant un air un peu mystérieux. Ce vieux bout de papier comme le disait si bien son ancienne partenaire renfermait des sortilèges des plus puissants qui lui avait été donné de travailler.

- " Miranda et un autre ami ont les autres pages qui nous aiderons... Avoua-t-elle dans un souffle. Elle rangea le feuillet dans une poche intérieure de son manteau. Avant de reprendre, plus grave.

-Dahlia. Ce rituel...il sera dangereux. Cnossos a su tout mettre en place pour se protéger. La personne voulant prendre sa place peut y perdre la vie...

Devant cette attitude mystérieuse, Dahlia ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. Sorcière, mysticisme, mystère; d'accord, elle avait compris. "Ah, Miranda est AUSSI au courant ? La confiance est réciproque dis donc. Ou alors, je ne sais pas aussi bien me défendre qu'elle ?" Elle retrouva cependant un air plus sérieux devant la gravité de Lotte. "C'est à dire toi, ou moi." Elle laissa le temps d'un battement s'écouler. "On a pas intérêt à se planter".

Lotte n'avait pu s'empêcher de lancer un regard en biais à la jeune femme, était ce une pointe de jalousie que ce sarcasme ? Elle garda son soupire pour elle. Bien évidemment qu'elle avait pensé à Miranda pour mettre un tirer du sortilège en sécurité. De plus, il aurait été trop dangereux de laisser les pages toutes ensembles. Mais l'élève de Cnossos savait qu'il ne servirait à rien de renchérir, aussi elle se concentrant l'essentiel

- " [color=#cc9999]Effectivement... Acquiesça-t-elle avec une certaine crispation. Elle avait étudier le rituel sous tous les angles, pendant des heures, encore et encore. Elle se savait capable de le réussir, mais elle savait également qu'il ne fallait jamais se surestimer lorsqu'il s'agissait de magie. Une erreur était vite arrivée et ici, toute erreur serait fatale.

- " Mais je te guiderais, et avec la volonté que je te connais, je sais que tu y arriveras. Elle planta son regard brillant d'une lueur rassurante dans celui de celle qu'elle avait aimé. Qu'elle aimait probablement encore d'ailleurs, même si l'admettre n'était pas permis.

Elle détourna finalement le regard pour venir observer l'azur des flots.

- " J'ai commencé et réunir des dissidentes au pouvoir de Lampeduza. Et d'autres éléments nécessaires à la cérémonie... Nous avons besoin de monde derrière nous, elle tient la majorité par le rapport de force, mais elle a toujours quelques fidèles adeptes... Les plus anciennes et les plus puissantes. Sorcière également pour la plupart... Est-ce que tu m'aideras à convaincre Miranda ?

Malgré ses piques, Persona écouta attentivement les explications de Lotte. Elle n'aimait pas ce sentiment d'impuissance face à toute cette matière qu'elle ne connaissait pas. Cependant, la danseuse semblait sûre d'elle. D'elles, même. Leur regard se croisèrent et quelque chose passa, un bref instant. Une sorte d'échos à leur complicité passée. Un sourire. Fixant également son regard sur l'horizon, Dahlia prit quelques instants pour réfléchir. "Je peux essayer oui. Mais on aura chacune notre part de responsabilité à réaliser auprès d'elle." L'Ordre, c'était une chose. Le reste regardait Lotte et la seconde de Rose. Nouveau silence, et le bruit des vagues. "Tu m'expliqueras ? Comment ça marche ? La magie ?" Une ombre passa sur son visage. "J'ai une autre sorcière dans le viseur. Et l'impression d'avoir raté ma lettre à Poudlard..."

La jeune sorcière baissa le regard à la mention de l'agent d'Arkadia. Oui, elle avait également des explications et des excuses à fournir. De plus, elles n'avaient pas le lien si profond qu'elle pouvait partager avec Persona, aussi, Niki ne savait pas bien comment elle serait reçue.

- " Oui, bien sûr... Murmura-t-elle. Instinctivement, son regard toujours posé sur l'horizon, elle glissa sa main dans celle de Dahlia. Fermant les paupières, elle laissa glisser un courant d'énergie tiède et réconfortant dans sa main jusqu'à celle de son amie.

- " C'est aussi simple que la matière entre les atomes.... A la mention d'une autre sorcière, Lotte fronça et sourcil et porta toute son attention sur son interlocutrice.- " Qui ?

Jetant un bref regard dans sa direction, Persona poussa un soupire. "Je t'aiderai et tâcherai de te soutenir." Elle frissonna légèrement au contact de sa main, mais la laissa faire, à la fois surprise et intriguée. Elle n'avait jamais eu de don, mais en avait vu de nombreux mis à l’œuvre. Cependant, ce passage d'énergie lui évoquait autre chose. Le lien qu'elle avait à ce son frère. C'était donc un terrain un peu moins inconnu. Elle hocha la tête avec un sourire. "D'accord, je saisis mieux. Merci" À sa question, elle laissa échapper un petit rire. "Ma belle-mère. On tombe vraiment dans le cliché." Dahlia baissa le regard vers leurs mains liées. Après un moment d'hésitation, elle retira la sienne doucement. "Je te soutiendrai pour l'Ordre. C'est une promesse. Mais pour le reste, les choses ont changé..."

- " La marâtre maléfique, hein? Demanda-t-elle mi-amusee mi-songeuse. Elle était touchée de la promesse mais la suite lui pinça le cœur.

- " Pour le reste ? Reprit-elle avec appréhension.

L'actrice esquissa un sourire amusé. "Maléfique, mégalo et complètement barge. La famille, tu sais ce que c'est." Elle reporta son attention sur elle avec un léger sourire. "Je ne peux rien promettre." Silence. "Je vois quelqu'un en ce moment. Je ne sais pas si c'est sérieux. Mais ça me change les idées. Et j'en avais besoin."

Lotte répondit à son sourire mais elle pensait déjà à la réponse qui tombait. Au fond d'elle-même, elle savait pertinemment que leurs vies étaient profondément liées mais qu'il n'y aurait jamais de suite à Paris... Aussi douloureux que ce constat était, tout entre elles pointaient vers ce destin. Aussi, Nikiya hocha doucement du chef. Le silence s'étira encore un instant avant que l'étoile ne reprenne :

- " Tu es déjà dans ma vie, je n'ai pas besoin de plus.

Être direct n'était pas toujours facile. Mais Dahlia n'avait plus envie de jouer les faux-semblants avec Lotte. La danseuse méritait que les choses soient dites, et que tout soit mise à plat en vue de ce qui les attendait.
Elle laissa le silence s'installer, et la nouvelle être encaissée.
"Et je ne suis pas prête d'en partir." ajouta-t-elle avec un petit sourire.
Une nouvelle hésitation la prit cependant. Elle ne voulait pas lui donner de faux espoirs, mais d'un autre côté, Dahlia sentait qu'elle ne serait plus la même après ces prochaines épreuves. Alors, difficile de promettre quoi que ce soit, dans un sens ou dans l'autre.

Autant se concentrer sur leur mission actuelle.
"Quel est ton plan pour la suite des événements ?"

- " Je sais, souffla-t-elle avec un petit sourire. Lotte savait que se raccrocher au souvenir d'un bonheur passé n'était pas une option dans la voie qu'elle avait choisi. Elle avait dû passer à autre chose, renoncer à tout ce qu'elle avait été pendant plus d'une année et elle en était sortie... transformée. Marquée également, par un engagement duquel elle ne pouvait revenir. Elle avait perdu une partie d'elle-même dans le processus, elle le savait. Elle le sentait. Et aussi pénible que cela était que d'avoir définitivement fait une croix sur l'objet de son cœur, elle savait qu'elle n'avait pas d'autre choix pour s'en sortir, mais aussi parce que jamais elle ne serait plus vraiment digne de cela. Elle n'en était pas moins sereine avec l'idée. Son année passée aux côtés de Cnossos avait au moins eu ça que de lui ouvrir les yeux sur de nombreuses réalités, l'endurcir, aussi. Lui révéler ses véritables forces. Mais l'heure était à l'action.

- " Il faut que nous récupérions les deux autres pages qui nous guideront à travers le rituel. Convaincre Miranda de nous rejoindre. Nous aurons besoin de sa force d'esprit, et de son soutient dans la cause. Lorsque mes contacts auront réuni un groupe assez conséquent, j'irais porter quelque chose à Nikolas. Quelque chose que j'ai à lui rendre.... Alors, le soir même, nous nous retrouverons sur l'arche de Paris, dans une maison protégée où nous destiturons la Duchesse de son pouvoir grâce à la cérémonie. Si nous réussissont, elle sera affaiblie, elle ne pourra rien contre nous sans se mettre l'Ordre à dos. Si nous échouons... Nous ne reviendrons pas de Paris...

Elles ne pourraient jamais rattraper ces mois et ces années. C'était une certitude. Autant se concentrer sur le présent, avant de voir ce que l'avenir leur réservait. Dahlia écouta avec attention les explications de son amie, concentrée sur ses paroles. "Y a t-il d'autres personnes que nous pourrions rallier à notre camps ? Autant mettre toutes les chances de notre côté. Et il nous faut être convaincantes, amener des preuves que nous sommes mieux placées que le Duchesse à la tête de l'Ordre..." C'était déjà un point sur lequel il lui semblait possible de travailler de son côté.

Nikiya avait effectivement réfléchi à qui elle voulait voir à ses côtés... À leur côtés à présents, au seins de l'ordre, des personnes de confiance, qui avait les mêmes idéaux, et qui travailleraient à un monde meilleur

- " J'ai pensé à un couple d'amies, l'une est gradée dans l'armée, l'autre à Scotland Yard. Amelia Clarke a pris ses distances de l'Ordre de Nikolas mais je pense pouvoir la convaincre de se rapprocher de nous. Et toi, tu as déjà une petite idée ?

Persona savait faire deux plus deux, et reconnaître de qui elle parlait. "Amelia et Lexy ?" Elle approuva ensuite d'un signe de tête. "Clark est une excellente idée." Elle prit quelques instants pour réfléchir à des noms. "Peut-être Angie et sa sœur. Je peux aussi regarder avec ma mère. Autrement, peut-être des femmes de la Potential Home ? Une de leur fondatrice est toujours sur l'arche non ?"

- " Oui, confirma-t-elle, un peu surprise qu'elles se connaissent.
- " Angie ?" Demanda-t-elle, incertaine de les connaître elle et sa dite sœur.

- " La mère de Kim...? Interrogea-t-elle avec une inflexion étrange dans la voix. Elle n'avait jamais eu affaire à elle, mais à l'une de ses demi sœurs, Abygail. Cette dernière ne l'a portait clairement pas dans son cœur, d'autant plus depuis qu'elle avait rejoint la maisonnée de la Lampeduza.

- " Les sœurs de ton géniteur sont également de l'Ordre, mais je crois savoir l'aînée proche et amie de la Duchesse, peut-être mieux vaut-il que tout cela n'approche pas trop de ses oreilles...

"Elle était à la soirée de l'Ordre. Dans la piscine." Elle fixa Lotte, un peu surprise. "Catherine Kent est sa mère ?" Décidément. "Peut-être préfèreront-elles quelqu'un de la famille au poste, malgré les liens qu'elles peuvent avoir avec Nikolas. De toute manière, il est préférable de ne rien leur dire pour le moment, oui." Dahlia prit quelques nouvelles secondes pour réfléchir. "Et si, pour avoir un coup d'avance, nous trouvions quelqu'un qui s'occupe de la crise des arches qui sombrent ? C'est un peu comme en politique après tout, et c'est un problème qu'une organisation telle que l'Ordre ne peut ignorer. Et qui n'est clairement pas la priorité de Nikolas."

- " Oh.... Oui, elle se souvenait bien de la piscine. "Je leur fais confiance si tu leur fait confiance. Conclut-elle au sujet des sœurs.

Lotte était a présent soulagée que son amie ait prise aussi rapidement le parti d'être active sans la recherche d’alliées. Elle n'en resta pas moins étonnée que la danoise ne soit au courant du lien entre son ex et Kent. Était-elle moins proche de l'asiatique que ce qu'elle ne l'avait cru en les voyants ensemble au vernissage. Elle hocha la tête en signe d'affirmation.

- " Tu as raison. Effectivement, c'est un enjeu de taille et un problème majeur. Il nous faut prendre partie, avoir un poids dans la balance pour trouver une solution, mais qui ?

"Je leur fais confiance. Si toutefois elles souhaitent s'impliquer." Connaissant la famille, rien n'était moins sûr. Mais leur sagesse serait d'une grande utilité à l'Ordre, et Dahlia comptait sur ce point pour les convaincre. Elle n'avait pas vraiment discuté famille avec Kim. Elle-même rechignait à parler de la sienne, par mesure de sécurité. Mais cela expliquait sans doute certaines choses chez l'asiatique. "Des scientifiques qui travaillent dans le domaines. Des humanitaires, des journalistes; n'importe qui qui puisse agir, d'une manière ou d'une autre."

Lotte semblait réfléchir :

- " Cette demoiselle qui a écrit sur les événements de Bolivie ?

Dahlia haussa les épaules. "Qu'a-t-on à perdre ? Il nous faut un maximum de personnes de notre côté. Et de nouveaux buts à l'Ordre qui prouveront les changements sociétaux et humains que nous voulons"

-En l'état des choses nous n'avons rien à perdre... La ballerine jeta un coup d'œil à son téléphone qui venait de vibrer. Je vais devoir y aller. La Lampeduza va commencer à se poser des questions. Je reste en contact.
Elle hésita un instant avant d'ajouter :

- " Merci de m'avoir fait confiance...

Persona hocha de la tête. Elle avait aussi à faire de son côté. "On se tient au courant. Je vois ce que je peux faire de mon côté." Elle la regarda un instant avant de répondre: "Tu as fait ce qu'il faut pour. Tu sais quoi faite pour que ça continue." Avec un dernier sourire, elle tourna les talons pour retrouver sa moto. Un dernier regard à la ballerine et à la mer, puis elle enclencha le moteur et mit les gaz. La vitesse lui permit de réfléchir à ce qui devait se faire désormais, et lui fit le plus grand bien. Du boulot l'attendait.
Nikiya
Sphère Artistique
avatar

Messages : 463
Etat Civil : Mariée
Pouvoirs : Conscience et contrôle du fonctionnement physiologique de son corps


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: Eastside :: Portobello-