[CLOS] Hello darkness my old friend | Domhnall

 :: Zone Quantique :: Machine à remonter le Temps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 27 Juin 2018 - 16:01
Godric MacBeathag
IDENTITE : Godric MacBeathag
GROUPE : Haute Société
SPHERE : Dirigeante
AGE : Soixantaine
ETAT CIVIL : Marié
PROFESSION : Politique
POUVOIRS : /
ETAT DE SANTE : Très bon
LIENS :
- Père de Domhnall et Hera
- Beau-père *sigh* de Coltach
- Grand-père de Grace


Qu'Erend se permette de lui répondre ainsi, aurait pu attirer un certain respect. Mais ce n'était pas ainsi que l'on obtenait le respect d'un homme comme MacBeathag, encore moins quand ce dernier vous avait dans le nez. Le pauvre psychiatre aurait pu être le sauveur héroïque de sa vie, que cela n'aurait rien changé. Il ne pouvait pas le voir, même pas en peinture et il voulait le voir disparaître de sa vue, de son entourage. Même si père et fils n'avaient guère de lien, cela n'empêchait pas que ce nom était toujours accolé au sien et ça lui posait un vrai problème. La remarque de l'homme ne tira donc au Lord, qu'un simple mouvement de sourcil.

Le mieux, était de ne pas lui répondre, ce serait lui donner bien trop d'importance. Non, il était là pour poser des évidences, miner le moral, instaurer le doute, creuser la culpabilité et miner la confiance en soi. Pour ensuite voir ce couple dégringoler et se séparer. C'était là tout le but de la manœuvre. Même si Dunbar tentait de se montrer à la hauteur, Godric savait qu'il était plus faible, qu'il y avait des points de pressions sur lesquels appuyer pour le faire tomber. Lentement, mais sûrement.

Et il suffisait de le voir réagir pour s'en rendre compte, il avait fait mouche et sa dernière réponse, presque dite les yeux baisser, tentant de quitter sa présence, n'était vu que comme une fuite en avant de la part de notre protagoniste.

- C'est déjà tout vu, Dunbar. Vous n'êtes pas fait pour son monde, vous n'êtes qu'un boulet qu'il se traîne. Faites-lui une faveur, et disparaissez, cela lui donnera les ailes dont il a besoin pour sa carrière, vous n'êtes qu'un frein.

MacBeathag se moquait bien des dégâts qu'il provoquait, tout ce qui lui importait, c'était de nettoyer son nom. Montant alors avec prestance sur le dos de sa monture, il quitta le lieu sans plus un regard pour le pauvre homme, qu'il laissait, il l'espérait, en miette.


[url="..."]Fiche PNJ[/url]


- FIN -
Part two
Domhnall
Sphère Dirigeante
avatar

Messages : 99
Etat Civil : Marié
Pouvoirs : La Vérité
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Juil 2018 - 23:24
Hello darkness
my old friendDébut de la trentaine

Domhnall

Erend

S’il était d’avis de certains qu’Erend ternissait le nom des MacBeathag, il y avait fort à parier qu’autant étaient à songer le contraire. En effet, bien que connectée, cette ancienne famille n’était pas ce qu’on pouvait appeler agréable. Pas derrière les apparences du moins. Aussi, tous ceux qui n’avaient pas besoin d’eux ou des apparences savaient ce qu’il en était. Et à choisir entre la froideur des uns et la bienveillance de l’autre, certains n’hésitaient guère. Erend était une bouffée d’air pur dans cette famille pourrie par les conflits. Pour autant, il n’y songeait guère, dans toute son indulgence. Tout ce qui l’intéressait après tout était le bonheur de son homme. Et il aurait tendu l’autre joue à ses beaux-parents s’il le lui avait demandé, ou s’ils avaient ne serait-ce que prétendu vouloir faire amande honorable. Il croyait foncièrement dans la bonté des gens ; ce qui pouvait se révéler dangereux. D’autant plus quand on pouvait manquer d’estime de soi.

Le Lord en face de lui le savait ; en jouait même. Et le timing, pour lui, était parfait. Après tout, avec le quasi-refus qu’il venait de recevoir, l’idée d’être un boulet pour Alastair et ses rêves ne pouvait que tourner dans sa tête comme une ritournelle lancinante. Elle le blessait. Le questionnait. S’agrippait à la brèche que créait, petit à petit cette idée. De ne pas être assez bien, voire même d’être un frein. Et l’adversaire face à lui savait où planter ses griffes pour ouvrir la plaie d’avantage. Erend craignait qu’il n’ait finalement raison, car il se demandait parfois lui-même si son ours n’aurait pas été mieux épaulé par un autre. Et cette peur qui en découlait n’agissait que comme un cercle vicieux. Ce qui relevait presque du comble pour un psychiatre, mais nul n’était parfait. Et il n’aurait pas été à prétendre le contraire, lui au moins.

Pour autant, le savoir ou non ne l’aida guère lorsque Godric MacBeathag lui asséna ses dernières répliques avant de s’éclipser sur le dos de son étalon. Ce dernier lui présentait une solution. Un qu’il ne désirait prendre mais qui pourtant s’insinuait dans son cerveau comme une question pernicieuse. Gareth aurait-il gagné à le voir disparaitre ? Après tout, la présence du psychiatre le détournait souvent de son travail et cet objectif vers lequel il tendait. De plus, certaines portes lui étaient déjà fermées ou le lui seraient quand leur relation viendrait à se faire connaitre d’avantage… Un part de lui niait, à raison, en bloc, mais l’autre continuait de questionner sans relâche.

Il aurait voulu pouvoir se réconforter auprès de son partenaire mais ce n’était évidemment pas possible. Celui-ci avait plus important à gérer. Et cela n’aurait-il pas été donné raison à son ancêtre que de l’importuné avec tout cela alors même qu’il le savait occupé ? Non, il préféra le lui éviter, et ce fut sa première erreur. Car elle était le premier pas vers une décision qu’il regretterait toute sa vie durant. Néanmoins, cela reste une histoire pour une autre fois.


FIN DU PREMIER SOUVENIR
Coltach
Sphère Savoir
avatar
lovu lovu
Messages : 48
Etat Civil : Marié
Pouvoirs : Memory artist
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Zone Quantique :: Machine à remonter le Temps-