Le félin de la danse

 :: Zone Membres :: Communication :: Presse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 25 Mar 2017 - 14:11

THE EDINGBURGH POST


House opera, le 28/03/2017, 1

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Félin de la Danse.


Dimitri Kovoski, qu’on surnomme le félin de la danse, a fait un retour retentissant dans le domaine de la danse, avec la diffusion d’un clip video dans lequel on le voit danser avec fougue dans une église abandonnée écossaise. Il y est comme toujours aussi bondissant, rebelle et défiant les lois de la gravité. Nul ne peut rester insensible à son art. Il est le seul à pouvoir concilier la rigueur des codes de la danse classique avec son âme sauvage et rebelle.

Il n’a pas vraiment la dégaine d’un danseur étoile : Regard sombre, tatouages – un loup qui hurle à la lune, une croix renversée sur le poignet. Et pourtant il a interprété les plus grands rôles classique à Don Quichotte à celui de Spartacus ou du Corsaire. Mais c'est surtout avec son interprétation émouvante d'Albrecht, dans le ballet de Gisèle, qu'il marqua à jamais l'histoire de la danse. Son pas de de deux avec l'étoile Natalia Osipova, dans le rôle de Gisèle, était d'une intensité telle qu'ils arrivaient à nous convaincre que l'amour peut surpasser la mort. Un vrai bijou de poésie.

Il s’est donc presqu’écouler un an depuis son départ du corps de ballet du Mariinsky. Ça a fait grand bruit dans le petit monde de la danse. Le génie russe, le plus jeune danseur principal de l’histoire du ballet du Mariinsky, qui s’enfuit sans préavis.

Voici en quelques mots ce qu’on peut relater sur l’histoire de l’homme : Il est sans doute l’un des plus grands danseur de son temps. La légende raconte qu'il commença à apprendre à danser dès ses trois ans. Il intégra rapidement l'Académie russe de balle Vaganova, probablement l’une des meilleures écoles de danse au monde. Personne n'égalait son aisance. Il fut promu à vingt ans premier danseur, à un jeune âge record jamais atteint. Pourtant rien ne le prédestinait à l'être.

Il est le fils d’une famille de mineurs, bien loin du milieu du spectacle et la lumière. Les mines russes sont réputées pour être mortelles pour ses travailleurs. On y meurt soit par accident soit par épuisement. Son père n’échappa pas à l’exception. On raconte que c’est sa disparition, puis celle de sa mère, qui fit perdre la tête au danseur. Il tomba rapidement dans les frasques de la drogue et de l’alcool. Il gagna rapidement une réputation sulfureuse et chaotique. Ces frasques ont fait la joie des tabloïds russes et internationaux. Il foulait aux pieds tous les codes stricts et moraux de l’Académie. Mais comme au prodige de danse, on lui pardonnait tout. Et puis à la surprise générale, il arrêta tout. Certains journalistes russes ont relié cet arrêt avec le suicide d’une de ses fans, la fille d’un riche millionnaire industriel dont la passion amoureuse n’aurait pas supporté le rejet du danseur. Une sombre et triste histoire.

Et le voilà de retour à Edimbourg, après une année dont on n’avait plus aucune nouvelle de lui. Il n’y a pas encore eu d’annonce officielle mais il a été vu en train de s’entraîner à l’opéra House. Voilà qui serait une excellente nouvelle pour l’opéra dont le départ retentissant et inattendu de l’Etoile Lotte Hoffmeister qui a laissé un grand vide dans le milieu de la danse.

Espérons que l’étoile du danseur brillera de nouveau de mille feux.

L.F.


Shadow
Sphère Artistique
avatar
Messages : 62
Etat Civil : British
Pouvoirs : Téléportation, Télélocalisation, Immortalité
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Zone Membres :: Communication :: Presse-