Kiss kiss fall in love ! || Charlie

 :: Édimbourg :: Eastside :: Autres lieux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 29 Juin 2017 - 19:33



« All I really need is love, but a little candy now and then doesn’t hurt! »
Charles Schulz

Une horloge dans le lointain tapa les dix heures piles, et presque en même temps, ma montre à gousset fit de même. Cela me rassura un peu, mais pas totalement. Je jetais un coup d’œil sur la mer et les reflets du soleil qui l’inondaient de lumière. Enfin, plutôt le bout de mer qui avait été reconstitué après Armageddon. J’avais demandé à des chercheurs en biologie marine comment un tel miracle avait été possible, et, pour être sincère, je n’avais toujours pas vraiment compris. Mais le plus important, c’était sans doute que l’on puisse continuer à profiter de la vue et de ce morceau de mer.

De l’autre côté, les portes du parc d’attractions furent ouvertes, laissant déjà s’engouffrer des familles, des jeunes et d’autres couples. C’était un toute une série d’attractions et d’animations qui avaient été construite sur une grande jetée et sur une partie de la côte à l’occasion de l’exposition universelle de cette année. Mais j’avais entendu dire qu’ils songeaient peut-être à rendre permanent cette fête foraine éphémère. Même si, à dire la vérité, je n’y avais jamais vraiment prêté attention, jusqu’à récemment.

Et puis, il s’était avéré, à la réflexion, que cela pouvait être un lieu qui pourrait plaire à Charlie. Et un lieu qui pouvait être agréable pour passer une journée. A nous deux, de préférence. Alors, j’avais fini par lui proposer un rendez-vous ici, devant l’entrée, vers dix heures et quart. Sans que je sache pourquoi, cette idée m’était venue… naturellement, sans que j’y pense vraiment. Ce qui n’était pas plus mal, car autrement, je ne sais pas si j’aurais eu le courage de préparer tout cela et de lui demander…

Je pensais être trop nerveux la nuit d’avant pour dormir, mais j’avais étonnamment passé une excellente nuit. J’avais même pensé à préparer mes affaires hier soir pour ne pas avoir à y réfléchir et à perdre du temps. Quoique pour être honnête, je ne me souvenais pas l’avoir fait. Quoi qu’il en soit, j’attendais désormais Charlie devant l’entrée, un simple jeans et une chemise blanche pour pouvoir supporter la température estivale que nous avions aujourd’hui. Ou celle causée par le stress de plus en plus important que je ressentais, au fur et à mesure que l’heure du rendez-vous approchait.

Lorsque j’aperçus une tête blonde familière à travers la foule, je sentis mon cœur déraper, ce qui ne manquait pas à chaque fois de m’angoisser davantage. Jusqu’à ce que je finisse par remarquer que mon cœur continuait à fonctionner tout à fait normalement, sans aucun accroc. Peut-être qu’un jour, je m’y ferais totalement. Et puis, il fallait avouer que voir Charlie et être avec elle aidait bien vite à oublier ces soucis de cœur.

"Bonjour Charlie." la saluai-je avec un sourire à la fois un peu intimidé, mais profondément ravi. "Tu vas bien ? Merci d’avoir accepté de venir, j’espère que ça va te plaire."

Je sortis les tickets VIP, que j’avais un jour trouvé par hasard sur mon bureau, et qui nous permettaient d’entrer en évitant le gros des files.

"Heureusement, Lily-Rose a accepté de s’occuper de Tulio et Miguel. Elle a promis qu’ils s’amuseraient tout autant que s’ils étaient venus avec nous." ajoutai-je en attendant de pouvoir entrer. Cela avait d’ailleurs été inhabituel qu’elle se proposer aussi vite et avec autant d’énergie. Je veux dire, encore plus que d’habitude.

Mais finalement, ce n’était pas une mauvaise chose. Je pouvais passer la journée seule avec Charlie, même si je m’en voulais un peu de me montrer aussi égoïste. Et ce, même si je ne pouvais m’empêcher de me retourner de temps à autre. J’avais l’étrange impression d’être observé, mais c’était sans doute la pression au travail et la nervosité face à cette journée qui me rendait suspicieux. D’autant que je ne voulais pas laisser ce genre de choses gâcher cette journée qui s’annonçait déjà fort belle.


GEAR / JOY


Dissimulé derrière un stand qui vendaient des ballons colorés, Gear et Joy observaient le couple un peu plus loin, vers l’entrée. Le premier était vêtu d’une casquette, de lunettes de soleil, d’un polo de sport et d’un bermuda qui changeaient de son habituel bleu de travail, tandis que la seconde avait troqué son uniforme pour porter une robe estivale bleu ciel, la tête sous un grand chapeau de paille et le regard caché derrière de larges lunettes de soleil en forme de cœur. A les voir ainsi, on les prenait pour un père et sa fille qui venaient passer une journée ensemble au parc d’attractions, ce qui était tout à fait le but recherché.

Sauf que les deux étaient bien plus trépignants et agités que la plupart des enfants autour d’eux.

"Ça y est ! Ils se dirigent vers l’entrée !" se réjouit la jeune femme avec enthousiasme.

"Quand même, il aurait pu la complimenter sur sa tenue, ou lui dire qu’elle était encore plus belle aujourd’hui que d’habitude. Ou mieux, lui donner un bisou de bonjour. Et qu’est-ce qu’ils attendent pour se tenir la main !" soupira Elias, toujours aussi dépité par le comportement de son ancien assistant.

"Ça va venir, je suis sûre ! C’était un plan de génie que tu as eu !" dit-elle en se retournant un moment vers lui, sachant pertinemment qu’il serait heureux d’être flatté ainsi et que cela l’empêcherait de trop râler. Ce qui marcha parfaitement.

"Ouais, je sais." répondit-il avec un sourire espiègle et fier. "Mais c’était du boulot. Lui parler du parc d’attractions plusieurs fois pour le faire entrer dans son inconscient, laisser les tickets en évidence sur son bureau, mettre un somnifère dans son thé, préparer ses vêtements… Heureusement que je suis là, hein !"

"Et surtout, cacher un micro pour qu’on puisse écouter ce qu’ils se disent et retransmettre aux autres !" ajouta Lily-Rose avec un clin d’œil, sortant son téléphone, relié en vidéo-conférence à une salle de la Potential Home qu’ils avaient loué exprès pour retransmettre en direct cette journée et leur filature. Toutes les personnes avaient été invitées à y venir, sans qu’Alex soit au courant bien sûr. Joy avait même envoyé des invitations à Delight et sa famille, ainsi qu’à d’autres des amis de Dastan. Elle avait même pensé à commander un buffet et du popcorn pour les spectateurs. Le téléphone de Gear, lui, était effectivement branché sur le micro habilement dissimulé. Rien n’allait leur échapper !

"Allez, on va les suivre. Sinon, on va finir par les perdre !" annonça-t-elle à la fois à Elias et à son téléphone tenu façon VLOG, à l’attention des gens à la PH. Elle tira le mécanicien derrière elle, filant à toute allure pour entrer à son tour dans les file des billets VIP, tout en prenant bien soin de ne pas se faire remarquer par le couple un peu plus loin devant. "Tu crois qu’ils vont commencer par quelle attraction ?"

"Je crois plutôt qu’ils vont faire d’abord un premier arrêt aux stands de nourriture. Vous ne pensez pas, les gens ?" répondit Gear avec un sourire en se penchant pour faire face au téléphone et voir les différents visages. Entre certains élèves, il y avait notamment Ailein la bibliothécaire, Pyros, et Kender accompagnés de Miguel et Tulio, puisqu’elle avait pris la relève de Lily-Rose pour faire la baby-sitter. Ces derniers étaient bien traités, entourés de montagnes de nourriture et de jeux, et la directrice de la House Social se tournaient régulièrement vers eux pour jouer avec eux.

La mission parc d’attractions ne faisait que commencer !
Dastan
Sphère Technique
avatar
Messages : 592
Etat Civil : Coquinou en couple
Pouvoirs : Maîtrise du temps



Don't waste your time or Time will waste you



Don't click... unless you wanna be blinded (a)

Revenir en haut Aller en bas
Ven 30 Juin 2017 - 18:17


Kiss kiss fall in love!
Un pinceau à la bouche, à genoux sur ma toile, j’ajoute les derniers éléments. Quelques raies de lumière par-ci, quelques traits de plus dans l’horizon. Et mon levé de soleil est terminé. Je me recule donc pour poser mon séant sur la pelouse de la Potential Home et j’admire ce ciel qui j’ai peint mais qui a déjà largement changé de couleur. Les heures ont passées, et j’ai réussi à les occuper, parfait ! Je devenais folle à tourner en rond dans ma chambre, je voulais que la journée arrive.

Et les cloches sonnent. Neuf coups. Quoi, déjà ?! Je me redresse d’un coup, attrapant mes affaires dans la foulée, et je cours me préparer. Je perds surement quelques feuilles au passage, mais je n’ai pas le temps de m’arrêter. Ni l’envie. Ce sera un cadeau à qui les trouvera. J’ai un rendez-vous que je n’ai pas envie de manquer.

Poussant la porte de ma chambre avec mon pied, je lance mon chargement le lit. Je me fraie un chemin jusqu’à la table ou j’ai remarqué un paquet. Sur le paquet un mot. « Pour ton rendez-vous. – Joy ». Je souris. Peut-être même que je rougis. Un ange, cette fille-là. J’ouvre donc le dit-paquet pour y découvrir une petite robe bleue, bariolée d’étoiles, de nuages et de plein de friandises ! Elle me connaît bien. Si bien qu’elle sait que j’avais juste prévu d’enfiler mon habituel combo short-débardeur-chemise en flanelle. Je troque donc mes vêtements de peinture pour la robe et son leggin mi-long. Mais je peux pas m’empêcher d’y rajouter mes touches habituelles. J’enfile donc tout de même une chemise en flanelle légère comme pare-soleil, mon sac Miguel et mes bottines de marche.

▬ Là, comme ça, c’est mieux !

Lassant mes cheveux en arrière, j’en profite pour lancer un regard à ma montre. Bejesus, si je me mets pas à courir pronto, je vais finir par arriver en retard. J’attrape donc mon pass sur la table basse et je me mets à courir. Une vraie fusée. Tellement rapide que je réussis à avoir cinq minutes d’avance. Cinq petites minutes, certes, mais cinq minutes quand même. J’arrive donc sur la jetée, prête à profiter de sa fête foraine. Et prête à profiter de la compagnie d’Alex qui m’a invité pour l’occasion. Ne pas rougir. Depuis le mariage, j’avoue que c’est assez confus dans ma tête. Je ne suis toujours pas sure de ce que je dois faire, bien au contraire. Mais une chose est sure, en tous les cas, j’aime passer du temps avec ce dadet et je compte bien en profiter un maximum.

D’ailleurs, le voilà qui apparait au loin. Je presse encore le pas, pour le rejoindre en courant. Quand soudain une question me frappe. Est-ce que je peux encore le koalatiser ou non ? J’ai beau être ethnologue, je connais mal cette civilisation-ci. J’aurais dû lire un manuel ! Quoi qu’il en soit, quand j’arrive à sa hauteur, je suis tellement prise dans mes questionnements que je m’arrête simplement devant lui, drift style. Et je lui souris. Grand. Très grand. Tellement grand que j’en ai mal aux joues mais c’est plus fort que moi. Je crois même qu’elles sont un peu rouges. En tous cas, elles tiennent vachement chaud. Peut-être que c’est la course ? Peut-être.

▬ HELLOOO ! que je commence par répondre. Tu rigoles, j’espère ? J’aurais raté ça pour rien au monde !

Tant le rendez-vous que la fête foraine. Mais je m’abstiens de préciser. Je le laisse plutôt sortir ses deux billets tranquillement. Dans la file, il m’apprend que Lily-Rose a promis d’assurer à Tulio et Miguel – qu’elle devait garder pour la journée – une journée aussi fun que la nôtre.

▬ Hum.. Tu crois qu’elle va réussir à concurrencer la barbe à papa, les montagnes russes et surtout notre compagnie? Je demande, le sourire en coin. LET’S GO !!

Je prends une pose déterminée, comme si, à la fin de la journée, cette fête foraine serait à moi. Dans mon élan d’enthousiasme, je l’attrape donc par le bras pour l’entrainer avec moi. Bien évidemment, le premier arrêt sera : LA BOUFFE, pardi ! Non, non vraiment, je ne perds jamais le nord. Mais on m’a dit le plus grand bien de la nourriture dans ce genre de lieux ; alors je dois aider la science et aller vérifier par moi-même !

Edge
Sphère Savoir & Militaire
avatar
WEEEEEE UNICORNS!!! OWO
Messages : 299
Etat Civil : Veuf
Pouvoirs : Reverse



If opposites attract we must be the exact same person.
 

“& without the bad, there would be no good.”
Revenir en haut Aller en bas
Dim 2 Juil 2017 - 16:03
Son sourire me rassura autant qu’il me réchauffa le cœur. Ou peut-être que c’était déjà la chaleur de la journée. Quoiqu’il en soit, je le lui rendis, tout à coup moins appréhensif que la seconde auparavant concernant cette journée. L’espace d’un instant, plus rien d’autre n’avait d’importance que sa présence à mes côtés. Jusqu’à ce que je redescende sur terre. Même si ça m’aurait aussi tout à fait convenu, il serait dommage de rester devant l’entrée alors que la fête foraine nous attendait à quelques pas. Surtout que cela semblait enthousiasmer Charlie, et me faisait dire que je n’avais pas visé trop mal en termes d’activités.

"Oh tu sais, Lily-Rose sait être très créative quand elle veut. Elle me surprend toujours. Alors, je lui fais confiance là-dessus." répondis-je avec un petit sourire. C’était le moins qu’on puisse dire la concernant. Surtout quand elle avait Elias avec elle pour inventer Dieu sait quelle bêtise. Mais bon, ils n’étaient pas là aujourd’hui, heureusement.

A peine entré à l’intérieur, Charlie m’attrapa le bras pour m’entraîner avec énergie en direction des stands de nourriture. J’avais bien fait de ne rien manger ce matin, et très peu hier soir. De toute manière, j’en avais été incapable. Mais, tout à coup, mon estomac semblait se réveiller de sa torpeur, et je n’allais pas dire non à un petit quelque chose pour le remplir. Ni à un thé, si je pouvais trouver cela ici.

"Tu as fait de la peinture ?" demandai-je dans la file pour le premier stand que nous avions trouvé, celui qui faisait des crêpes, en constatant une tache dans ses cheveux. Ce qui me fit penser à son apparence en général, et j’entendis dans ma tête la voix d’Elias, essayant de me rappeler ou d’imaginer ce qu’il m’aurait dit de faire dans une telle situation. Quoique, ce n’était peut-être pas une bonne idée… Je tentais toutefois, un peu hésitant : "Et euh, c’est… très joli, ta tenue. J’aime… bien."

Sentant le rouge me monter aux joues, je fixais volontairement le panneau présentant les différentes sortes de crêpes à commander. Sentant mon estomac jouer au trampoline, je me demandais si c’était une bonne idée de manger quelque chose, finalement. Quoique, n’avoir rien dans le ventre n’était peut-être pas terrible non plus.


GEAR / JOY


"Bien sûr que je sais être créative, il a pas idée !" rétorqua Joy avec un sourire et un petit rire diabolique. Et puis, à les voir, Miguel et Tulio avaient pas l’air malheureux, au contraire ! Être avec tout ce monde pour leu donner à manger et leur faire des câlins, dans une ambiance festive, ça pouvait que leur plaire ! Joy entraîna ensuite Elias à leur suite, pour constater que ce dernier avait visé juste en parlant des stands de nourriture. Un petit bruit d’estomac se fit alors entendre. "Je prendrais bien aussi un truc. Avec toutes ces préparations, j’ai pas eu le temps de manger. Et j’espère que vous me garderez quelque chose à la PH !"

Avec la présence de Delight, il semblait effectivement que les spectateurs n’allaient ni mourir de soif ou de faim. Gear ayant eu sa nourriture de base, à savoir une bonne cafetière entière, il put observer le duo s’approcher du stand à crêpes sans être distrait par l’odeur de nourriture. Une idée germa alors dans son esprit.

"Va t’acheter quelque chose, je tente une première approche discrète."

A petits pas, il s’approcha de l’arrière du stand, et y entra. Il embobina le patron en lui parlant d’une surprise pour deux de ses amis, et un tablier ainsi qu’un masque hygiénique plus tard, il se trouvait à l’avant pour servir les clients. Lorsque vint le tour de Charlie et Dastan, il leur servit leur commande, et ajouta une immense couche de crème fouettée sur celle de Dastan.

"Et voilà pour les amoureux !" dit-il avec un horrible accent français à couper au couteau. "Bon appétit ! N’oubliez pas de vous tenir par la main, car aujourd’hui, c’est la journée internationale de la main dans la main !"

Alex fronça un sourcil, un peu perplexe, mais finit par accepter la crêpe. Ce faisant, Gear quitta le stand pour retrouver Lily-Rose, qui s’était installée un peu plus loin, une gaufre à la main, et qui n’avait rien manqué du spectacle. A eux deux, ils observèrent le duo finir le tour des autres stands, en tout particulier Dastan. Ce dernier tenta de manger sa crêpe sans en mettre partout, ce qui ne fut pas le moins du monde aisé. Et, inéluctablement, il finit par mettre de la crème fouettée un peu partout sur son visage.

"On va voir si Charlie va laisser autant de sucre lui échapper." indiqua Gear avec un sourire fier sur les lèvres. "Comme quoi, la maladresse d’Alex pourra nous servir à quelque…"

"Elias ?"


DATA


Les deux se retournèrent vers la personne, surpris d’avoir été reconnus. Mais lorsque Gear reconnut l’homme, et après quelques secondes, son regard s’illumina et il lui adressa un grand sourire ravi. L’homme, au contraire, continuait à le fixer avec un regard suspicieux et perplexe.

"Dany ! Qu’est-ce que tu fais là."

"Rendez-vous professionnel. Un client voulait que je lui amène des données ici." répondit Data sur un ton qui signalait que cela ne lui plaisait pas vraiment de venir dans une fête foraine, même pour le boulot. Il plissa un peu plus des yeux pour observer les deux autres, et en particulier leur accoutrement. "Ma question, c’est plutôt ce que toi tu fous ici habillé comme un p*tain de touriste ?"

Pendant qu’Elias lui expliquait brièvement leur mission d’espionnage, Lily-Rose fixait le nouvel arrivant avec des yeux pleins d’admiration. Croiser un détective, c’était toujours quelque chose, et Data avait définitivement une classe qui l’impressionnait toujours. De son côté, ce dernier écouta les explications d’Elias, de plus en plus perplexe.

"Sérieusement, Elias ?" finit-il par répondre avec un soupir, mettant de côté la lancinante envie de se facepalmer. "Tu ne peux pas leur fouttre la paix ? Et en plus, tu embarques une élève dans tes plans foireux ?"

"Ça fait un an qu’ils sont trop tranquilles !" protesta Elias avec une moue boudeuse. "Regarde-les, ils se tiennent même pas la main !"

Lily-Rose les observa se disputer, la tête inclinée. C’était assez drôle de les voir interagir, et Elias se comportait toujours un peu différemment quand il croisait Data, elle l’avait déjà remarquée. L’aura du détective, à n’en pas douter.

"En plus, vous n’êtes vraiment pas discrets…" termina-t-il en les observant avec un autre soupir.

"Venez avec nous alors !" déclara Joy avec bonne humeur, une lueur dans le regard. "Vous allez nous montrer comment faire !"

"Bonne idée ! Viens avec nous Dany !" renchérit Elias. Devant l’air profondément dubitatif et réfractaire du détective, il ajouta, en faisant de grands puppy eyes. "S’il te plaît."

Data le fixa, hésitant quelques instants avant de capituler avec un soupir.

"Faut bien quelqu’un pour vous surveiller…. Mais je te préviens, je reste à l’écart, et je ne porterai aucune responsabilité si ça vous retombe dessus. Je veux pas d’ennui avec la direction de l’école…"

"Mesdames et Messieurs !" dit Joy en se tournant vers son téléphone. "Retournement de situation ! Nous avons désormais un détective dans notre équipe !"

Ce qui me sembla pas rassurer ni enthousiasmer le nouvel arrivant le moins du monde. Mais le timing fut parfait, car, à cet instant, le couple d’amoureux avait quitté le dernier stand pour prendre la direction de la grande roue.
Dastan
Sphère Technique
avatar
Messages : 592
Etat Civil : Coquinou en couple
Pouvoirs : Maîtrise du temps



Don't waste your time or Time will waste you



Don't click... unless you wanna be blinded (a)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: Eastside :: Autres lieux-