Sur la jetée | Iron Will

 :: Édimbourg :: Eastside :: Portobello Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 23 Jan 2018 - 13:04
La ballerine avait longuement hésité. L'idée avait habité un coin de son esprit durant de nombreuses semaines sans qu'elle n'eut le courage de la mettre en œuvre. Peut-être parce qu'elle avait la certitude que c'était une folie qui lui coûterait cher, elle avait laissé filer les jours sans rien faire.

Pourtant, la visite de Kevin à la Villa Sofia l'avait incité à revoir sa décision. Le comportement imprudent du jeune homme l'avait poussé à agir en dépit de ses réticences. Le risque inconscient qu'il avait prit -elle ne savait encore pour quelle raison-, avait précipité sa décision.

Aussi, le lendemain de sa venue à la demeure de la Lampeduza, Nikiya avait envoyé un message au téméraire et quelque jour plus tard, elle lui faisait parvenir, par un biais de confiance, un lieu de rendez-vous où ils pourraient se retrouver sans risquer d'être surpris par les yeux que la Duchesse avait un peu partout.

La rencontre avait été fixée en semaine, sur l'une des plages désertes qui longeaient la ville et donnait sur cette fausse mer qui se jetait dans le vide.
Sur la jetée où attendait la danseuse, temps était maussade, mais sa clémence leur épargnait au moins la pluie. Pourtant, le sol bétonné était encore humide de flaques d'une averse tombée quelques heures plus tôt. D'épais nuages gris fendaient le ciel, poussés au loin par un vent du sud, et la surface de l'eau s'agitait au rythme des rafales, les vagues d'acier se cassant sur les rocher en contre bas de la promenade.

Enveloppée dans un manteau de laine marine, l'étoile regardait ce paysage pleins de contradiction, le regard au loin, le visage fermé, l'œil sombre et déterminé. Elle laissait ses cheveux dans le vent comme une des dernières libertés que lui offrait le carcan dans lequel elle s'était enfermée.

La silhouette se tenait à côté d'une des Bentley du couple Lampeduza, bien que ni le mari -qui avait des soucis plus graves qu'on ne l'aurait imaginé-, ni la femme, ne soit au courant de cette excursion. Au volant, le français, dont Lotte avait réussi à soudoyer une partie de sa loyauté. Maurice était resté taciturne tout le temps du trajet. Elle préférait cela à l'entendre parler français, comme si cette langue lui déchirait le cœur à chaque phrase, chaque mots, chaque sonorité qui lui rappelait Paris et sa vie d'avant.
Peu importait à la jeune femme le temps, le vent, les embruns, l'odeur salée de cette étendue d'eau absurde. Elle attendait avec patience, calme et peut-être même sérénité.
Nikiya
Sphère Artistique
avatar

Messages : 462
Etat Civil : Mariée
Pouvoirs : Conscience et contrôle du fonctionnement physiologique de son corps


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 25 Jan 2018 - 21:34



Quelques jours après la visite chez la duchesse.




Kevin avait un principe de base qui respectait à la lettre : la ponctualité. Il était donc en avance. Pour passer le temps en attendant Nikiya, il avait décidé de marcher pieds nus sur la plage, avec son pantalon relevé jusqu'aux chevilles. Marcher c'est penser. Il avait besoin de faire le point. Cette balade lui rappela le rendez-vous caché qu'il avait eu avec Hélène. Décidément, il devait avoir un lien particulier entre la mer, lui et les secrets.

Kevin avait changé ou plutôt évolué. Le décès de son père l'avait plus que secoué. Il était tombé au fond du trou. La lumière avait mis quelque temps à réapparaître. Le jeune homme avait décidé d'assumer une lourde responsabilité et de perpétuer l'oeuvre de son père. Cette mission avait une force mystique qu'il était encore loin de soupçonner. Il avait commencé à se documenter au travers les livres et les recherches de son père. Pour un historien, il y avait de quoi être passionné. Le principal thème concernait la magie. Le but n'était pas d'apprendre à en faire. Cela était de toute façon impossible en tant que Gardien. Il devait comprendre les grands principes et les dangers. Si un jour il devait confier le secret qu'il détient à une sorcière, il devrait être persuadé qu'elle le mérite et qu'elle saurait en faire bon usage.

Se retournant vers la jetée, il aperçut la danseuse qui l'attendait. Elle avait l'air calme et sereine. Leur dernière rencontre était lors de sa visite chez la duchesse. Elle l'avait presque sermonnée comme une grande sœur. Certes, pourquoi se trouvait elle chez la dite sorcière ? Mais malgré cette question, Kevin ne boudait pas son plaisir de l'avoir revue et de constater qu'elle s'inquiétait pour lui. Leur relation était des plus étranges. Il y avait un lien fort mais qui n'était pas comme il peut y avoir entre deux amants. Et c'était aussi plus fort que de l'amitié, enfin Kevin le ressentait comme cela. Il se rappela de ce qu'il lui avait dit avant qu'elle le quitte "J’avais autrefois une excellente professeur de danse qui m’avais appris que le chemin le plus court n’est pas forcément celui qui donne le meilleur résultat." Est ce que Nikiya aurait pris le temps de méditer sur cette phrase ?

La danseuse voudrait sans doute savoir ce qu'il s'était dit lors de l'entretien avec la duchesse. Si c'était le cas, elle serait probablement déçu car Kevin avait donné parole de garder cette conversation secrète. Et parole il tient toujours. Nikiya le savait.

Au bout de quelques minutes, il finit par la rejoindre , se glissant derrière elle comme une ombre. Son cœur s'était accéléré d'être aussi proche d'elle. Elle avait l'air en bonne santé. Kevin était heureux de la revoir.


- Bonjour Nikiya.

Kevin lui décrocha son sourire ravageur à faire fondre les cœurs des jeunes filles, pouvoir séducteur dont il n'avait pas conscience.


- Je suis content de te revoir dans des circonstances plus sereines. Tu m'as manqué.



Iron Will
Sphère Savoir
avatar

Messages : 515
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Tactile télékinésie et télépathie, Biokinésie (sur lui-même)
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Mar 2018 - 21:46
Si la ballerine s'était laissée surprendre, elle n'en avait rien montrée. Un très fin sourire se dessina sur ses lèvres, tandis qu'elle reconnaissait la voix qui s'était élevée dans son dos, comme surgie de nulle part. Elle se tourna vers celui qu'elle attendait et son sourire se fit plus franc. Lui aussi souriait. Ou plutôt il rayonnait de ce sourire qui lui était si caractéristique et naturel.
Mais quelque chose avait changé chez le jeune homme.
Il n'avait certes plus rien à voir avec le jeune homme déchiré par la perte d'un être cher, mais s'il avait traversé cette épreuve, elle l'avait marqué jusque dans ses traits et la lueur de son regard. Il avait indéniablement mûri. Le poids des responsabilités ?

En d'autres circonstances, la ballerine s'en serait probablement voulu de ne pas s'être montrée plus présente dans une telle épreuve à traverser. Elle s'était pourtant convaincue que c'était mieux ainsi. Iron Will avait su trouver autour de lui les individus qui lui avaient permis bien plus efficacement de retrouver le chemin pour continuer. Elle imaginait qu'en cela, la PH savait jouer le rôle d'une seconde famille et il n'y avait pas grand chose qu'elle même aurait pu lui offrir de plus. Et puis, il y avait cette petite institutrice, qu'elle avait croisé au Salon des Inventions, avait-elle fait partie de l'équation au retour vers la légèreté et le bonheur ?

Lotte n'en demeurait pas moins contente de revoir le jeune homme. Elle le dévisagea longuement, comme pour apprécier son évolution. A n'en pas douter, le garçon n'avait pas arrêté la danse et elle aurait été curieuse de voir les progrès qu'il avait effectué avec son nouveau professeur. Mais ils n'étaient, et de loin, pas là pour ça et Kevin devait s'en douter.

-Comment vas-tu ? Demanda-t-elle alors doucement.

La question allait au delà de la simple politesse et était sincère. Le regard doux qu'elle posait sur son ancien élève avait quelque chose d'un peu lointain, comme si de nombreuses pensées occupaient son esprit.

-Je suis désolée de ne pas avoir été davantage présente, renchérit-elle à son aveux.

Une fois encore, la sincérité de ses paroles étaient palpable, bien qu'il lui semblait qu'elle-même ne pouvait se permettre le luxe de déplorait tout ce qui lui manquait. Les siens, sa vie d'avant, son insouciance également. Mais elle ne pouvait s’appesantir sur des détails sans prendre de gros risques, aussi, elle avait fait une croix sur tout cela et pour le mieux. Elle ne chérissait pas moins pour autant ce genre de moment qui, avec une douce nostalgie, lui rappelait pourquoi elle avait pris une pareille décision.

-J'avais besoin de te parler, reprit-elle. Elle n'irait pas par quatre chemin, ils n'avaient pas le temps pour ça. Au sujet de ce qui s'est passé aux funérailles de ton père adoptif.

Elle ne voulait pas aborder trop abruptement un sujet douloureux, mais n'avait pas non plus l'intention d'enrober ses questionnements. Elle avait besoin de réponses.

-Viens. L'invita-t-elle avant qu'il ne se décide à répondre quoi que ce soit.

Elle l'incita à prendre ses distances avec la Bentley et le majordome de la Duchesse. Ils firent quelques pas sur la jetée et Lotte observait les gouttes qui ruisselaient sur les rochers. Lorsqu'elle estima qu'ils étaient assez loin, elle murmura quelques mots dans une langue oublié de tous, esquissa des gestes, précis et délicat comme elle savait l'être, pour former autour d'eux une protection basique.
Nikiya
Sphère Artistique
avatar

Messages : 462
Etat Civil : Mariée
Pouvoirs : Conscience et contrôle du fonctionnement physiologique de son corps


Revenir en haut Aller en bas
Sam 24 Mar 2018 - 20:17





Kevin était des plus intrigués par cette rencontre. Il en avait une petite idée, depuis qu’il avait découvert la présence de Nikiya lors de sa visite chez la duchesse. Son idée se confirma lorsqu’il constata que son amie pratiquait l’art des enchantements magiques. Pour autant, cette confirmation ne changea pas son état d’esprit. Nikiya comptait parmi ses amis proches, et qu’elle soit une magicienne n’y change rien. Kevin percevait cela comme le fait d’être un prodige. Ce qui compte ce n’est pas le pouvoir ni sa nature mais c’est de son utilisation. Il n’avait donc aucun préjugé à ce que Nikiya soit magicienne ou plus péjorativement une sorcière. Il espérait seulement que son amie ne lui demanderait pas ce qu’il craignait le plus, car si grande amie qu’elle soit, Kevin ne romprait pas son serment de gardien pour elle.

Kevin ne douta pas et ne remit pas en cause la sincérité de son amie lorsqu’elle lui confia qu’elle aurait aimé être plus présente pour le soutenir dans l’épreuve qu’il avait dû affronter avec le décès de son père. Elle avait sans doute de bonnes raisons que Kevin ne chercha même pas à savoir. Il ne lui en voulait pas. Au contraire, il savourait le moment trop rare de la revoir.

- Je vais mieux. J’ai touché le fonds avant de retrouver la lumière et la foi. C’est un chemin que je n’ai pu entreprendre que par moi-même. Je ne pense pas que tu aurais pu y faire quoique cela, certains ont d’ailleurs essayé mais en vain. Maintenant, je ne suis plus tout à fait le même, oui j’ai changé… Sur mes épaules, pèsent de nouvelles responsabilités. Je pense que c’est de cela que tu veux me parler. J’ai bien vu ton inquiétude lors de notre dernière rencontre. Tu m’as presqu’en engueulé. Un peu comme Miranda à ton égard…Remarque quand elle va apprendre ce que j’ai fait elle aussi va me passer un savon…Mais je ne suis plus un enfant et je sais ce que je fais. Comme je ne suis pas prêt à transgresser mes valeurs.

Le visage de Kevin était devenu plus grave, avec un regard intense posé sur la danseuse. Oui, il avait bien changé, comme s’il était devenu plus fort. Le vent avait apporté des gouttelettes d’eau sur son visage, qui auraient pu être confondues avec des larmes. Les éléments cherchaient ils à dévoiler une tristesse enfouie du jeune homme ?

- Nikiya, je t’écoute.




Iron Will
Sphère Savoir
avatar

Messages : 515
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Tactile télékinésie et télépathie, Biokinésie (sur lui-même)
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Mai 2018 - 17:54
En dépit du vent, et des embruns qui leur battaient le visage, Lotte se tenait droite, inébranlable, comme la détermination nouvelle qui animait son âme et donnait un sens à sa vie. Plus résolue que jamais à faire ce qu'il faudrait, pour vivre ou pour obtenir ce qu'elle voulait.
Ses yeux à la couleur ambrée observaient le jeune homme sans sourciller, avec une intensité qui cherchait presque à lire jusque dans l'âme du garçon. Elle ne pouvait que constater les profonds changements qui s'étaient opérés chez Kevin. Elle ne rétorqua rien. Il avait tout dit.
Elle pouvaient sentir à quel point ils avaient évolué, l'un et l'autre, chacun de leur de côté, depuis leur première rencontre. Pas seulement dans leur maturité, leur comportement ou leurs désirs. Elle parlait de leur aura.
Le souvenir de la rencontre n'en était pas moins intact, dans ce gymnase de la ville. Dire qu'elle devait à son aîné cette rencontre, elle sourit intérieurement, avec un brin de nostalgie, mais aussi de satisfaction de cette libérée de l'emprise de son frère, de ses manigances.

Il aborda alors sans trop de détours les nouvelles responsabilités qu'il avait endossé, maintenant son père adoptif décédé et Lotte se recentra sur ce qui avait été le moteur de cet rencontre.

-En effet, se contenta-t-elle de répondre dans un premier temps comme si elle cherchait à formuler sa pensée au mieux. Écoute... si j'ai réagi de la sorte, c'est parce que c'était une imprudence que de se rendre chez la duchesse. Cette femme... Tu t'en doute, n'est-ce pas ? Elle est aussi influente que dangereuse... Tout ce qu'elle peut te proposer ou te faire miroiter... refuse, je t'en prie.

L'accent de sa voix avec quelque chose de presque... suppliant. Elle ne voulait pas que son ami s'aventure sur des terrains qu'il ne pourrait pas maîtriser. Et si Lotte n'avait pas la moindre idée de la nature de leur échange, elle ne doutait pas que la Lampeduza avait, d'une façon ou d'une autre, essayée de le soudoyer. Aux vues des derniers événement, elle voyait quelque chose en ce garçon qu'elle pouvait convoiter, même si Nikiya ne pouvait encore mettre le doigt dessus. Et tomber entre les mains de la Sorcière était la pire chose qui pourrait lui arriver. Elle voulait, bien évidemment, faire confiance au jugement de Kevin, seulement, l'antique prodige avait parfois recours à des méthodes... qui ne donnaient pas réellement de choix...

-Mais là n'est pas la question, reprit-elle à la fois comme pour elle-même et pour Kevin. Aux funérailles de ton père... elle ne voulait pas aborder le sujet trop abruptement, aussi, sa voix s'était faite plus douce, légèrement hésitante. Cette femme, celle qui est venu te parler... qui était-elle ? J'ai ressenti... Nikiya ne finit pas sa phrase. Cette femme, j'ai...

Lotte avait longuement pensé à cet entretien. Elle savait exactement ce qu'elle voulait dire, seulement, à présent qu'elle se trouvait face à son ami, elle n'était plus vraiment certaine de la façon dont elle devait formuler les choses.

-Je voulu placer un sortilège, une sorte de... de lien, sur le corps de ton père. Je... je voulais tisser une connexion. Pour tenter de le retrouver dans les limbes, une sorte de... de marqueur. Je voulais voir s'il n'y avait pas un moyen de communiquer avec lui, en savoir plus sur les circonstances de son décès... Je crois que cette femme savait exactement ce que j'avais fais. Elle a rompu le lien sans effort.

Lotte soupira.

-Ce qui c'est passé ensuite. Kevin, j'ai besoin d'être certaine que ce qui te revient n'est pas un fardeau qui risque de te mettre en danger.
Nikiya
Sphère Artistique
avatar

Messages : 462
Etat Civil : Mariée
Pouvoirs : Conscience et contrôle du fonctionnement physiologique de son corps


Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Mai 2018 - 15:24





Le visage de Kevin se décontracta, retrouvant même le sourire qu'il ne quitte rarement.


- Cela me fait plaisir que tu t'inquiètes. Au moins, cela te permet de comprendre ce que tes proches comme moi ont vécu avec ta disparition. Mais, je ne peux pas te le reprocher. Tu as surement de bonnes raisons. Moi aussi j'ai les miennes. Je devais rencontrer la duchesse pour me faire une opinion et lui faire une proposition. J'ai échoué.

Le regard ambré de Kevin sentit l'intensité de celui de Nikiya. Il y lit également son intention de savoir quelle proposition il lui avait faîte. Il anticipa sa question.

- Je n'ai d'ailleurs pas lui faire. Je voulais lui donner l'opportunité de faire le Bien. Mais j'ai bien compris que pour l'instant cela est voué à l'échec mais je ne renonce pas. Sinon, tu peux être rassuré que j'ai rejeté toutes ses propositions et je lui ai rendu l'amulette donnée à l'enterrement.

Kevin baissa les yeux, reprenant une expression différente au visage, montrant une certaine contrariété.

- J'ai bien peur que nous deux cela ne sera plus jamais pareil, depuis que je suis devenu un gardien du Grimoire. Tu sais ce que cela incombe. Toutes sorcières voudront me montrer qu'elles méritent de le détenir et seront même prêtes à éliminer toute concurrente qu'elles jugent dangereuses. Je ne peux me lier avec aucune.

Il prononça la dernière phrase avec un ton de fatalité. Le vent semblait partager cet avis en devenant brièvement plus intense.

- Y compris toi. Comme mon père a du faire ce choix dans le passé avec la femme qui t'a intrigué à l'enterrement. Il l'a connu jeune lors d'une expédition en Afrique. Elle y travaillait en tant qu'infirmière pour soigner les nécessiteux. Une femme de bien. Ils étaient tombés fou amoureux de l'un et l'autre mais mon père dut repartir. A son retour, il découvrit qu'elle avait failli mourir d'une maladie virale et d'épuisement mais que les shamans l'avaient sauvée par leur magie. Ils la considérèrent comme les leurs et lui ont appris tout ce qu'ils savent, et notamment leur savoir sur la magie. Devenue magicienne, elle ne pouvait plus rester avec mon père qui lui était devenu gardien. Ils ont essayé mais certains événements les poussèrent à en arrêter là. C'était trop dangereux. Le destin peut être cruel avec les hommes et femmes de bien. Je pense donc qu'elle est venue à l'enterrement pour donner à mon père son dernier adieu et le protéger. Elle t'a prise pour une sorcière maléfique car tu es une disciple de la duchesse.

Le jeune homme lança un long soupir comme si c'était son dernière souffle de vie.

- Moi je suis convaincue Nikiya que tu es quelqu'un de Bien. Sois prudente et ne laisse pas le pouvoir te corrompre. Ce que tu prends à la terre, la terre te le reprendra tôt ou tard. C'est la loi, ne l'oublie pas.

Kevin s'approcha d'elle. Sa main effleura le visage et les cheveux de l'étoilée. Ce petit geste, quand on connait la phobie de Kevin, était la preuve de sa plus grande affection qui l'avait envers elle.

- Je suis très triste. Je te considère comme une grande sœur. Tu as été celle qui a permis de m'ouvrir au mode et aux autres. Comprends donc et pardonne moi. C'est la dernière fois qu'on se rencontre.






Iron Will
Sphère Savoir
avatar

Messages : 515
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Tactile télékinésie et télépathie, Biokinésie (sur lui-même)
Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Juin 2018 - 18:47
Les sourcils légèrement froncés, l'étoile écoutait avec une attention mêlée d'appréhension les paroles du jeune homme.
Sondant ses traits de ses grands yeux couleur d'ambre, elle cherchait des indices dans ce regard qu'elle avait toujours perçu comme innocemment sincère.

Elle ne répondit rien à la remarque qu'il fit au sujet de sa disparition mais la lueur dans son œil se fit légèrement plus coupante et un léger rictus agacé traversa ses lèvres. Elle mesurait la portée qu'avait eu ses actes, sur ses proches et sur elle-même. Pourtant, l'étrange pressentiment qui prenait naissance dans sa poitrine irritait ses sens et venait ajouter au fait qu'elle n'avait pas besoin des réprobations du garçon. Elle savait ce qu'elle avait fait et ce qu'elle faisait. Pouvait-il en dire de même ? Faire une proposition à la Duchesse, à quoi diantre pensait-il ?

Elle ne montra pas de grande surprise lorsqu'il mentionna l'échec de son entreprise mais la perplexité creusait une très légère ride sur son front. Elle ne pu cependant que le morigéner intérieurement de jouer un jeu dangereux. Aussi, ses yeux s'étrécirent un peu plus lorsque Kevin en vint à la conclusion que Cnossos n'était pas prête à faire le bien.

Un sourcil se haussa. Nikiya ne voulait pas faire la leçon au jeune homme, mais elle comprenait mal sa démarche. Avait-il seulement conscience de qui s'était trouvé en face de lui ? Nikolas était une prodige millénaire, rodée aux arts noirs depuis l'antiquité, elle avait traversé les âges grâce à ses connaissances et avait commis bien des horreurs pour traverser les siècles, et surtout, elle n'avait jamais eu l'intention de ce détourner du chemin qu'elle avait emprunté et arpenté pendant des milliers d'années. La magie la plus sombre servait ses intérêts et on ne revenait pas de cette voix là. Pas lorsqu'on y avait trempé jusqu'à l'os, pas lorsqu'on y avait corrompu son âme et mêlé son sang.
Oh, elle-même frôlait l'inconscience, et certains auraient jugé que ses plans étaient plus idiots que véritablement téméraire, pour s'imaginer pouvoir doubler Cnossos sur son propre terrain. Se figurer qu'une année d'apprentissage à ces côtés, malgré ses prédispositions et son travail acharné, malgré une habileté rare et une détermination sans faille, malgré sa progression plus fulgurante que n'importe quel autre élève depuis une certaine Marisa... Oui, se figurer qu'en dépit de tout cela et de l'état de faiblesse de la Duchesse, elle pouvait avoir une chance, relevait, au mieux, d'un pari risqué, et plus vraisemblablement d'une folie suicidaire.

Mais Kevin était plus naïf encore, plus entêté aussi, à imaginer qu'une femme comme Cnossos puisse changer. Vouloir s'obstiner à trouver du bon en elle... Elle secoua la tête. Il n'y avait aucune bonté chez cette femme. Aucun reste et aucun retour possible. Mais n'y en avait-il seulement jamais eu ?

Cependant, Lotte resta profondément silencieuse, les lèvres toujours légèrement pincées. Elle ne voulait rien dire. Non pas parce qu'elle estimait ne pas être en position de donner des leçons, en tant qu'amie du jeune prodige, elle aurait au moins pu exprimer son point de vue, mais à cause de ce picotement à l'arrière de la nuque, qui semblait vouloir lui annoncer que la suite risquait de ne pas davantage lui plaire.

Car lui, avait quelque chose à lui dire. Elle le lu dans ce mouvement qu'il eut lorsqu'il détourna le visage, dans la contrariété de ses traits.

Aussi, elle le laissa continuer.
Dès les premiers mots, elle sut.
Elle le laissa pourtant formuler sa pensée, serrant les poings dans les poches de son manteau. Il aborda bien évidemment le sujet du grimoire et de la convoitise qu'il pouvait susciter. Se rendait-il seulement compte, de la peine qu'il lui faisait ? Elle n'aurait su dire ce qu'il y avait de plus blessant ; le manque de confiance ou d'imaginer qu'il n'existait aucune autre voie pour eux.
Elle écouta à peine l'histoire qu'il lui servit à propos de son père et de cette femme, car elle y accordait, au final, peu d'importance. Elle savait comment tout cela allait ce conclure et c'était une injustice trop aberrante.
Si son visage demeurait d'une neutralité parfaite, la prodige devait user de ses capacité pour calmer le bouillonnement de son sang dans ses veines. Furieuse qu'il en soit arrivé à une telle conclusion, plus furieuse encore d'être mise devant le fait accompli, sans qu'elle n'ait part à la discussion. Elle n'avait plus qu'à accepter sans broncher ?

Elle laissa échapper un rire sans joie, tandis qu'il prodiguait ses conseils. Elle ne voulait pas entendre la suite, car tout cela n'avait pas de sens. Comment le jeune homme pouvait-il accorder tant d'importance à la Destinée, aux rôles qui leur avaient été imposés, comme s'ils n'eut jamais été maître de leur destin, il semblait se conforter dans l'idée que les choses étaient ainsi et que chacun tomberait dans les travers qu'il imaginait pour on ne savait quelle raison.

Un silence s'installa un instant, ponctué par le sifflement du vent et le brouhaha des vagues se cassant sur les rochers. Sa bouche avait pris un pli dédaigneux.

-Que suis-je censée répondre à cela ? Lâcha-t-elle enfin. Tu as fais un choix pour nous deux. Est-je seulement mon mot à dire dans cette décision unilatérale ? Sa voix était glacée. Comme son cœur qui se fermait petit à petit, comme pour se protéger de la douleur.

-Bien, répondit-elle avec sécheresse en reculant d'un pas pour se défaire de ce contact si significatif pour Kevin. Comme tu voudras... mais ne me demande pas de te comprendre...

Elle n'eut pas la force d'ajouter « ni de te pardonner ». Elle ne le pouvait pas. Leur amitié devait pâtir des choix qu'ils avaient pris, et bien soit, si le jeune homme estimait qu'ils ne pouvaient passer outre... Elle sera les dents un peu plus fort.

-Au revoir, Kevin.

Elle tourna alors les talons, d'un pas ferme et décidé qui l'aidait à ravaler ses larmes de colère et de tristesse. Sa silhouette disparu dans la berline et bientôt cette entrevue n'était plus qu'un souvenir.
Nikiya
Sphère Artistique
avatar

Messages : 462
Etat Civil : Mariée
Pouvoirs : Conscience et contrôle du fonctionnement physiologique de son corps


Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Juin 2018 - 20:49





Les paroles de l'Etoile portèrent comme un coup de poignard dans son cœur. Kevin ne pouvait plus prononcer le moindre mot. Il faillit courir la rejoindre mais son esprit lui interdit de le faire. La raison l'emportait sur la passion. Il avait redouté plus que jamais la réaction de son amie. Il avait l'impression de l'abandonner. Pourtant, il était finalement convaincu que sa décision était la bonne. Nkiya, en tant que sorcière, aurait attisé la convoitise et la jalousie des autres sorcières à être trop proche du Gardien du grimoire. Kevin l'avait compris lors de l'entretien avec la duchesse ce qu'elle serait prête à faire pour que le grimoire ne tombe dans les mains d'autre personne qu'elle même. Nikiya aurait été en danger. Il ne l'aurait pas supporté.

- Peut être qu'un jour, tu comprendras et que tu me pardonneras

Nikiya partie, Kevin choisit de s'assoir sur l'un des rochers de la jetée. Il était devenu une statue, immobile. Seuls ses cheveux dansaient au gré des rafales du vent. Et puis tout d'un coup, il marqua un léger mouvement de surprise, comme s'il avait ressenti une présence. Une silhouette se matérialisa à ses côtés. Il se détendit en découvrant qu'elle appartenait à son ami chorégraphe russe.

- Tu as là depuis longtemps ? Tu nous espionnais ?

Non, je me balade souvent sur la jetée. Et je t'ai vu...Kevin, tu sais, tu es un homme bien, n'en doute pas. Je ne sais pas que ce que tu as fait et dit à Lotte mais tu avais probablement la meilleure intention qu'il soit. N'oublie pas que tu m'as fait une promesse et que je compte sur toi. Il nous reste plus que six mois.

Kevin hocha la tête d'un signe positif.

- Oui je dois être parfait.

FIN




Iron Will
Sphère Savoir
avatar

Messages : 515
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Tactile télékinésie et télépathie, Biokinésie (sur lui-même)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: Eastside :: Portobello-