[Clos] Portes ouvertes : House Mechanics [Riley & Edge]

 :: Édimbourg :: Westside :: Potential Home Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 23 Déc 2016 - 22:39

Gear - Fondateur et ancien directeur de la House Mechanics



Spanner- directrice de la House Mechanics et des "Golden Cogs"


Au bout du parc de l’école, et à côté de l’immense garage qui renfermait la plupart des véhicules de l’école, une certaine agitation avait lieu. C’était en effet le lieu de lancement de la fameuse course de VAP organisée par la House Mechanics. Les élèves étaient d’ailleurs en train de réaliser les derniers réglages sur leur appareil, avant que les invités qui souhaitent monter avec eux pour participer à la course n’arrivent. Les inscriptions avaient été closes une heure auparavant, mais il s’était rapidement avéré qu’il manquait deux personnes pour compléter tous les véhicules.

Plutôt que de pénaliser les élèves, Spanner avait donc proposé de se charger de trouver deux invités pour son équipe, accompagnée de Gear. Ainsi, les étudiants de la maison pouvaient tranquillement terminer les dernières vérifications de leur VAP.

Spanner, de sa mine sévère mais néanmoins énergique, avait ainsi interpellé une jeune femme aux cheveux blancs pour l’encourager à venir les rejoindre. Elle réalisa alors qu’il s’agissait de la fille de Tohum, et si elle ne la connaissait pas personnellement, son expression se fit plus douce.

Gear, de son côté, avait alpagué Augustus, à grand renfort de sourires et de clins d’œil équivoques. L’occasion était trop belle, et promettait assurément bien de l’amusement. Autant dire que le fondateur ne comptait pas passer à côté.

Riley et Edge : Spanner et Gear vous présente leur véhicule, celui dans lequel vous ferez la course ensemble tous les quatre. Il s’agit d’une sorte de planeur, en plus sophistiqué. Tandis que la directrice termine les derniers réglages, le fondateur vous donnent vos casques, et vous encouragent à attacher vos ceintures. Quoi, on ne vous a pas prévenu ? Ça risque de secouer.
Storyteller
Maître du Jeu
avatar

Messages : 55



]
Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Jan 2017 - 18:00
C'était avec un plaisir certain que Riley s'était laissée porter par la musique et la voix enchanteresse de la belle Sahar. Un agréable frisson avait parcours son échine dès les premières notes. L'harmonie était parfaite entre la voix et les instruments, aussi elle avait fermer les yeux, comme pour intégrer toutes ces sonorités qui parlait directement à son âme. Elle avait joint ses applaudissements à ceux de la foule, extatique, et une vague de fierté l'avait envahi, tandis que l'immortelle saluait public et musiciens. Cette sœur si belle, si talentueuse...

Un peu plus distraitement, elle écouta le discours d'ouverture du directeur de l'école qui lança officiellement le début des portes-ouvertes et de leur festivités. Une fois cela fait, la foule se dispersa lentement dans le parc et sur l'ensemble de la propriété et puisque déjà une petite réunion s'était formé autour de la Rose, Riley en avait profité pour s’éclipser discrètement. Rien ne pressait et sa curiosité la poussait à découvrir les lieux. Aussi, le prétexte était suffisamment bon pour aller faire un tour. Elle déambulait, ici et là, se laissant porter par ses envies, au gré des stands et animations qu'elle croisait.

Probablement pourtant, s'était-elle laissé porter par son inconscient pour se retrouver presque dans le coin le plus éloigné du parc. Peut-être dans l'espoir de mettre une distance sécuritaire entre elle et les siens ?
Si l'agitation, le monde, les festivités avaient quelques choses d'euphorisant, elle préférait profiter en gardant une certaine distance. Elle avait cette impression de se trouver dans un monde nouveau – à moins que ce ne soit elle, qui soit nouvelle dans ce monde – aussi, elle préférait s'y confronter doucement, l'appréhender petit à petit.

Mais c'était évidemment sans compter sur le destin et ses plans impénétrables. C'est donc en sursautant légèrement qu'elle se demanda si c'était bien à elle qu'on s'adressait avec tant d'énergie. Pointant son doigt sur sa poitrine avec un petit air effarée, jetant un coup d’œil à la ronde pour s'assurer qu'il n'y avait pas méprise. Une bouffée de chaleur lui avait monté jusqu'au joues. Le ton sans appel l'impressionnait mais souriait pour masque son malaise. Elle hésita un instant :

-Moi... mais... je sais pas si c'est une bonne idée, avait-elle répondu mi-amusée, mi-angoissée. La parade n'était pas des plus efficaces, il fallait le reconnaître.

Mais le choix ne lui était, en réalité, pas vraiment offert. La mine de celle qui l'avait interpellé s'était faite plus douce qu'au premier abord, mais ne la rassurait pas plus pour autant. Ni une ni deux, elle s'était retrouvée embarquée dans elle ne savait trop quoi et marchait sur les talons de celle qui n'était autre que la directrice de la House Mecanics. Elle ne tarda cependant à comprendre ce que l'on attendait d'elle lorsque la jeune femme à la peau d'ébène lui présenta le VAP dans lequel ils allaient concourir.

Deux hommes arrivaient d'ailleurs au même moment et Riley compris qu'un autre badaud s'était retrouvé dans une situation similaire à la sienne. Elle le salua d'un petit sourire poli, plutôt avenant, mais non pas dénuée de son inquiétude latente. Elle avait beau se raisonner, s'assurer qu'on ne lui aurait proposer si cela avec comporter un risque, elle n'était jamais montée dans ce genre d'engin et n'en avait, en réalité, jamais vraiment eu l'envie. Notre protagoniste n'était pas une grande amatrice du risque, mais voilà que le quatrième participant lui glissait un casque entre les mains. Plus moyen de reculer, vraiment. Elle s’installa dans le véhicule, glissa sa ceinture contre son torse pour la boucler, et jeta un coup d’œil peu rassuré à son partenaire d'infortune. Peut-être saurait-il la rassurer un peu ? Plusieurs fois, elle s'imagina sauter hors du véhicule, ou bien, rejoua la scène où Spanner l'avait abordé, elle déclinait avec tact et de façon convaincante la proposition et continuait son chemin.
Riley
Sphère Economique
avatar

Messages : 107
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Indéfinis(ables)
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Jan 2017 - 23:11

Gear - Fondateur et ancien directeur de la House Mechanics



Spanner- directrice de la House Mechanics et des "Golden Cogs"


Si ramener Riley fut plus délicat, Gear fut ravi de constater qu’Augustus n’eut aucun mal à accepter de le suivre. Bien au contraire. Un éclat particulier apparut dans le regard du fondateur, et son sourire se fit encore plus espiègle. Il n’en oublia cependant pas sa mission première, à savoir, amener l’homme pour compléter son équipage.

"Si vous cherchez des sensations fortes, vous en aurez pour votre argent." déclara-t-il à l’agent, en ajoutant, un peu plus bas :"Maintenant, comme plus tard."

Une fois à côté du véhicule, Spanner fut trop occupée avec les réglages de l’aéronef pour remarquer l’état de leurs invités à bord du véhicule, Gear se chargea de l’accueil d’Edge et de Riley. Et il remarqua assez rapidement, malgré son attention soutenue et complètement subtile sur Augustus –ainsi que le tout aussi subtil commentaire de ce dernier sur sa position… derrière lui-, l’inquiétude de la jeune femme. Aussi, alors qu’elle s’installait à l’arrière du véhicule aux côtés d’Edge, il quitta un instant son expression amusée pour afficher un sourire rassurant.

"Tout va bien se passer. Spanner est la meilleure conductrice que je connaisse, on va bien s’amuser ! Et puis, je n’ai pas trop envie de me faire tuer par ta mère s’il devait t’arriver malheur, donc on va dire que ça n’arrivera pas, hein ?"

Puis, il adressa un dernier clin d’œil à Edge, avant d’enfiler son propre casque et de s’installer aux côtés de Spanner. Le cockpit se referma au-dessus d’eux, et le moteur démarra, alors que tous les autres véhicules faisaient de même autour d’eux, sur les starting-blocks. Le public était nombreux autour de la piste, encourageant les participants à renfort de grands cris et de banderoles. Lorsque le départ fut lancé, le véhicule décolla d’un seul coup, envoyant les occupants au fond de leur siège, le cri enthousiaste de Gear couvrant presque les bruits assourdissants du moteur.

Le parcours avait été délimité par des balises flottantes, et des obstacles avaient également été placés, afin de pimenter le tout. La course fut donc riche en accélération, en loopings, et en virages brusques. Mais Gear n’avait pas menti, Spanner était vraiment une pilote d’exception, et gérait à merveille la direction de leur véhicule. Le tout s’apparenta donc à un grand tour de grand-huit, surtout lorsque Gear invita les deux passagers à lever les bras à plusieurs reprises durant la course, riant avec enthousiasme.

La course se termina finalement et si leur véhicule arriva en premier, ce n’était vraiment pas le plus important. Au contraire, la performance et le plaisir de la vitesse constituaient le réel enjeu de cet événement. Sous les applaudissements de la foule, Spanner et Gear aidèrent leurs passagers à descendre. Elias adressa un petit sourire doux à Riley, avant que sa main ne glisse –malencontreusement, sur l’arrière-train de Edge lorsqu’il aida l’homme à descendre de l’aéronef. La directrice de la House Mechanics leur offrant même des sachets en papier, si par hasard et comme d’autres participants, le vol leur avait trop retourné l’estomac.


Riley et Edge :
Vous n’avez pas grand-chose à faire, à part apprécier le tour de manège et profiter de la présence de vos pilotes. Bon amusement, et on se retrouve à l’arrivée !
Storyteller
Maître du Jeu
avatar

Messages : 55



]
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Mar 2017 - 16:43
Riley était dans un état mitigée. Clairement partagée entre l'envie, un peu réprimée, mais tout de même présente, de s'amuser, et celle de prendre ses jambes à son cou. Elle jonglait entre la peur excitante de l'inconnue et l'angoisse de ne pas vraiment y être préparée. Alors, elle restait parfaitement silencieuse. Et docile. Avec cette mine peu assurée, en dépit de la bonhomie de chacun et de la décontraction ambiante. Aussi essayait-elle de se décontracter et de se laisser envahir par la légèreté autour d'elle. Mais ce n'était pas réellement dans sa nature, d'être légère en présence d’autrui, dans une situation qui dépassait clairement les bornes de sa zone de confort.

Ses efforts pour montrer un visage détendu devait d'ailleurs être vain, puisque le co-pilote lui lança -entre deux réflexions bourrées de sous entendus un peu graveleux au quatrième participant – un regard qui se voulait rassurant. Qui aurait d'ailleurs pu faire son effet, mais à la mention de sa mère, l'estomac de la jeune immortelle fit un tour sur lui-même – ce qui n'était décidement pas bon signe dans le sens où la course n'avait pas encore commencée. Riley avait aussitôt baissé le regard. Si Sveda avait plusieurs fois pu parler de ses collègues, la fille ne l'hiver n'avait pas vraiment imaginé que cela avait également pu être possible dans l'autre sens. Aussi, son cœur se pinça légèrement dans sa poitrine. Que savaient-ils de la fille de Sveda ? De son abesnce, de son retour. Immédiatement, elle eut l'impression que plus aucune regard n'était anodin. Elle s'était cru anonyme dans cette foule, elle était maintenant la fille de l'un des fondateurs, celle qui avait disparu de la circulation pendant près d'un demi siècle... elle avait du mal à ce convaincre que personne ne la jugeait.

Esquissant tout de même un faible sourire pour donner le change, il s'apparentait, en réalité, davantage à une grimace qu'elle n'eut guère le temps de peaufiner, puisque leur pilote s'engageait déjà dans son siège, démarrait les moteurs et invitait tout le monde à mettre casques et ceinture. Riley ferma les yeux, submergée par une vague de sensations contradictoires. Une petite voix dans son esprit murmurait un « merde, merde, merde » tandis que son cœur s’emballait d'excitation et que la peur lui rongeait l'intérieur des tripes.

L'adrénaline avait cet effet incroyable. Les sensations fortes lui donnait ce plaisir des plus étrange, une sorte d'euphorie incontrôlable qui pouvait se muer à tout moment en une angoisse profonde. Et c'était plutôt... agréable. Décoiffait. Mais lorsqu'ils s'immobilisèrent à nouveau, sous les exclamations de joies et les cris du public massé là pour la course, elle eut cette impression globale d'avoir vécu un truc complètement fou.
Elle n'eut cependant aucun souvenir de s'être extirpée du véhicule volant. Vacillante, les jambes flageolantes sous son corps, elle avait retiré son casque pour laisser apparaître un large sourire qui illuminait son visage et un rire nerveux d'un plaisir vraiment peu commun. Dans ce moment d'euphorie, elle oublia toute ses inquiétudes, remercia et félicita leur deux pilotes pour cette course incroyable. En fait, Ava n'avait probablement pas eu un sourire aussi franc sur les lèvres depuis bien longtemps. Elle assura même, bien que sur le ton de la plaisanterie, qu'elle serait prête à remettre ça quand ils voulaient.

Elle en était presque déçue de n'avoir pu partager ce moment avec les siens. D'un coup d’œil à la ronde, et sur l'ensemble du parc, elle avait cherché à apercevoir l'un de ses frère ou sœur, où même Sveda, elle aurait été ravie de leur décrire toute les sensations incroyables que ce vol lui avait procurer, elle aurait voulu partager son enthousiasme, mais force était de constater qu'elle avait toujours tout fait pour que cela n'arrive pas. Si son sourire n'aurait pu être décrochée de ses lèvres, son regard s'était teintée d'une pointe de regret. Elle salua une dernière fois ses équipiers avant de s'éclipser dans la foule.
Riley
Sphère Economique
avatar

Messages : 107
Etat Civil : Célibataire
Pouvoirs : Indéfinis(ables)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: Westside :: Potential Home-