[CLOS] Au royaume des Enfants. [ Riley & Sahar]

 :: Édimbourg :: Westside :: Autres lieux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 14 Jan 2017 - 17:44

ÉLIAS


ABYGAEL KIM NATACHA


FRANC0IS



    La voix mélodieuse de Down écourta la confrontation. L'un comme l'autre, pris sous l'emprise de la Sirène se mirent à exécuter les ordres promulgués. Elias Tanit se remit sur ses pieds et quand bien même, son regard était assassin, ses poings demeuraient au repos. Pendant ce temps-là les hommes de mains du Russe rompirent les rangs pour quitter l'appartement. Ils quittèrent leur quartier pour aller retrouver le quartier général du Samouraï.



    Pietro Kassianov

    Kassianov semblait pourtant vouloir résister au dernier commandement d'Aurore. Le visage contracté par l'effort il cherchait à combattre l'influence pour rejoindre son butin encore en possession du fils de son coéquipier. Mais, les muscles du corps refusaient d'obéir. Pietro en pouvait même plus parler. Il balança un regard de haine à la fille d'Anima et de Sveda. Puis ses yeux furibonds se focalisèrent sur l'objet que Kim tenait toujours dans le creux de sa main. Il du pourtant achever son action et parti en silence.

    Le voile de contrôle avait suspendu le temps. François et Valentine échangèrent immédiatement un regard. Sans avoir à échanger un mot ils se prirent par la main. Ils n'avaient que rarement eu l'occasion d'être en présence d'autant des membres de la lignée de Tohum. Ils comprenaient pourquoi, ils étaient si compliqués de les rassembler. Valentine approcha dans le dos de Natacha. Les deux mortelles quittèrent la pièce.

    -Chérie... François les accompagna.

    Il y avait un flottement dans l'air. Le calme était presque pesant après les cris. Les enfants de Sveda se regardaient en chien de faillance. Sahar avait peut-être stoppé les gestes mais pas les émotions qui les avaient motivées. Elias repoussa le geste de solicitude de sa sœur de sang. Il était toujours furieux. Il en voulait d'ailleurs à sa sœur de l'avor transformé en marionette. Il lâcha avec humeur.

    - C'est bon. Ca va. Le Viking pointa son aînée d'un doigt accusateur. Ne refait plus ça.

    De l'autre côté de la pièce il y avait Kim qui peinait un peu à se redresser. La tête lui tournait encore. Il sentait confusément la main d'Ava dans la sienne. Il la pressait sans trop d'énergie. Son esprit cherchait encore un sens à tout ce qui venait de se passer. Une chose était sûr, son père n'allait pas s'en tirer avec facilité après avoir aidé ce savant-fou de Kassianov.

    -Ouais c'est ça. Grogna la Blonde à l'encontre de la Musicienne.

    - Aby. Ferme-là.

    -Ne me dis pas de la fermer.

    -Haha. Le ricanement du Chinois le fit tousser.

    -On peut savoir ce qui te fais rire Wang ?

    - L'appelle pas comme ça. La tension remontait déjà.

    -Tu veux qu'on parle de ton père Tanit ?

    -Mon père est un connard mais au moins il n'a jamais cherché à tuer maman... L'évocation d'un souvenir commun alluma une rage froide dans le regard du fils rebelle.

    - Ca sert à quoi ? Ils sont tous pourris. … Sauf Wai' pardon. Lança El en levant les mains en signe de temporisation.

    La nouvelle génération arriva de la cuisine avec une théière fumante sur le plateau. François resta interdit en voyant encore une fois sa mère et ses oncles ranimer les vieilles rancœurs. Le geek poussa un soupire résigné et alla chercher ses affaires. Cependant, sa cousine, approcha et d'une voix étrangement calme coupa la diatribe d'Elias:

    -Tata a raison. Écoutons ce qu'Ava a à nous dire. On y verra plus clair.

    C'était une basique histoire de manipulation. Une triste affaire d'abus influences. Pietro avait utilisé la bonne vieille méthode. Riley était si vulnérable à l'époque qu'il avait du être facile de lui faire croire n'importe quoi. Ce qui avait marché aux vues du résultat.

    Les plus jeunes restèrent silencieux. Ils n'étaient pas aussi impliqués que la fratrie elle-même. Mais Abygaël n'était pas prête à se contenter de ce résumer des événements. La hargneuse. Elle voulait tout comprendre.

    - Comment il a fait pour te retrouver ? C'est vrai... la dernière piste ça remontait à quoi 15 ans.

    A ce moment l'Asiatique, encore pâle, se mit debout. Malgré son manque de force évident, il avait l'air d'un homme très déterminé. L'histoire de Riley n'était pas tombée dans l'oreille d'un sourd. Pietro allait avoir des ennuis peu importait qu'il ait le Samouraï de son côté. Kim venait tout juste de retrouver sa sœur. Il allait aider.

    -Je vais faire mon enquête concernant les alliances entre Wang et Pietro. Fais-moi confiance Ava. Il en t'approchera plus. Tandis qu'il parlait la fille du bien-aimé Joachim s'était approchée pour récupérer le trésor d'information.

    -Je m'occupe de mettre ça en sécurité. François se levait à son tour.

    -Et moi je vais entrer en contact avec le fameux sorcier. Peut-être qu'il sait où grand-mère est allée.

    - Ok, Franck. Je me charge de la PH.

    Tout se mettait finalement en marche. Seules les trois soeurs n'avaient pas encore repris la parole. Abygaël se contentait d'observer sa cadette d'un regard indéchiffrable. Elle repensait à son ultime conversation avec leur aîné Égyptien juste avant qu'il se fasse tuer.

    - Il est encore tôt. J'ai une chance de croiser Alex. Je file. Le grand Blond se contenta d'un salut de la main à l'assistance. Son regard bleu océan s'attarda sur Ava. T'as plus rien à craindre. On est là maintenant.

    La bagarre avait mis un peu de désordre dans le salon. Valentine rassembla tranquillement les affaires. Kim se pencha vers la cadette pour lui murmurer un mot de soutien. Il n'avait aucun reproche à lui faire. Lui qui avait choisi la voie de son propre père il y a longtemps. Aucun choix n'était facile à prendre. Encore moins quand on devait vivre avec eux pour l'éternité. Il alla ensuite saluer Sahar.

    -Merci de m'avoir compté pour aujourd'hui. On reste en contact. Il ignora joliment son autre sœur et appela l'un de ses hommes pour qu'il amène une voiture en bas de l'immeuble. Il était encore trop faiblard pour rentrer en moto.

    -Bon, je n'ai rien oublié. J'y vais aussi. Ava tu as bien fait de tout nous dire. Maintenant on va pouvoir mieux protéger les recherches de Sveda. Je vous appelle dés qu'il y a du nouveau. François fit un rapide tour de bises, avant d'escorter les deux jeunes femmes jusqu'à sa voiture.

    Ne restait donc plus que les trois filles de Tohum en présence. Le silence se fit. Abygaël finie par attraper sa veste et se lever pour l'enfiler. Bien qu'il n'y ait aucune brusquerie dans ses gestes on voyait à son regard qu'elle était tendue.

    -Salut. Balança-t -elle sans leur adresser le moindre regard.
Tohum
Sphère Savoir
avatar

Messages : 881
Etat Civil : En couple avec Caleb
Pouvoirs : Contrôle du sable, contrôle du sommeil
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Jan 2017 - 17:03


SAHAR



La sortie du russe ne se fit pas sans heurts, même si ce fut dans un silence absolu. Et pour cause, Sahar l’avait expressément ordonné. Le regard de Pietro ne lui échappa pas, mais elle lui tint tête, tout aussi furieuse qu’il ait osé lever la main sur sa famille malgré ses mises en garde. Néanmoins, lorsque tous les trouble-fêtes eurent quitté l’appartement, l’ambiance n’en fut pas moins légère. Bien au contraire. Se calmant peu à peu, la musicienne les libéra de son emprise, regrettant déjà de s’être emportée au point de ne plus se contrôler. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas usé de son don, et elle évitait au maximum de le faire, cela lui déplaisant tout autant qu’aux personnes qui étaient touchées.

Elle accepta donc les remontrances de la fratrie en baissant légèrement le regard, navrée et consciente de la gravité de ses actes. Elle inspira profondément.

"Désolée, vraiment. Je ne le ferai plus, je le promets"

D’autant que la tension n’en avait fait que s’accroître, revenant à la charge. Aby, Kim et Elias commençaient déjà à se disputer à nouveau, sous le regard fatigué et épuisé de Sahar. Même l’évocation de son père n’aida pas, rappelant à la musicienne tous les non-dits qu’il y avait entre eux et la distance qui s’était installée. Son indifférence à leur situation la blessait plus qu’elle ne le laissait entendre. D’autant qu’effectivement, de tous les pères dont la progéniture était présente aujourd’hui, Anima était loin d’être le pire. Aussi, elle ne se sentait pas la légitimité de se plaindre, ni de le mentionner.

Elle se hâta cependant d’aider ceux qui avaient apporté le thé, et fort heureusement, tout le monde accepta d’écouter les explications de Riley. Son récit apportait une certaine lumière à ce qui venait de se dérouler en ces lieux, ainsi qu’à d’autres événements. Dawn l’invita à s’asseoir lorsqu’elle eut terminé de parler, un sourire rassurant et reconnaissant sur les lèvres.

"Merci Riley. Tu n’as rien fait de mal, c’est Pietro qui a abusé de son autorité et votre lien. Tu n’as pas lui devoir quoi que ce soit. Ni à le craindre." Tout en restant aux côtés de sa plus jeune sœur, elle regarda ensuite tout ce petit monde s’affairer pour préparer leur recherche personnelle. Elle acquiesça doucement de la tête. "Et je me charge de mes contacts. On se tient au courant."

Les membres de la famille commençaient à partir un par un, maintenant que tout avait été dit. Elle se leva pour saluer tous ceux qui les quittaient, leur adressant un sourire et un signe de tête élégant.

"De rien. Fais attention à toi et appelle-moi si tu as des soucis." répondit-elle avec douceur à Kim. Elle salua également Aby, même si la manière rapide et précipitée qu’elle eut de les quitter lui provoqua un léger pincement au cœur. Elles étaient de caractères opposés, mais Dawn aurait cependant souhaité que les choses se passent autrement entre elles. Surtout durant cette réunion. De même, les choses n’avaient pas pris la direction espérée, et ils n’avaient pas toujours réussi à oublier les vieilles rancœurs pour s’unir. Ce serait pour la prochaine fois, se promit la musicienne.

Il ne resta donc plus que la cadette et l’aînée. Retournant vers elle, Sahar lui demanda :

"Tu as un lieu sûr où aller ? Tu peux rester ici si tu le souhaites, ne serait-ce que le temps de te reposer. Tu es la bienvenue, toujours."

Dawn ne souhaitait pas non plus lui donner l’impression de la forcer, surtout après l’incident de son don. Mais tous les membres de la famille pouvaient toujours trouver refuge chez elle à n’importe quel moment, et cela ne changeait pas. Elle passa une main délicate dans la chevelure de neige de sa jeune sœur. Involontairement, un peu de son don d’apaisement se transmit à Riley par ce geste.
Wairua
Sphère Savoir
avatar
Messages : 139
Etat Civil : Veuf
Pouvoirs : Réincarnation, illusions, prédictions
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche :: Édimbourg :: Westside :: Autres lieux-