[CLOS] Une nuit pas comme les autres

 :: Édimbourg :: New Town :: Autres lieux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 28 Juil 2018 - 21:40




Kali avait laissé le Viking roupiller, restant tout de même allongée à ses côtés. Il avait bien mérité ce qu'on appelle le repos du guerrier. Elle pourrait rester des heures à ses côtés à l'observer. Elle le trouvait beau comme un dieu grec. De temps en temps, elle ne résistait pas à lui caresser légèrement la joue ou ses mèches de cheveux. Finalement, elle ne résista pas non plus à tomber dans les bras de Morphée, posant sa tête sur la poitrine de son homme.

Le réveil fut doux. Elle avait l'air rayonnante, avec un sourire aux anges. Lorsqu'Elias posa la question "de quoi as tu envie ?" , elle le regarda avec ses grands yeux ensorceleurs.

- Je ne connais pas une femme qui détient la réponse à cette question ! Tu t'aventures sur un terrain dangereux là !!! Beaucoup d'homme y ont perdu leur tête

Elle éclata de rire, se montrant toujours aussi taquine quand elle le voulait. Puis, elle prit une expression plus sérieuse sur son visage.

- Plus sérieusement, il y a quelques jours avant cette agression, je ne vivais que pour le travail et la justice. La mort de mon frère m'avait fait perdre tout envie. Et puis, toi, tu es arrivé comme un Soleil, mettant en lumière ce sur quoi j'allais passer à côté, me soustrayant à la mort. D'ailleurs, il y a peut être une partie de moi qui est morte pour faire naître une toute nouvelle. En effet, avec toi, je revis. Par exemple, j'aimerai que le moment comme celui-ci à tes côtés s'éternise. Tu ne vas peut être pas me croire, mais je suis une romantique qui apprécie la simplicité et qui est aussi très sauvage. Plus jeune, je rêvais d'être maman d'une famille nombreuse et d'être une amante qui chérit son homme. Et l'air de rien, je me rends compte que le temps passe vite et peut être qu'il est temps pour moi de bouger. Je ne fais pas non plus des plans sur la comète. Ce n'est pas mon genre, ni mon fonctionnement. Je suis consciente que tous les deux on se connaît à peine. Même si j'avoue, j'avais les moyens d'en savoir beaucoup plus avec les informations que je pourrais disposer au bureau. Avec toi, je suis en confiance, alors que pourtant je ne l'accorde pas si facilement. Je me sens belle, heureuse, avec l'envie de te découvrir peu à peu, c'est cela qui créé des liens forts. J'avoue que je t'ai regardé dormir avec la plus grande bienveillance et admiration. Ah au fait, maintenant que j'y pense, il est encore trop tôt pour que je me fasse une opinion ferme sur tes capacités d'amant. J'ai besoin de renouveler l'expérience ! Et toi, de quoi as tu envie ? Penses tu qu'on peut faire un petit bout de chemin ensemble pour voir où cela nous mène ?





Kali
Sphère Dirigeante
avatar
Messages : 78
Etat Civil : écossais
Pouvoirs : Mental d'acier et médium
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Juil 2018 - 0:43
VIKING
IDENTITE : Elias Tanit
GROUPE : Gouvernement
SPHERE : Armée
AGE : 405 ans/ 35 ans
ETAT CIVIL : Union libre
PROFESSION : Soldat
POUVOIRS : Régénération cellulaire : Elias jouie d’un héritage génétique qui empêche ses cellules de vieillir. ; Force décuplée : Elias est pourvu d'une force musculaire plus élévée que la moyenne. ; Lecture du sable : Elias peut interpréter des signes dans la nature pour donner des indications sur le futur proche.
ETAT DE SANTE : Bon
LIENS : Fils de Tohum, Frère de Riley, Camarade de Luke Brown, Ami de la PH, voisin de Kali.



En posant la question le Viking ne s'attendait pas à ce que la jeune femme s'ouvre à ce point à lui. Ainsi, d'un seul coup et sans réserve. Il avait sourit. Dans tout ce que Kali disait Élias pouvait sentir les débuts d'une passion amoureuse. Il n'ignorait pas que les périodes de grand stress pouvaient accentuer le ressenti et les émotions. Mais en vérité, il se sentait attendrit par ce cœur grand ouvert et vulnérable.

« Haha, nous pourrons recommencer... quand tu veux. » Lui promettait-il avec un soupçon de malice.

Sa grande main descendait caresser son bras de bas en haut dans un geste continu. Bien entendu elle lui retournait la demande. Tanit souriait. Il prenait aussi le temps de l'observer.

« Je ne suis pas du genre à me projeter plus loin que le mois qui vient. Il ne faut pas que tu le prennes pour toi. D'ailleurs, je me sens bien moi aussi avec toi. C'est l'essentiel, non ? »

suite à un baiser sur le font de la belle avocate, Élias se redressait. Il terminait de reprendre une tenue correcte. A présent, l'après-midi était entamée. Ils avaient tous les deux encore de belles heures devant eux. Le Viking avait bien envie d'en profiter. Il rassemblait leur sacs tranquille.

« Une glace sur le port ? On est parti ? »

Il lui tendait une main pour qu'elle se lève. Il s'occupait de replier la couverture. Une fois son sac à l'épaule, il lui lançait un clin d’œil en signe de complicité. Son corps faisant dos au sud, il tendait une main à Kalisté. Ses doigts attendaient de se nouer aux siens. Peu de mots lui venait pendant le trajet jusqu'à la moto. Mais, cette fois, il ne se privait pas d'aller caresser ses hanches, avant de monter devant le guidon. Ni de la fixer à travers le reflet du rétro droit, pendant qu'elle montait.

Le vrombissement du moteur accompagnait leur fuite romantique. Élias sélectionnait l'itinéraire le plus joli pour satisfaire les yeux de la passagère. Il roulait moins vite. Le dimanche la ville était tout de même un peu plus calme. A chaque feu, il venait caresser l'un des mollets de la jeune femme, avant de reprendre la route. Il trouvait une place sur un parking en périphérie de la plage. Une fois chargé de la couverture sous un bras, il l'encourageait à prendre le chemin le plus sauvage jusqu'à la berge.

La zone qu'il avait choisi était l'une des plus populaires. Il y avait des familles, des couples, des groupes d'amis, qui venaient profiter comme eux des beaux jours. El prenait une place à l'écart pour eux. Il installait les affaires en vitesse.

« Met toi pieds nus beauté. »

Lui remontait déjà le bas de son jeans en ourlet. Il souriait comme un enfant heureux. Et pour cause, le sable était pour lui une matière un peu magique. Cette fois il prenait par lui-même la main de la jeune femme pour aller leur faire goûter l'eau. Il s'arrêtait quand l'océan leur arrivait en haut des mollets.

« Fermes les yeux... » L'encourageait-il au creux de l'oreille avant d'y déposer un baiser taquin. Le bruit des vagues accompagnaient ces jeunes gens dans leur paix. Le Viking venait doucement enlacer la taille de Kali.


Tohum
Sphère Savoir
avatar

Messages : 1203
Etat Civil : En couple avec Caleb
Pouvoirs : Contrôle du sable, contrôle du sommeil



"Le bonheur c'est mieux quand on le partage."


Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Juil 2018 - 21:14




Kali n'eut pas l'air déçue par la réponse d'Elias. Au contraire, elle semblait enjouée. Elle appréciait cette sincérité. Les hommes qui font des promesses en l'air ne sont pas faits pour elle. Elle déteste cela.

Ce n'était pas dans ses habitudes mais elle se laissa porter par le vent et surtout par Elias. Encore un choix très romantique ! Le silence s'était installé entre eux, pourtant ils continuaient à communiquer avec le toucher et des sourires.

Elle ne se fit pas prier pour mettre les pieds dans l'eau. Aucun chichi de sa part. Elle se positionna devant lui, enserrée dans ses bras à la taille. Son regard se perdit dans l'horizon, appréciant ce moment de plénitude et de fusion avec la mer. Des souvenirs d'enfance resurgirent lorsqu'elle s'amusait avec son frère sur la place, aux châteaux de sable quand elle était gamine, et aux jeux d'éclaboussements. Elle était heureuse. Était elle en train de tomber amoureuse ?

Au bout d'un certain temps, elle l'incita à marcher un peu ensemble, main dans la main toujours en silence. Les mots auraient été superflus. Et puis sans prévenir, elle lâcha sa main et prit un peu de distance. Seul son regard ne l'avait pas quitté. Elias commençait assez à la connaître pour s'attendre à une nouvelle taquinerie. Il eut à peine le temps d'anticiper qu'il vit une flaque d'eau se projeter sur son visage. Kalisté n'attendit pas la riposte, courant vers la plage, savant pertinemment qu'Elias la rattraperait. D'ailleurs souhaitait elle vraiment lui échapper ? Joueuse, elle acceptait la riposte quelle qu’elle soit !

Elle l'invita ensuite à manger une gaufre chantilly, chez un vendeur en camionnette. Kali n'avait toujours pas quitté son sourire qui se transforma en éclat de rire lorsque elle observa Elias se mettre la chantilly partout sur sa barbe. Elle , de son côté, en avait sur le bout de son nez. Elle fit disparaître ses traces en l'embrassant. Leur complicité semblait totale.

L'après midi passa à une vitesse de folie. Kali avait sans aucun doute passé sa plus belle journée depuis un bail. Ils s'étaient installés sur le sable, blottis l'un à l'autre, observant le soleil faire doucement sa révérence. Elias put observer des larmes ruisseler sur le visage de sa belle. Elle le rassura :

- Elias, ce sont des larmes de joie

Elle lui posa un baiser sur le front comme au premier jour de leur rencontre.




Kali
Sphère Dirigeante
avatar
Messages : 78
Etat Civil : écossais
Pouvoirs : Mental d'acier et médium
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: New Town :: Autres lieux-