L'adorable visite

 :: Édimbourg :: Old Town :: Autres lieux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 14 Mar 2018 - 23:34
- Le thé est prêt, les biscuits sont sur la table, les jouets aussi : tout est prêt.

Léopoldine contemplait d’un air satisfait le séjour. Sue la table basse, elle avait disposé les tasse avec soin, ainsi que les soucoupes et les biscuits maison, au chocolat et au citron. Sur un plateau à part, elle avait disposé plusieurs casse-tête en forme d’animaux, de nouvelles créations. Elle avait décidé depuis quelques temps d’étendre un peu plus la gamme destinée aux enfants, que ses parents avaient longtemps négligée.

- C’est bon pour le chocolat ! hurla Adèle depuis la cuisine.

Un dernier coup d’œil circulaire histoire de vérifier que tout était en place. La lumière se reflétait agréablement sur les murs jaunes pâle du salon, auxquels elle avait accroché la lettre et le dessin des demoiselles. Elle s’était également permis d’y accrocher le portrait qu’avait envoyé Leon, après qu’Adèle ait insisté. D’un côté, Léo trouvait un peu prétentieux l’idée d’accrocher un tableau d’elle, de l’autre il était injuste de cacher la belle œuvre. En plus, la décoration sobre de l’appartement le mettait en valeur.

En effet, Léo avait accroché peu de choses au mur, en dehors d’un miroir au cadre blanc ouvragé et d’une grande photo des sœurs avec Victor. La pièce contenait également une bibliothèque où les ouvrages bariolés d’Adèle côtoyaient les volumes plus austères de sa sœur. Près de la fenêtre une petite table pour deux personnes en fer forgée permettait aux demoiselles de prendre leurs repas. Le centre de la pièce était occupé par un grand canapé gris moelleux couvert de coussins en tout genre et entouré de gros coussins gris assortis. Le poste de radio avait été enlevé de la table basse histoire de faire un peu de place.

C’était un bel espace pour recevoir les visiteurs, surtout quand Adèle limitait son capharnaüm aux limites de sa chambre, dont la porte bariolée annonçait sans aucun doute la propriétaire. Par ailleurs cette dernière piaillait d’impatience. Il est vrai que les demoiselles ne recevaient pas souvent de visite. Léo étant un peu renfermée et peu prompte à se faire des amis, ce qui limitait grandement les visites. Mais aujourd’hui était un jour particulier. Victor ne pouvait malheureusement pas être là mais Léo lui avait promis de lui faire un compte rendu détaillé dès qu’il rentrerait !

- Je les vois ! dit Adèle depuis la fenêtre, elles arrivent !

Elle se précipita donc dans l’escalier tandis que Léo la suivait à pas plus mesuré. Pendant longtemps Léo avait pensé à faire un accès entre la boutique et son appartement mais en réalité, mais elle n’avait jamais concrétisé ce projet. Les visiteurs avaient donc pour premier contact avec l’appartement son escalier un peu étroit mais sur les murs duquel on avait affiché quelques beaux posters de puzzles que Léo faisait rarement réaliser mais qui lui permettaient de mettre en avant ses créations de manière originale.

Elle laissa Adèle ouvrir la porte et sourit aux visiteurs :

- Bienvenue, si vous voulez bien me suivre.


Et elle les guida jusqu’au salon.
Léopoldine Sheller
Sphère Economique
avatar
Messages : 69
Etat Civil : Célibataire avec un enfant à charge
Pouvoirs : Résolution des puzzles
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: Old Town :: Autres lieux-